Accueil > S’informer > Dossiers > Inde : Des conflits inter-religieux aux violences faites aux femmes, un (...) > Histoire récente, chronologie sur (...)

Dossier Inde : Des conflits inter-religieux aux violences faites aux femmes, un pays sur le long chemin de la lutte contre les discriminations

Histoire récente, chronologie sur l’Inde

, par CID MAHT, CRISLA

1947-1990 « A distance du monde : la voie indienne »

1947 : 15 août, indépendance du Pakistan et de l’Inde, dont Nehru devient Premier ministre ; massacres et exode liés à la partition.


1948  : 30 janvier, assassinat de Gandhi ; affrontement indo-pakistanais au Cachemire (cessez-le-feu le 1er janvier 1949).

1950 : 26 janvier, proclamation de la République Indienne. Adoption et entrée en vigueur de la Constitution.


1951 : Début du premier plan quinquennal ; premières élections générales.


1955 : Le parti du Congrès fait d’une société socialiste son objectif déclaré ; le second plan quinquennal privilégie l’industrie. En avril, conférence afro-asiatique de Bandung avec insertion de l’Inde dans les pays non-alignés

1956 : Redécoupage des Etats de l’Union selon le critère linguistique.


1959  : Le Dalaï Lama fuit le Tibet envahi par l’armée chinoise et se réfugie en Inde.
 1961 : L’Inde enlève par les armes l’enclave de Goa au Portugal.


1962 : Octobre, novembre : guerre sino-indienne.


1964 : Mort de Nehru ; Lal Bahadur Sastri le remplace.
 1965 : Affrontements indo-pakistanais.


1966 : Après la mort de Lal Bahadur Sastri, Indira Gandhi devient Première ministre ; grave crise agricole (pollution généralisée par les pesticides, perte massive de biodiversité, dégradation et érosion des sols qui conduisent à l’exode rural et à l’explosion des bidonvilles...), lancement de la « révolution verte ».


1969 : 14 banques nationalisées par ordonnance présidentielle ; scission du Congrès.


1971 : Traité d’amitié et de coopération indo-soviétique ; intervention de l’armée indienne pour soutenir l’indépendance du Pakistan Oriental : naissance du Bangladesh.


1974 : L’Inde procède à un premier essai nucléaire.


1975 : Annexion du Sikkim. Invalidation de l’élection de Indira Gandhi. Proclamation de l’état d’urgence (26 juin).


1977 : Fin de l’état d’urgence (21 mars) et élections générales. Le Congrès est battu par le Janata Party.


1979 : Scission du Janata Party ; instabilité gouvernementale.
 1980 : Les élections ramènent Indira Gandhi au pouvoir.


1981 : Octroi d’un prêt très important du FMI à l’Inde.


1983 : Massacre en Assam : réaction contre les populations arrivant du Bengale et d’autres Etats de l’Est de l’Inde.


1984 : 31 octobre : Indira Gandhi est assassinée par des gardes du corps sikhs. Vague de violences contre les sikhs. 1° novembre : Rajiv Gandhi devient Premier ministre.


1988 : Voyage officiel de Rajiv Gandhi en Chine. Rapprochement des deux géants asiatiques opposés depuis le début de la guerre sino-indienne en 1962.


1990 : Le gouvernement impose un régime d’exception au Jammu-Cachemire.

1991-2016 : L’Inde et le Monde

1991 : Rajiv Gandhi est assassiné en pleine campagne électorale par des extrémistes tamouls. P.V. Nasarhimha Rao, membre du Congrès, devient Premier ministre. Dévaluation de la roupie de 22% par rapport au dollar ; aide massive du FMI ; annonce du tournant libéral, préparé par le ministre des Finances, M. Singh.

1992 : L’Inde et Israël établissent des relations diplomatiques. Des extrémistes hindous démolissent la mosquée d’Ayodhya ; affrontements entre hindous et musulmans dans le pays.

1994 : Accord de coopération militaire avec la Russie de B. Eltsine.


1995 : L’Inde devient partenaire de l’ASEAN, association des nations de l’Asie du Sud-Est.

1997 : Accord avec le Bangladesh sur le partage des eaux du Gange.


