Suivez-nous

Accueil > S’informer > Dossiers > Le boycott, action non-violente d’hier et d’aujourd’hui > Bibliographie sur le boycott

Le boycott, action non-violente d’hier et d’aujourd’hui

Bibliographie sur le boycott

, par CDTM 34

Une histoire populaire du boycott : Tome 1 1880-1950 L’armée du nombre ; Tome 2 1989-2005 La mondialisation malheureuse
ESTEVES, Olivier - PARIS : L’HARMATTAN, 2005. N.P. (QUESTIONS CONTEMPORAINES)
La lutte menée par les tenanciers irlandais contre le gérant d’un grand domaine, le capitaine boycott a donné son nom à cette forme d’action. Différents boycotts sont analysés et permettent d’étudier les rapports entre boycott et démocratie. Les boycotts analysés de ce second tome ne relèvent plus d’une situation coloniale mais de luttes sociales ou de luttes politiques.

Palestine

Boycott Désinvestissement Sanctions : BDS contre l’apartheid et l’occupation de la Palestine
BARGHOUTI, Omar - PARIS : LA FABRIQUE, 2010, 192 P.
Le mouvement BDS (boycott, désinvestissement, sanctions) est issu d’organisations populaires palestiniennes en lutte contre l’occupation militaire de la Palestine et l’apartheid en Israël. Comme l’explique Barghouti, c’est un mouvement non violent, moral et antiraciste, à l’image de ce qui a été fait contre le régime d’apartheid en Afrique du Sud. Il vise tous les produits en provenance d’Israël : le limiter aux produits des colonies serait le rendre inefficace, tant cette origine est facile à masquer. Il vise entre autres le domaine académique, car à de très rares exceptions près l’université israélienne est complice de l’occupation et de l’apartheid. Le débat sur le boycott se développe dans le monde entier. En informant le public français sur les raisons et enjeux de ce mouvement, la publication de ce livre vient combler une lacune.

A un ami israélien
DEBRAY, Régis - PARIS : FLAMMARION, 2010, 160 P.
Régis Debray explique à son ami Elie Barnavi qui fut ambassadeur d’Israël à Paris, l’évolution de sa pensée à l’égard d’Israël et des Palestiniens. Il se dit "sioniste pro-palestinien". Elie Barnavi, presque toujours d’accord avec lui, lui répond en écho, en tant que juif.

Destins croisés : Israéliens - Palestiniens, l’histoire en partage
WARSCHAWSKI, Michel - PARIS : RIVENEUVE, 2009, 235 P.
Retraçant l’histoire de deux familles, une juive et une arabe, sur quatre générations, l’auteur nous raconte l’histoire sur plus d’un siècle du conflit israélo - arabe. Un récit, ou plutôt des récits souvent tragiques pour une histoire partagée entre Israéliens et Palestiniens sur laquelle personne n’est d’accord mais qu’il faudra bien aplanir un jour pour envisager une paix durable entre les deux peuples.

Naplouse Palestine : chroniques du ghetto
ROZELIER, Muriel - PARIS : PRESSES DE LA RENAISSANCE, 2007, 261 P.
L’auteur de cet ouvrage, spécialiste des reportages au Proche-Orient, décrit la vie quotidienne dans la vieille ville de Naplouse, encerclée par les colonies israéliennes et les contrôles de l’armée. Témoignages, confidences, anecdotes vécues, détails pris sur le vif, donnent une idée des difficultés de vie sur le fond d’un tableau plus vaste de l’histoire.

Est-il permis de critiquer Israël ?
BONIFACE, Pascal - PARIS : ROBERT LAFFONT, 2003/04, 240 P.
Pour avoir donné son avis dans une note et un article, sur le conflit israélo-palestinien, l’auteur a été la cible d’une campagne haineuse. Il démontre dans ce livre le fait qu’il est impossible de critiquer le gouvernement Sharon sans encourir des accusations et des mesures de rétorsions qui s’apparentent au terrorisme intellectuel. Si de nombreux juifs de France critiquent le gouvernement d’Israël et souhaitent la paix, la droite et l’extrême-droite cherchent à rallier tous les juifs français à un soutien inconditionnel envers la politique actuelle d’Israël. Et dès lors, toute critique est assimilée à une position antisémite, ce qui risque d’importer en France le conflit du Proche-Orient.

