Tous les dossiers

Nombre de dossiers : 47

À contre-courant : arts, politique et transformation sociale

Passerelle n°25

Quelle place occupe(nt) le(s) monde(s) de l’art dans les mouvements sociaux qui œuvrent pour la transformation de nos sociétés, vers un monde plus juste et plus solidaire ? L’art – en tant qu’espace traversé par les mêmes rapports de pouvoir que le reste de la société – est un sujet, un outil et un vecteur des luttes ; sa visibilité dans des contextes politiques et militants variés en est le meilleur témoin. Ce numéro de la collection Passerelle explore les ressorts de l’art en tant qu’espace et outil de luttes et de résistances, analyse les processus politiques qui légitiment ou délégitiment les formes d’expression et d’action, et enfin examine la politisation des espaces artistiques.

Les articles

Des migrations mondialisées et criminalisées

, par RTM

La migration, et en particulier l’immigration, sont devenues des questions politiques nationales et internationales majeures. Le discours public sur les migrations est un sujet brûlant laissant peu de place à des analyses équilibrées, rigoureuses et fondées sur des éléments factuels.
Ce dossier propose de sortir de l’urgence des actions de solidarité avec les personnes isolées subissant la misère, la répression et le poids de démarches administratives infernales pour prendre le temps de partager des connaissances et d’approfondir les réflexions sur les questions d’exil.

Les articles

Tunisie : que reste-t-il de la révolution aujourd’hui ?

, par CDTM 34

Le 25 juillet 2021, jour anniversaire de la République de Tunisie, Kaïs Saïed, limoge le chef du gouvernement et suspend l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP). En septembre 2021, il nomme un nouveau gouvernement et se dote du pouvoir de légiférer par décret. Il dissout le Conseil supérieur de la magistrature le 6 février 2022 et met en place un conseil provisoire. L’ensemble de ces décisions touchent aux institutions politiques créées depuis la révolution.
Ce dossier questionne sur ce qu’il reste aujourd’hui du soulèvement populaire de décembre 2010 qui avait débouché sur la chute de la dictature Ben Ali en janvier 2011.

Les articles