Suivez-nous

Accueil > Partir > Partir pour s’engager et aider > Partir en chantier de jeunes

Partir en chantier de jeunes

Dessin Claire Robert / Ritimo

Qu’est-ce qu’un chantier de jeunes ?

Les chantiers de jeunes sont des séjours courts (quelques semaines, jusqu’à un mois) organisés en France ou à l’étranger par une structure à but non lucratif. Ils permettent à des jeunes de différents pays de participer à une expérience de développement local (reconstruction, cours d’alphabétisation, création d’un sentier de découverte...) en groupe, tout en découvrant d’autres cultures.
Beaucoup de ces chantiers de solidarité s’adressent aux moins de 30 ans. Mais des projets accueillent des personnes plus âgées et certains chantiers sont même ouverts aux familles.
Les structures proposant des chantiers de jeunes laissent à la charge des participant.e.s les frais de transport et parfois d’organisation de la vie collective sur place. Il est également demandé une adhésion à l’organisme d’envoi.

Choisir une structure organisatrice de chantier

Certaines associations sont reconnues, dans le milieu de la solidarité internationale, pour leur expérience et le bon fonctionnement de leurs séjours. Elles proposent notamment une formation au départ. La liste de la plupart de ces organisations est disponible ci-dessous.
On assiste actuellement à un véritable foisonnement de propositions d’associations d’envoi, en particulier par le biais d’Internet. Malheureusement, toutes ne sont pas fiables. Certaines associations profitent de la demande et souvent de la crédulité des candidat.e.s au départ pour proposer des séjours peu sérieux, sans aucun rapport avec une quelconque motivation liée à la solidarité internationale.

Certaines organisations appréhendent le volontariat comme un marché. Elles proposent des séjours en volontariat à des tarifs élevés et, très souvent, avec une qualité d’accueil déficiente par l’organisation partenaire. Ce phénomène est appelé « volontourisme »
Certains indices peuvent aider à se faire une idée de la démarche solidaire ou lucrative derrière une proposition de départ à l’international. Avant tout, c’est la somme demandée qui peut alerter : il est important de comparer les différentes propositions et de se renseigner sur l’utilisation réelle des sommes qui sont demandées. Un autre indice peut être la place et le type de loisirs dans le programme du chantier : les nombreuses activités de « loisirs » se feront forcément au détriment de l’action solidaire (et elles augmenteront le prix du séjour !). Enfin, la place donnée aux partenaires locaux dans les projets menés, l’importance accordée à la préparation au départ et à la formation interculturelle peuvent être des éléments utiles pour distinguer une action de solidarité d’une action de tourisme classique ou de volontourisme.

Il est donc important de bien se renseigner sur l’association et sur le projet avant de s’engager. Les membres Ritimo, les structures d’information jeunesse et les acteur.rice.s associatif.ve.s sont en général de bons conseils. De plus en plus d’articles, de témoignages et de reportages accessibles sur Internet sont également consacrés dérives du volontourisme (voir plus bas).

Les premiers contacts

Il existe des structures pour vous aider à mettre en place ce type d’expérience.

Le réseau Ritimo
Les membres Ritimo peuvent aider toute personne souhaitant s’engager en faveur de la solidarité internationale. Sont mis à disposition dans ces centres : conseils, documentation, ressources... Les animateur.rice.s des membres Ritimo proposent un accompagnement personnalisé.
Voir la liste des membres Ritimo

Les réseaux d’information jeunesse
En France, plus de 1 500 structures de proximité (CRIJ, BIJ, PIJ, CIJ, CIDJ...) mettent à disposition de la documentation concernant les possibilités de départ à l’étranger (job, solidarité internationale, etc.). Il est également possible de bénéficier de l’appui de conseillers.
https://www.cidj.com/nous-rencontrer#reseau-ij

Les principales associations proposant des chantiers

Les chantiers de jeunes sont répertoriés comme des "Volontariats d’initiation et d’échange", dans la nouvelle classification de France Volontaires. Il s’agit en effet de mission à plein temps et généralement, l’hébergement est pris en charge. Certains chantiers relèvent cependant du bénévolat, quand il n’y a pas de statut particulier qui est défini.

Plateforme France Volontaires
La plateforme des volontariats internationaux d’échanges et de solidarité oriente les candidat.e.s vers les structures d’envois. Son site recense toutes les informations sur le statut du volontariat. France volontaire recrute également des volontaires au départ.
https://www.france-volontaires.org/-Les-chantiers-internationaux-251-.html

Réseau espaces volontariats
Ce portail d’information des espaces volontariats dans le monde est proposé par France Volontaires. Il est mis à disposition de toute personne qui souhaite vivre une expérience à l’international. Il propose des information utiles à la préparation du séjour et à l’installation. On y trouve notamment de nombreux textes concernant le volontariat, des témoignages de volontaires, des informations par pays et les coordonnées des responsables des Espaces volontariats dans différents pays.
www.reseau-espaces-volontariats.org

Cotravaux
Collectif d’une dizaine d’associations de chantiers de jeunes.
http://www.cotravaux.org/Chantiers-internationaux

Compagnons bâtisseurs
Contribuer à la résolution des problèmes sociaux liés à l’habitat. Interventions par des chantiers d’auto-réhabilitation du logement, chantiers d’insertion et de formation.
http://www.compagnonsbatisseurs.org

Concordia
Association organisant des chantiers de jeunes en France et à l’étranger.
www.concordia-association.org

SCI
Le Service Civil International travaille à la promotion de la paix depuis 1920, par la mise en place de chantiers de solidarité internationale en France et à l’étranger, dans plus de 90 pays. Ce sont des projets variés, portant aussi bien sur l’environnement, la préservation du patrimoine, l’aide aux personnes fragilisées...
Le but de ces chantiers est de favoriser les échanges et la rencontre interculturelle.
www.sci-france.org

Solidarités jeunesses
Proposition de chantiers et volontariat à long terme, ainsi que des formations.
www.solidaritesjeunesses.org

UNAREC Études et Chantiers
L’Union nationale des associations régionales Études et Chantiers réunit des associations composant le mouvement Études et Chantiers. Ces associations développent des projets de volontariat, en France et à l’étranger, ainsi que des projets de lutte contre les exclusions fondés sur des valeurs de partage, de solidarité et de respect des différences.
http://etudesetchantiers.org

ASMAE
L’association Soeur Emmanuelle propose à 180 bénévoles par an de partir en chantiers, pendant la période de l’été, Noël et Pâques au Burkina, en Égypte, en Inde, au Liban, aux Philippines et à Madagascar.
www.asmae.fr

Nouveautés

Ressources documentaires

Visiter Ritimo documentation

Formations

  • Les outils libres de la PAO : Scribus, Gimp, Inkscape A Paris les 12, 13 et 14 novembre 2018

    Pour apprendre ou revoir les fondamentaux sur ces logiciels et apprendre le flux de travail efficace dans la PAO (publication assistée par ordinateur) et les outils de communication (création, modification et amélioration des images).

  • Catalogue des formations 2019

    Ritimo propose des formations et des ateliers permettant l’appropriation d’une multitude d’outils et de démarches (Internet, les logiciels libres, la PAO, l’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale...).

Toutes les formations

Agenda

Tout l'agenda

Participez aux dernières campagnes