Aux origines du conflit israélo-arabe : l’invisible remords de l’Occident
GUIGUE, Bruno - PARIS : L’HARMATTAN, 2002, 190 P.
L’idée fondamentale est la connivence euro-israélienne que l’auteur voit en de multiples faits et concepts : la judéité est une conception européenne. L’antisémitisme est une création qui est différente de l’antijudaïsme. Le manque de réaction à ce génocide engendre une mauvaise conscience qui se libère dans la création d’un Etat nouveau qui a les qualités et les raisons de faire de l’Europe traditionnelle.

Palestine/Israël : la paix ou l’apartheid
BISHARA, Marwan - PARIS : LA DECOUVERTE ; SYROS, 2001, 123 P.
L’auteur replace dans son contexte historique la "Seconde Intifada". Il part des accords d’Oslo de 1993 et montre comment ils ont contribué à la mise en place d’un système d’apartheid entre Israélien et Palestinien. Cet ouvrage reste optimiste en explorant les différentes voies qui pourraient mener à une solution juste et durable.

Le cri des oliviers : une Palestinienne en lutte pour la paix
FARHAT-NASER, Sumaya - GENEVE : LABOR ET FIDES, 2004/02, 288 P.
L’auteure, universitaire palestinienne née en 1948 près de Ramallah au sein d’une famille traditionnelle, retrace son histoire personnelle et évoque sa découverte de l’holocauste et de l’antisémitisme, alors qu’elle faisait des études en Allemagne. Elle a enseigné plusieurs années à l’Université palestinienne de Bir Zeit. Le livre est consacré à son combat pour une paix équitable, notamment aux relations qu’elle a nouées avec des femmes israéliennes et palestiniennes partageant son désir de paix et de réconciliation.

Afrique du Sud

Madame et Eve : Enfin libres !
FRANCIS, Stephen ; DUGMORE, Harry ; SCHACHERL, Rico - ISSY LES MOULINEAUX : VENTS D’OUEST, 1997, 64 P.
La société sud-africaine est en plein changement. Mais les individus ont du mal à s’adapter. "Madame" tente de devenir une patronne libérale, tandis qu’Eve essaie de passer du statut de domestique à celui de coordinatrice de maintenance ménagère.

Le rugby sud-africain : "le sport de l’homme blanc" ambassadeur d’une nation multiraciale
GALAND, Patrice - POLITIQUE AFRICAINE, n°61, 1996, P. 139-144
Plus que tout autre sport, le rugby est en Afrique du Sud un miroir de la société civile et politique. Il semble aujourd’hui être en mesure de jouer un rôle majeur dans le processus d’unification. Le rôle de Nelson Mandela a été déterminant dans cet élan qui a porté la population sud-africaine, toutes ethnies confondues à soutenir les Springboks dans la coupe du monde, équipe composée uniquement de joueurs blancs. L’élément-clé de cette magie sportive est le sentiment religieux des Sud-Africains dans leur rapport au sport.

Les Nations unies et l’Afrique du Sud
AICARDI DE SAINT-PAUL, Marc - AFRIQUE CONTEMPORAINE, n°180, 1996, P. 217-228
La République Sud-africaine a été mise au ban de la communauté internationale pendant les années d’apartheid et l’ONU s’est vigoureusement engagé. Les mouvements de libération obtinrent d’abord le statut d’observateur, puis l’Afrique du Sud fut progressivement expulsée de l’ONU (1974) puis de ses agences. Des sanctions furent votées à partir de 1962 ; on estime que 90% des exportations étaient touchées par ces sanctions. Dans la phase de transition démocratique, à partir de 1992, l’ONU a décidé d’aider le gouvernement sud-africain et est intervenu pour soutenir la consolidation de la "Nouvelle Afrique du Sud". L’auteur conclut que l’ONU a incontestablement contribué à la résolution de la crise sud-africaine, même si bien d’autres facteurs ont pu jouer dans le même sens.

