Tous les articles et traductions

, par Vacarme , MASSIAH Gustave

Entretien avec Gus Massiah (Cedetim et mobilisations anti-impérialistes)

Vacarme, juin 2001, entretien réalisé par Stany Grelet et Isabelle Saint-Saëns

L’histoire du Cedetim, né entre 1965 et 1967 de la convergence de plusieurs groupes anti-colonialistes, rejoint celle des luttes contre les impérialismes menées tout au long de la seconde moitié du XXe siècle et qui perdure aujourd’hui encore. Des premières mobilisations pour l’Algérie et le Vietnam aux Forums sociaux mondiaux en passant par la lutte des foyers Sonacotra, cette histoire, ici racontée par l’un des fondateurs du Cedetim, est aussi celle des ratages de la décolonisation et des initiatives citoyennes pour un autre monde.

, par MASSIAH Gustave

L’égalité d’accès aux services publics, une alternative au néo-libéralisme

Le débat sur les services publics s’est aujourd’hui imposé comme un débat stratégique. Les raisons ne manquent pas. Les services publics sont devenus un des éléments déterminants des politiques économiques. Autour d’eux se concrétisent les affrontements sur l’efficacité et l’égalité, le marché et les droits, les entreprises publiques et la concurrence. Ils sont présents à toutes les échelles d’intervention, au niveau local dans les politiques municipales, au niveau national avec les péréquations et l’aménagement du territoire, au niveau européen avec l’avalanche de directives pour ouvrir le marché européen, au niveau mondial avec l’accord sur le commerce des services. Ils sont aussi au centre des mouvements sociaux, des luttes de travailleurs des entreprises du secteur public sur les revenus, l’emploi et les statuts, des usagers sur l’accès, les prix et la qualité des services, des écologistes sur la prise en compte des écosystèmes, des mouvements de lutte contre les exclusions, les inégalités et les discriminations, des mouvements de solidarité internationale.

, par DIAL , GEBARA Ivone

Femmes et Eglises

Intervention au colloque sur les alternatives latino-américaines réalisé à Lyon par DIAL les 23 et 24 avril 2004

Partant des constats que ceux qui détiennent le plus de pouvoirs et de biens en Amérique latine sont des chrétiens et que les femmes n’ont pas eu de conquêtes significatives au niveau des lois ecclésiastiques, l’auteure revient sur quelques aspects du rôle de l’Eglise - et particulièrement l’Eglise catholique romaine - par rapport au mouvement des femmes sur le continent.

, par AITEC , MASSIAH Gustave

Argumentaire pour l’annulation de la dette

30 novembre 1998

Ce texte est une proposition d’argumentaire rédigé en novembre 1998 pour le lancement de la campagne française « Pour l’an 2000, annulons la dette ! » Il reprend les principaux arguments des partisans de l’annulation de la dette, comme les conditions discutables dans lesquelles ont été contractés ces dettes et leurs conséquences désastreuses d’une part sur les conditions de vie des couches les plus fragiles de la population et de l’autre sur les systèmes bancaires et certains secteurs commerciaux.

, par WALLERSTEIN Immanuel

Le Forum social mondial à la croisée des chemins

Janvier 2005

Officiellement, le Forum Social Mondial cherche à rassembler ceux qui s’opposent à la "globalisation néolibérale" et à l’"impérialisme sous toutes ses formes". Le Forum se veut un "espace ouvert" et non un mouvement. Ce principe très original est assez controversé parmi les participants du Forum même.

, par MASSIAH Gustave

La Place Des « Sans Droits » dans les Forums Sociaux

Novembre 2004, Marches européennes / Euromarches (www.euromarches.org)

La mondialisation néolibérale accentue les inégalités sociales et les exclusions au sein de chaque société mais aussi entre les Etats à l’échelle mondiale. S’y ajoute actuellement l’extension sans fin du marché mondial fondé sur la logique du profit et le modèle productiviste et la montée des idéologies sécuritaires.

Au cœur de ces phénomènes, on trouve les « Sans ». Sans abri, sans terre, sans travail, etc., ces sans droits ont autant besoin des forums sociaux (pour y parler, y revendiquer et y exister dans leur dimension politique) que les forums sociaux ont besoin des sans droits (pour réellement prétendre être des rassemblements populaires, pour éviter le glissement vers l’élitisme militant et la dégradation du dialogue en juxtaposition de slogans abstraits).

, par MASSIAH Gustave

Les migrants acteurs des sociétés et du monde

Réseau IPAM (Initiatives pour un autre monde), novembre 2003

Les flux migratoires sont au cœur du développement et du système mondial. Les questions des migrants et des étrangers sont des révélateurs de nos sociétés et des analyseurs du monde que nous voulons construire. Il faut rappeler le rôle historique des flux migratoires, et des migrants en tant qu’acteurs (...)

, par MASSIAH Gustave

La réforme de l’ONU et le mouvement altermondialiste

CETIM, août 2004

Les Nations Unies sont à la croisée des chemins. Elles n’ont pas vraiment démérité, elles n’ont pas du tout convaincu. Elles sont l’objet d’une immense attente, celle d’une institution qui assurerait la régulation d’un système international de plus en plus ressenti comme inique et dangereux, d’une défense possible des droits des faibles par rapport aux forts. Elles suscitent une immense déception, celle qui naît de l’illusion du droit par rapport à la réalité du pouvoir, de la velléité de solutions équitables ramenée en fin de compte au rôle d’une chambre d’enregistrement au service des puissances occidentales et des puissantes entreprises internationales. L’enjeu est considérable. Il s’agit de la construction d’un système international et d’instances politiques qui répondent à la globalisation des échanges économiques et à la primauté du marché mondial.

