Suivez-nous

Accueil > S’informer > Dossiers > Paraguay : les défis d’une jeune (...)

Paraguay : les défis d’une jeune démocratie

Introduction

, par Al Manba

Le Paraguay, un « pays oublié et méconnu » comme tiennent à le faire remarquer les Paraguayens eux-mêmes, fait enfin parler de lui.

En avril 2008, après 61 ans d’hégémonie du parti Colorado dont 35 ans d’une dictature féroce et 19 ans de transition démocratique, Fernando Lugo Méndez, « l’évêque des pauvres » a été élu Président.
Le Paraguay doit ce revirement inattendu aux divisions d’un parti miné par la corruption et aux mouvements populaires de résistance menés par les paysans et par les étudiants qui se sont multipliés pendant la période de transition démocratique.

Afin de répondre aux attentes des plus démunis qui l’ont élu, Lugo doit relever plusieurs défis de taille : réforme agraire, lutte contre la corruption et réduction des inégalités sociales.

En l’absence de majorité au Congrès et à la tête d’une coalition hétérogène, Lugo dispose d’une marge de manœuvre limitée pour engager les réformes tant attendues. Il doit faire face à l’hostilité du parti Colorado représentant les grands propriétaires, qui dispose du soutien d’une fraction dure de l’armée et de l’appareil d’Etat qui l’a infiltré.

Il a aussi à régler des contentieux avec ses puissants voisins, le Brésil et l’Argentine, avec lesquels, ont été signés des traités injustes pour l’exploitation commune de ressources hydrauliques pour laquelle le Paraguay s’est fortement endetté alors qu’il ne consomme qu’une très faible partie de l’électricité produite.

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles

Agenda

Tout l'agenda