1998 : Les élections font du BJP (Bharatiya Janata Party le « parti du peuple indien » qui est un parti de droite nationaliste hindoue) le premier parti ; Atal Bihari Vajpayee devient Premier ministre d’un gouvernement soutenu par une coalition de 13 partis. Premiers essais nucléaires indiens depuis le test « pacifique » de 1974 ; le Pakistan les imite aussitôt.


1999 : Les sanctions internationales ne dissuadent pas les deux pays d’expérimenter des missiles à longue portée ; guerre de Kargil entre le Pakistan et l’Inde.


2000 : Visite officielle de Bill Clinton. Sommet annuel institué entre l’Inde et l’Union Européenne.

2001 : Attentat contre le parlement de New Delhi qui proteste auprès du Pakistan : forte tension entre les deux pays qui mobilisent leurs armées.


2002 : Abdul Kalam, physicien musulman, père du programme nucléaire indien, est élu président de la République. Violences intercommunautaires au Gujarat : plus de 2000 morts, en majorité des musulmans.

2003 : A.B. Vajpayee en visite officielle à Pékin. La Chine reconnaît l’annexion du Sikkim par l’Inde qui admet en retour la souveraineté chinoise sur le Tibet.


2004 : Reprise du dialogue indo-pakistanais. Forum Social Mondial à Mumbaï. Elections législatives : victoire de la coalition emmenée par le Congrès. M. Singh devient Premier ministre.

2005 : Partenariat stratégique annoncé entre l’Inde et la Chine. Début d’une liaison par autobus entre les parties pakistanaise et indienne du Cachemire. Partenariat stratégique pour 10 ans entre l’Inde et les Etats Unis : le volet nucléaire est essentiel.


2006 : L’Inde reçoit les présidents français (J. Chirac) américain (G.W. Bush) et chinois (Hu Jintao). Le groupe anglo-indien Mittal rachète Arcelor.

2007 : Février : un attentat contre le « train de l’amitié », l’express New Delhi-Lahore fait 68 morts. Cela ne remet pas en cause le processus de paix entre l’Inde et le Pakistan qui concluent en mars un accord visant à réduire les risques d’accident liés à leurs arsenaux nucléaires respectifs. Les deux pays entament un nouveau cycle du « dialogue global » plus particulièrement consacré au Cachemire.
Juillet : Pratibha Devisingh Patil, candidate de l’Alliance progressiste unie, devient la première femme à être élue à la présidence de la République.


2008 : Juillet : Des attentats anti-musulmans revendiqués par l’organisation des moudjahidins indiens provoquent la mort d’au moins 49 personnes dans le Gujarat.
Novembre : Des terroristes islamistes armés se réclamant d’un groupe inconnu, les moudjahidins du Deccan, attaquent divers sites de Bombay.

Décembre : A Muzaffarabad, dans l’Azad Cachemire, l’armée pakistanaise mène une opération contre un camp de la Jamaat ud-Dawa, accusé par New Delhi d’être responsable des attentats meurtriers de novembre.

2009 : Juin : Élection à la présidence du Parlement de Meira Kumar, membre de la communauté des intouchables.


2012 : Juillet : Élection de Pranab Mukherjee à la présidence de la République.

Décembre : Le viol collectif d’une étudiante dans un bus de New Delhi déclenche de violentes manifestations dans le pays.

2013 : Septembre : Le tribunal de Saket, un quartier de New Delhi, condamne à la peine de mort quatre des cinq auteurs du viol collectif de décembre 2012.


2014 : Avril : Victoire des nationalistes hindous aux élections législatives, avec Narendra Damodardas Modi au poste de premier ministre depuis.

Octobre : Le prix Nobel de la paix est attribué à Kailash Satyarthi, dirigeant indien d’une ONG luttant contre le travail des enfants.

2015 : Juin : Un accord frontalier entre les Premiers ministres indien et bengladais vient régler la question de la centaine de petites enclaves que chaque pays possédait sur le territoire de l’autre.
Septembre-octobre : Assassinats de musulmans perpétrés au nom de la protection de la vache (qui se poursuivent en 2016).

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous