Tous les articles et traductions

, par Agenda de la Solidarité Internationale

Une coalition féministe pour un traité qui encadre les pratiques des multinationales

Une initiative sur le devoir de vigilance

Un an après l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh, le Conseil des droits humains des Nations unies s’est prononcé en faveur d’un traité contraignant les entreprises transnationales à respecter les droits humains. La coalition #Feminists4BindingTreaty (« Féministes pour un traité contraignant ») se mobilise pour que le futur traité contribue à réduire les discriminations fondées sur l’identité de genre ou l’orientation sexuelle. Le traité devrait ainsi imposer aux États et aux entreprises d’identifier et de prévenir les violations de droits humains fondées sur le genre, de donner aux femmes un accès effectif à la justice et de renforcer la protection des lanceuses d’alerte et défenseuses des droits humains.

, par Agenda de la Solidarité Internationale

En Turquie, des salarié·es font tomber le masque d’un grand groupe cosmétique

Une initiative sur le devoir de vigilance

Alors que les prix ne cessent d’augmenter en Turquie, les ouvrier·es de l’usine Kosan Kozmetik, qui gagnent en moyenne 230 euros par mois, adhèrent au syndicat Petrol-İş pour négocier une augmentation. En quelques jours, la plupart des personnes syndiquées sont licenciées ou poussées à la démission. Mais les 132 personnes exclues ne se résignent pas à leur sort : les manifestations se poursuivent tous les jours devant l’usine et la solidarité internationale s’organise.

, par Afrique XXI , BLAMANGIN Olivier

Dette. Le jeu dangereux (mais très lucratif) des banques françaises

En une quinzaine d’années, l’endettement extérieur de l’Afrique subsaharienne a presque triplé. Les signaux d’alerte se multiplient, une nouvelle crise de la dette menace. Le risque est d’autant plus élevé qu’une part importante de ces créances est aujourd’hui entre les mains d’investisseurs privés peu scrupuleux, et notamment de plusieurs banques françaises.

, par Agenda de la Solidarité Internationale

Nord-Est de la Syrie : un souk porté par des femmes pour une économie coopérative

Une initiative sur les luttes des femmes

Dans le Nord-Est de la Syrie fortement touché par la guerre civile, la lutte contre Daech, les attaques de l’armée turque et les crises économiques et sanitaire, ce marché dédié au travail des femmes vise à renforcer l’autonomie économique de quatorze femmes issues des diverses communautés voisines. Une alternative concrète pour renforcer l’émancipation des femmes, leur solidarité et contribuer à déraciner un système patriarcal encore très ancré.

, par Rebelión , DANHIEUX Toon, VANDEPITTE Marc

Pourquoi n’y a-t-il pas de mouvement anti-vaccin à Cuba ?

La méfiance vis-à-vis des politiques de lutte contre le COVID-19 grandit en Europe. La politique traditionnelle réagit par le paternalisme et la répression : pourtout, ce n’est pas de cette manière que l’on obtient un soutien au sein de la population. Pour cela, il faudrait, au minimum, écouter les craintes et les préoccupations des personnes non vaccinées. La comparaison avec Cuba est intéressante.

, par CDHAL

Mexique : un communiqué dévoile les paradis industriels et les enfers environnementaux dans le pays

Ce communiqué présente les résultats principaux de la “Caravane sur les impacts sociaux et environnementaux des entreprises transnationales et du commerce libre au Mexique” (#ToxiTourMexico) en décembre 2019 avec la participation de près de 50 organisations de personnes affectées au Mexique ainsi que des représentant‧es d’institutions de différents pays américains et européens.

, par Corporate Europe Observatory, Observatoire des multinationales , CANN Vicky, PETITJEAN Olivier, VERHEECKE Lora

Une présidence française de l’UE au service des grandes entreprises

Ce rapport lève le voile sur la préparation de la présidence française de l’Union européenne, qui va commencer en janvier 2022 et durer six mois. Une nouvelle fois, la présidence tournante du Conseil de l’UE risque de se trouver instrumentalisée au profit des intérêts des grandes entreprises, avec la coopération active du gouvernement français.

, par Rédaction

Partir ? Mais pour faire quoi ?

Podcast : Guide ritimo "Partir pour être solidaire ?"

Dans ce mini-podcast, ritimo revient sur les motivations parfois complexes, et parfois un peu moins avouables, qui poussent de nombreuses personnes à partir à l’étranger dans le cadre d’un projet de solidarité internationale. Partir, mais pour faire quoi ? Pour acquérir une expérience professionnelle ? Pour découvrir d’autres cultures ?

, par NACLA , BARTEL Rebecca C.

Les églises évangéliques face à la grève nationale en Colombie

Depuis le 28 avril 2021, la Colombie connaît une nouvelle vague de protestation sociale avec le « Paro Nacional » (grève nationale). D’un côté, il y a ceux qui marchent pour un changement dans le pays et ceux qui les soutiennent. De l’autre, il y a les partisans des structures de pouvoir établies ; parmi eux, beaucoup de méga-églises et méga-pasteurs du pays, que l’on appelle les églises néo-pentecôtistes, ou plus simplement évangéliques.

, par Orient XXI , QUERE Antoine

Pêche : La justice européenne à contre-courant sur le Sahara occidental

Le tribunal de l’Union européenne vient d’annuler deux accords entre le Maroc et l’Europe, portant notamment sur les droits de pêche. Le Front Polisario s’en réjouit et l’Algérie salue la « victoire éclatante » du peuple sahraoui. Mais Rabat et Bruxelles s’inquiètent d’une décision qui conteste la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental.

, par Corporate Accountability International

La Grosse Arnaque : Comment les grands pollueurs mettent en avant un agenda “zéro émission nette” pour retarder, tromper et nier l’action climatique

Au lieu de proposer de vraies solutions pour résoudre la crise qu’ils ont sciemment créée, les entreprises et les gouvernements pollueurs proposent des plans “zéro émission nette” qui ne requièrent que peu ou pas de solutions réelles. Ce rapport présente des preuves évidentes que les plans climatiques “zéro émission nette” qu’ils proposent sont inefficaces et qu’ils pourraient même aggraver la crise climatique.