Texte publié par le CETIM (Centre Europe-Tiers Monde)

, par MASSIAH Gustave

Le G8 : Un mode de gouvernance oligarchique et illégitime

Rinoceros, août 2004

Le G8 est une tentative, engagée il y a trente ans, pour imposer une nouvelle « gouvernance mondiale » contrôlée directement par les chefs d’État et de gouvernement des pays les plus riches et les plus puissants de la planète. Cette manifestation d’un pouvoir oligarchique impliquait la marginalisation des Nations Unies.

Une première version de ce texte a été publiée par Le Monde Diplomatique en mai 2003 sous le titre : « Le G8, un club de riches très contesté » (http://www.monde-diplomatique.fr/20...).

, par MASSIAH Gustave

Comment garantir les droits

Réseau IPAM (Initiatives pour un autre monde), 2003

Les références aux droits se multiplient dans les discours et dans les textes officiels. Mais le fossé entre les déclarations officielles et la réalité ne cesse de grandir. Comment faire progresser dans la réalité le respect des droits ? Comment faire progresser l’ensemble des droits et leur (...)

, par CHASTANG Sandrine, EYRAUD Jean-Baptiste, MASSIAH Gustave

Quelle parole pour les “No vox” ?

Propos recueillis par Sandrine Chastang & Anne Marchand

Le débat sur la place des “Sans” (sans logement, sans revenu, sans terre...), leur participation et leur présence qu sein du Forum social mondial et de ceux à venir, aura été récurrente à Porto Alegre.
Débat croisé entre Gustave Massiah, président du Crid, et un “Sans”, Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de Droit au Logement [1].

, par CRÉPIN Xavier , MASSIAH Gustave

La société civile : pour une approche plus large de l’APD

Dossier « Peuplement et sortie de crise : enjeux majeurs de l’aide publique au développement », 5p.

« Il était essentiel que la société civile s’exprime sur les problèmes de développement. Un premier message indique que l’accessibilité des territoires et des services pour tous constitue un véritable enjeu pour asseoir le développement socioéconomique et la sécurité face à la montée des risques. Cela (...)

, par MASSIAH Gustave

Migration, coopération et développement

Association Internationale de Techniciens, Experts et Chercheurs (AITEC), février 1998

« La volonté de lier immigration, coopération et développement est, a priori, d’un grand intérêt. Elle ne dispense pas d’une réflexion sur la nature des politiques de développement, d’immigration et de coopération. »

Pour éclairer le débat et fonder des propositions, Gustave Massiah se propose d’aborder trois questions : Le développement permet-il de réduire les flux migratoires ? A quelles conditions une politique de coopération peut-elle aider au développement local et à la démocratisation ? Comment inscrire la relation entre flux migratoires et développement dans une politique de l’immigration ?

, par WALLERSTEIN Immanuel

La mondialisation n’est pas nouvelle

édition électronique, 2002

Un article s’intéressant principalement à deux questions majeures :
Quelles sont les caractéristiques spécifiques des Trente Glorieuses ?
Comment comprendre les trois éléments mis en avant par la plupart d’observateurs comme constitutifs de la mondialisation : les flux internationaux de capitaux et (...)

, par CEDETIM

1er Forum Social Maghrébin à Al Jadida

Karine Gantin

Le Premier Forum Social Maghrébin qui s’est déroulé les 25, 26 et 27 juillet à Al Jadida a donné une visibilité aux mouvements sociaux de plus en plus nombreux.
Des émeutes algériennes d’Oran à la révolte des habitants de Sidi Ifni au Maroc, de la lutte dans le bassin minier tunisien de Gafsa à la grève (...)

, par FERNANDO Valérie

Le communautarisme politico-religieux en Inde

Les récents attentats de Jaipur, perpétrés le 13 mai 2008 dans les ruelles commerçantes de la vieille cité fortifiée et attribués d’emblée par les medias à des mouvements fondamentalistes d’obédience musulmane, sont pour nous l’occasion de faire le point sur la cohabitation des différentes communautés (...)

, par Marcha , KOROL Claudia

8 août : le jour d’après

Cet article a été rédigé par Claudia Korol, militante féministe argentine de longue date, au lendemain du rejet par le Sénat de la loi qui visait à légaliser l’avortement, le 8 août 2018.
Communicatrice à la radio communautaire "La Tribu" à Buenos Aires, auteure de plusieurs livres, tels que "Hacia una (...)

, par Agenda de la Solidarité Internationale

10, 100, 1000... Alternatiba face au défi climatique

Une initiative sur le climat

Du 9 juin au 6 octobre 2018, les vélos multiplaces emblématiques du Tour Alternatiba repartent sur les routes de France et des pays frontaliers. Promotion des alternatives au dérèglement climatique et résistance aux projets climaticides sont au programme de cette grande mobilisation populaire sur le climat, organisée par Alternatiba, les Amis de la Terre, Action Non-violente COP21.