Afrique du Sud. "Nous voulons connaître la vérité"
DESCHAMPS, Luc - JEUNE AFRIQUE ECONOMIE, 1996, 211, P. 32
Entretien avec Desmond Tutu, archevêque anglican du Cap.
La commission Vérité et Réconciliation a débuté ses travaux le 22 janvier au Cap. Composée de seize membres et présidée par Mgr Tutu, évêque du Cap, elle s’est donnée pour objectif de faire la lumière sur les crimes commis pendant la période d’apartheid.

Afrique du Sud : Contre les oranges de l’apartheid
MARCHAND, Jacques - COURRIER DE LA PLANETE, n°31, 1995/11, P. 39-41
"Les initiatives de la société civile sur les questions internationales ne datent pas des conférences des Nations-Unies. Jacques Marchand, qui anima, dans les années 1970, la campagne anti-Outspan dans le cadre de la lutte contre l’apartheid, en témoigne." (Résumé de l’auteur)

Afrique du Sud : La fin d’une époque
CHRONIQUE ONU, 1994, 3, P. 4-14
Dossier comprenant notamment les articles suivants :
* L’Afrique du Sud rejoint la communauté internationale
* L’ONU et l’apartheid : Une chronologie.
Le 27 avril 1994, la première constitution non raciale et démocratique est entrée en vigueur en Afrique du Sud, mettant fin à quarante-six années d’apartheid. Le 23 juin 1994, l’Afrique du Sud a repris sa place à l’Assemblée générale des Nations Unies. Le 25 mai 1994 -Journée de l’Afrique- le Conseil de Sécurité a levé l’embargo obligatoire sur les armes et autres restrictions qui avaient été imposés le 4 novembre 1977.

Apartheid : Winnie Mandela et des femmes d’Afrique du Sud racontent...
RUSSELL, Diana - PARIS : F1RST, 1991, 252 P.
En 1987 et 1988, l’auteur a interviewé 60 femmes sud-africaines engagées dans le mouvement anti-apartheid. Elle en fait ici parler treize sur leur engagement politique. Ces femmes racontent leur vie entre prison et assignation à résidence, entre vie d’exil et vie clandestine à l’intérieur du pays.

L’enjeu de la terre
AMOURS, Martine d’ - SOLIDARITES, 1990, 5, P. 2
L’apartheid exclut la majorité noire du contrôle de 87 % de la terre. Même dans les bantoustans, entre 25 et 60 % des gens n’ont pas du tout de terres.

Fin de l’apartheid commercial
COSTE, Christine ; FAES, Géraldine - JEUNE AFRIQUE ECONOMIE, 1990, 135, P. 110-115
La quarantaine de l’Afrique du Sud aura duré trente ans. Aujourd’hui grâce au couple Mandela-De Klerk, l’Afrique du Sud devient plus "fréquentable". Les Etats africains ont repris leurs relations commerciales. Egalement soucieux de profiter de la nouvelle donne Sud-Africaine, les investisseurs français et européens élaborent une stratégie d’implantation en Afrique Australe.

Noirs et blancs pour la première fois autour d’une table
MIANZOUKOUTA, Albert S. - LA SEMAINE AFRICAINE, 1990, 1847-1848, P. 5-6
Du 2 au 4 mai 1990, le gouvernement et l’opposition Sud-Africains se sont rencontrés au Cap. C’est la première fois depuis la fondation de la République sud-africaine que blancs et noirs s’assoient autour d’une même table pour discuter de l’avenir politique de leur pays. Le président De Klerk conduisait la délégation côté gouvernement, tandis que Nelson Mandela était à la tête de l’opposition noire. A l’issue de leurs pourparlers qui ne sont que le préliminaire à de vraies négociations sur la constitution du pays, les deux camps se sont dits encouragés par les résultats obtenus et par l’ambiance dans laquelle se sont déroulées les discussions.

