Les biens communs : un enjeu qui intéresse l’ECSI

Pour approfondir la question des biens communs

Du côté de l’ECSI N° 30 – mars 2020

, par ritimo

Les biens communs numériques
COUTURE Stéphane, GOLDENBERG Anne, GOETA Samuel, ritimo, novembre 2014.
« Le renouvellement de l’intérêt pour les biens communs trouve notamment son inspiration dans les formes de collaboration et de partage inventées sur Internet, comme la production du logiciel libre ou l’émergence des licences Creative Commons ».

Déclarer la forêt amazonienne bien commun de l’humanité, une idée pas si neuve
MAUREL Chloé, The Conversation, novembre 2019.
« Avec les dramatiques incendies dans la forêt amazonienne en 2019, l’idée d’internationaliser l’Amazonie, c’est-à-dire de la faire administrer collectivement par la communauté internationale, a été évoquée ».

Villes contre Multinationales
Observatoire des multinationales et ritimo, février 2020.
« De nombreuses alternatives sociales et écologiques sont développées au niveau local par des élus et/ou des citoyens, en matière de transition énergétique, de régulation du transport et du logement, de zéro déchet, de systèmes alimentaires locaux, de monnaies locales. Ces alternatives se heurtent aux intérêts établis de grandes entreprises qui les combattent souvent activement ». 2020.

Dimension Horizontale
DELLA TORRE Roberto, septembre 2019.
Documentaire franco-italien s’intéressant à trois biens communs : l’eau, la culture et les espaces urbains. Son point de départ est le référendum de juin 2011 où 95% des italiens se sont exprimés pour une gestion publique de l’eau.

Médicament, bien commun !
Revue Contretemps, éd. Syllepse, juillet 2019.
« Dans le domaine du médicament et de la santé, périodiquement des scandales éclatent. Aujourd’hui il s’agit de la pénurie de certains médicaments. Pour comprendre, il faut explorer les multiples dimensions du monde du médicament. Et cela à la lumière d’une autre logique possible, à imposer : celle qui voit dans le médicament non un produit marchand, mais un bien commun de l’Humanité ».

Digital labor, conflits et communs à l’heure des plateformes numériques
CASILLI Antonio, La Coop des Communs, septembre 2016.
« Intervention (podcast) d’Antonio Casilli dans le cadre du séminaire “Vers une République des biens communs ?”. Les études du “digital labor”, le travail sous-rémunéré ou non-rémunéré réalisé par les utilisateurs de plateformes numériques, délimitent un domaine de recherche qui révolutionne les notions de participation, de production, de consommation. »

La forêt est un bien commun, pas une entreprise
Reporterre, février 2020.
Une commission « Forêts, biens communs », composée de parlementaires, syndicalistes forestiers et associations de protection de l’environnement, présentera dans les prochains mois une proposition de loi de contre-modèle au système français actuel de gestion forestière.

Elinor Ostrom ou la réinvention des biens communs
LE CROSNIER Hervé, Le Monde diplomatique, juin 2012.
« Première femme à obtenir un “Prix Nobel d’économie” (en 2009) pour ses développements sur la théorie des communs, son approche est essentielle pour comprendre l’apparition de mouvements sociaux qui se revendiquent de la défense ou de la construction des communs ».

Les Mains d’Oeuvres : le drame de l’entre-deux pour les fabriques de Communs
JASPART Olivier, Rpublique pourquoi faire ?, octobre 2019.
« Sans vouloir parler de tragédie des communs, il est en effet a priori difficile d’envisager une victoire d’un Commun, qui bien souvent prend conscience de son état lorsqu’il découvre des tentatives de dépossession de son droit d’usage ou de clôture à son encontre. Toutefois, le fait qu’il soit Commun peut lui ouvrir des leviers d’action que lui seul peut entreprendre ». 2020.

Eau, politiques du bien commun
Partage des eaux, ritimo, mars 2018.
« La question de l’eau présente de multiples visages. Celui des centaines de millions d’hommes et de femmes qui ne bénéficient toujours pas d’un accès assuré à l’eau et à l’assainissement. Celui aussi des épisodes de plus en plus spectaculaires de sécheresse. Celui des multiples formes d’appropriation commerciale de l’eau. Celui d’aménagements et d’infrastructures souvent contestés, comme les grands barrages ».