Palestine : la paix par le droit

Carte et repères sur la Palestine

, par CDTM 34

Le territoire palestinien

Depuis les accords d’Oslo, en 1993, la Cisjordanie est divisée en trois zones :

  • La zone A couvre 18 % de la Cisjordanie et comprend les sept grandes villes palestiniennes.
  • La zone B comprend la plupart des autres localités palestiniennes (22 % de la Cisjordanie), à l’exception de certains camps de réfugié·es et villages. L’Autorité palestinienne y a, en théorie, la responsabilité de l’administration et Israël conserve une responsabilité prépondérante pour les questions de sécurité.
  • La zone C est sous contrôle total d’Israël pour la sécurité et l’administration. Elle représente la plus grande portion des terres de la Cisjordanie (60 %). C’est la seule zone qui bénéficie d’une continuité territoriale, encerclant et divisant les zones A et B. La grande partie des terres fertiles et des ressources de la Cisjordanie sont dans cette zone. La Vallée du Jourdain est à 88 % en zone C.

La Bande de Gaza est sous blocus israélien depuis 2007, suite à l’arrivée du Hamas au pouvoir.

Avec l’aimable autorisation de l’Association France Palestine Solidarité

Repères

Autorité palestinienne
Président : M. ABBAS (depuis 2005)
Premier ministre : M. SHTAYYEH (depuis le 14 avril 2019)

IndicateursCisjordanieGazaCisjordanie+Gaza
Superficie km2 6020 365 6385
Population (millions) PCB/2020 3,1 2 5,1
Densité (hab/km2) 515 5479 799/km2

Population de moins de 18 ans : 45 % (2019)
Espérance de vie : 72 ans pour les hommes et 75 ans pour les femmes (2019)
Taux d’alphabétisation : 96,7 % (2019)
Indice de développement humain 0,684 / 114e rang (2019)
Langue officielle et courante : arabe

Plus de 5 millions de Palestinien·nes vivent à travers le monde, dont 3 millions sont réfugié·es en Jordanie, en Syrie et au Liban.
Un peu plus d’un million de Palestinien·nes sont citoyen·nes de l’État d’Israël.
En mars 2019, 5 450 Palestinien·nes sont détenu·es dans des prisons israéliennes.

Capitale : les principaux ministères sont installés à Ramallah. Jérusalem-Est est revendiquée pour être la capitale du futur État palestinien. La France et l’UE considèrent que Jérusalem doit devenir la capitale des deux États, Israël et la Palestine, dans le cadre d’un accord de paix juste et durable.
Villes principales : Gaza City, Hébron, Naplouse, Jénine, Bethléem, Jérusalem-Est et Ramallah. 73,9 % des Palestinien·nes vivent dans les villes.

Chômage (%) : Cisjordanie : 18 - Gaza : 41 ,2 (2016)
Taux de pauvreté : Cisjordanie : 18 % ; Gaza : 40 % (2016)
L’insécurité alimentaire touche les 2/3 des habitants de Gaza et 1/4 des Palestinien·nes de Cisjordanie.

Économie

PIB Cisjordanie (millions de dollars) :12 677 (PIB Israël en 2014 : 305 674 ) – (CNUCED 2016)
PIB/habitant (millions de dollars) : 2 866 (2014)
9,5 % du PIB palestinien provient des transferts d’argent de la diaspora.
 
Taux de croissance : 2% en Cisjordanie et -6 % à Gaza (Banque mondiale 2018)
Part des secteurs d’activités dans le PIB (prévisions 2016) :
Services : 61,7 %
Industrie : 12,3 %
Construction : 7,2 %
Agriculture : 3,5 %