Lutte contre la conscription
VIGNIE, Reno - SILENCE, 1989, 115, P. 21-22
En 1984, l’Afrique du Sud a connu une mobilisation contre l’apartheid si forte que l’armée fut envoyée dans les townships pour rétablir l’"ordre". Il en résulta un fantastique développement de la "Campagne pour la fin de la conscription", un mouvement qui rassemble les jeunes blancs opposés à l’apartheid et demande le droit à l’objection de conscience.

L’Apartheid, loi de la presse
KERDELLANT, Christine - JEUNE AFRIQUE, 1989, P. 136-140
En Afrique du Sud la presse est "séparée". Les quotidiens noirs racontent les déplacements de population, les cités démolies ou reconstruites, les conflits de la vie quotidienne... La presse "blanche" développe les propos et les actes du gouvernement en 2 ou 3 pages, puis trente pages de commérages et de sensationnel.

Des marches anti-apartheid officiellement autorisées
BAYER, Nathalie - L’ACTUALITE RELIGIEUSE DANS LE MONDE, 1989, 71, P. 8
La marche anti-apartheid du 13 septembre au Cap, marque une étape historique, car c’est la première manifestation autorisée depuis de longues années. Début d’une grande campagne de défiance, appuyée par la Conférence épiscopale, qui se poursuivra "tant qu’il n’y aura pas une Afrique du Sud non-raciale et démocratique.

Des sportifs pour les droits de l’homme
LE CORRE, Philippe - LA CHRONIQUE D’AMNESTY INTERNATIONAL, 1988, 23, P. 21
Engagement de professionnels du sport en faveur des droits de l’homme. Peu de possibilités, car risque de carrière anéantie. Exemple d’initiatives, provenant d’enseignants de sport ou de groupes divers, notamment celle contre l’apartheid en juin appelant à cesser toute relation avec les organismes de sport sud-africains.

Les Sud-Africains favorables aux sanctions économiques
DEMAIN LE MONDE, 1988, 3, P. 6
Les noirs d’Afrique du sud, qu’ils appartiennent à l’ANC, aux syndicats ou aux Eglises, revendiquent l’isolement économique de l’Afrique du sud.

Sanctionner l’apartheid : quatorze questions sur l’isolement de l’Afrique du Sud
BARBIER, Jean Claude ; DESOUCHES, Olivier - PARIS : LA DECOUVERTE, 1987, 197 P.
Ce livre veut apporter des réponses claires et argumentées à tous ceux que préoccupe la survivance de l’apartheid et qui se posent des questions sur l’opportunité et l’efficacité de sanctions contre le régime raciste.

Afrique du Sud : L’apartheid sans masque
TREMBLAY, Jeff - PARIS : CCFD ; KARTHALA, 1987, 127 P.
Le système d’apartheid en Afrique du Sud dans ses pratiques tant politiques, économiques surtout, que sociales et culturelles, secrète la pauvreté pour la majorité noire de ce pays par l’utilisation systématique de la violence qui est érigée en méthode de gouvernement. Les partis politiques et les Eglises qui constituent l’opposition en Afrique du Sud, ne luttent pas seulement pour l’abolition de l’apartheid, mais simultanément pour l’instauration et la pratique de la démocratie dans ce pays. Le rôle de la France vis à vis du système d’apartheid est analysé, ainsi que l’impact des sanctions économiques et l’apport important des organisations diverses en France et en Europe.

Du côté noir du tableau : "L’éducation bantoue" et la jeunesse noire d’Afrique du Sud
PARIS : MOUVEMENT ANTI APARTHEID, 1980, 121 P.
En juin 1976, les élèves noirs de Soweto se sont révoltés, attirant l’attention sur le système d’enseignement, partie intégrante du système d’exploitation en vigueur alors en Afrique du Sud.

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles