Articles et traductions

Ces articles sont sélectionnés dans les sites et revues de partenaires du monde entier. Reprenant des réflexions, analyses et témoignages du monde entier, privilégiant les médias autonomes comme source, ces textes ont vocation à faire découvrir différentes réalités et à aider nos lectrice·eurs à les décrypter et les comprendre.
Disponibles en plusieurs langues (français, anglais, portugais, espagnol), ritimo s’efforce de les traduire vers le français. La traduction est un outil crucial pour faire dialoguer différents continents et différentes réalités, et pour soutenir la construction de réseaux d’information internationaux plus horizontaux. ritimo est accompagné par une équipe de traductrice.eur.s bénévoles qui donnent de leur temps pour soutenir ce projet éditorial : un grand merci à elles et à eux.

Enfin, des zooms d’actualité sont régulièrement rédigés par ritimo et/ou d’un ou plusieurs de ses membres : il s’agit, en quelques paragraphes, d’expliciter les enjeux, les tenants et les aboutissants d’une problématique d’actualité, en mettant en lien des articles issus d’une veille internationale réalisée autour du sujet.

Les derniers articles

, par CRISP Jeff

Les dangers qui pèsent sur la protection des réfugié·es

Deux termes qu’il faudrait essayer d’éviter lorsqu’on écrit au sujet des réfugié·es sont « sans précédent » et « crise ». Malgré cela, de nombreux indices tendent à montrer que les risques auxquels sont confronté·es les réfugié·es sont aujourd’hui peut-être les plus importants de ces trois dernières décennies.

, par The conversation , Pierre Micheletti

La nécessaire transformation de l’aide humanitaire internationale

L’aide humanitaire non gouvernementale est actuellement dominée par un modèle d’organisation, des financements et une visibilité opérationnelle qui peuvent l’identifier comme un outil du soft power des pays occidentaux. Ce modèle touche ses limites en termes de crédibilité, d’efficacité et d’acceptabilité. Il est devenu anachronique par rapport aux évolutions internationales des dernières décennies, qui ont conduit à l’émergence d’un monde multipolaire.

, par Reporter Brasil , ARANHA Ana, CABETTE André, FREITAS Hélen

Le Brésil est le deuxième plus gros acheteur de pesticides interdits en Europe

L’Europe importe les aliments produits avec ces pesticides.

L’Europe exporte des produits agrochimiques dont elle interdit l’usage sur son territoire et importe les aliments cultivés avec ces produits chimiques dans d’autres régions du monde. Cette pratique transfert les risques liés à l’utilisation de ces produits pour les travailleurs et l’environnement à d’autres pays comme le Brésil.