Palestine : la paix par le droit

Bibliographie sur la Palestine

, par CDTM 34

Ouvrages et articles

L’État d’Israël contre les Juifs
CYPEL, Sylvain, - PARIS : LA DECOUVERTE, 2020/02, 330 P.
Bibliographie.
En 2018, le parlement israélien a voté une loi de type ségrégationniste réservant la citoyenneté de plein droit aux seuls habitant·es de confession juive. Cette politique identitaire est approuvée par les dirigeants comme Trump, Orban ou Modi. L’analyse contenue dans cet ouvrage montre que si cette politique est soutenue par les inconditionnel·les pro-israélien·nes, notamment en France, elle est condamnée par les jeunes de la communauté juive étatsunienne qui la qualifie de judaïsme tribal.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=77173

1° Nord 35° Est : Chroniques géographiques de la colonisation israélienne
TAFAKJI, Khalil, MAUPAS, Stéphanie - PARIS : LA DECOUVERTE, 2020, 256 P.
Chronologie, photos couleurs, photos aériennes, carte des colonies israéliennes.
Khalil Tafakji, géographe et militant palestinien, décrit la progression inexorable de la colonisation israélienne en territoire occupé depuis 1967, grâce à une cartographie précise qu’il a réalisée non sans beaucoup de difficultés.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=77092

Les Juifs de France entre République et sionisme
ENDERLIN, Charles, - PARIS : SEUIL, 2020/01, 448 P.
Charles Enderlin, journaliste, correspondant de France 2 à Jérusalem de 1981 à 2015, auteur de nombreux ouvrages sur le Proche-Orient, bibliographie.
Dans cette étude sur les relations entre les Juifs de France et l’État d’Israël, Charles Enderlin montre comment on est passé du franco-judaïsme au franco-sionisme. La Révolution française a donné aux juif·ves de France un statut de citoyen·nes à part entière. Ainsi leurs descendant·es se sont parfaitement intégré·es dans la société française, très attaché·es à la République et à la laïcité, beaucoup ont oublié leur judéité. La Seconde Guerre mondiale - avec le statut des juif·ves décrété par le gouvernement de Vichy suivi de la déportation et du génocide - l’a brutalement rappelée. Puis, la création de l’État d’Israël, l’arrivée des juif·ves d’Algérie, les guerres entre l’État hébreu et les pays arabes ont modifié l’état d’esprit de beaucoup de juif·ves français·es qui voient dans cet État une mère patrie qui leur réclame un soutien inconditionnel, voire même un retour en son sein.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=77172

À Gaza, un peuple en cage : Le blocus au jour le jour
PIRONET, Olivier - In : LE MONDE DIPLOMATIQUE, septembre 2019 (01/09/2019), N°786, P. 1, P. 20-21
Bibliographie, 4 photos, carte du blocus terrestre et maritime.
Alors que les Israéliens sont appelés à élire un nouveau parlement le 17 septembre, la bande de Gaza est toujours soumise à la politique implacable de leur gouvernement. Le territoire palestinien gouverné par le Hamas subit depuis treize ans un blocus militaire dévastateur. Selon les Nations Unies le territoire sera invivable dès 2020, dans ces conditions comment les habitants de Gaza pourront-ils tenir ?
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=76451

La question de Palestine pas si complexe
PFP (Plateforme des ONG françaises pour la Palestine), - PARIS : PLATEFORME DES ONG FRANÇAISES POUR LA PALESTINE (PFP), 2019/05, 63 P.
Cartes de la Palestine et des territoires occupés, sources, sitographie.
Bien que de nouveaux historiens israéliens aient rectifié le discours dominant favorable à la politique israélienne vis-à-vis de la question palestinienne, le sujet est encore perçu comme complexe. Cette brochure vise à le clarifier, en proposant une vision actuelle, générale et factuelle de la situation, à travers les thématiques suivantes : rappel de la chronologie des événements et de la dépossession progressive de la Palestine ; qui sont les Palestiniens ? ; les obstacles à la liberté ; le coût de l’occupation ; que veulent les Palestiniens ? ; le droit à l’autodétermination.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=76627

Les réfugiés palestiniens au cœur de la question de la Palestine
HUSSEINI, Jalal al-, LÉOSTIC, Claude ; MANSOUR-MÉRIEN, Sandrine - PARIS : ASSOCIATION FRANCE PALESTINE SOLIDARITE (AFPS), 2019/03, 96 P.
Ouvrage collectif comportant 5 chapitres :
* "The ongoing Nakba", la catastrophe qui n’en finit pas (Leostic Claude)
* La conciliation et la question des réfugiés : historique (Mansour Sandrine)
* Les Palestiniens aujourd’hui : un peuple occupé en exil (Leostic Claude)
* Le régime juridique des réfugiés palestiniens au Proche-Orient (Husseini al Jalal)
* L’application des résolutions de l’ONU (Mansour Sandrine).
Cartes, encarts, tableaux, photos.
En 1948, la création de l’État d’Israël s’est accompagnée d’une vaste opération d’épuration ethnique, qui s’est soldée par l’expulsion forcée et l’exode de près de 800 000 Palestiniens : la "Nakba". D’autres vagues d’expulsions ont suivi comme celle de 1967, après la conquête de la Cisjordanie par l’armée israélienne. Les déplacements forcés continuent aujourd’hui, au gré de la colonisation israélienne. En 2018, plus des deux tiers de la population palestinienne vivent hors de leur pays d’origine. Ce dossier apporte un certain nombre de réponses à propos de l’histoire, des conditions de vie et du statut juridique de ce peuple persécuté dont le droit au retour n’est toujours pas respecté.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=76016

Enfances brisées
PFP (Plateforme des ONG françaises pour la Palestine), - PARIS : PLATEFORME DES ONG FRANÇAISES POUR LA PALESTINE (PFP), 2019/01, 39 P.
Infographies, tableaux, illustrations.
Cette brochure vise à sensibiliser le grand public aux violations des droits humains et du droit international humanitaire subies par les enfants palestiniens tout au long de leur parcours de détention aux mains des autorités israéliennes. De la violence des arrestations aux difficultés de la réinsertion en passant par l’iniquité des procès, la brochure expose les rouages d’une machine destructrice de la jeunesse palestinienne.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=76324

Atlas humanitaire du territoire palestinien occupé
OCHA (Office de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies), - JERUSALEM EST (PALESTINE) : OFFICE DE COORDINATION DES AFFAIRES HUMANITAIRES DANS LE TERRITOIRE PALESTINIEN OCCUPE (OCHA OPT), 2019, 56 P.
Cartes, plans, graphiques, tableaux statistiques, blocs-diagrammes, photos couleurs, index des noms de lieux, liste des checkpoints. Sur le site de l’OCHA, mise à jour régulière de cet atlas : https://www.ochaopt.org/maps
Cet atlas réalisé par un office des Nations unies, offre un panorama récent de la situation de la Cisjordanie occupée par Israël et de la bande de Gaza. Les cartes et les plans à grande échelle sont extrêmement détaillés, ils sont accompagnés de données numériques sur l’état des populations et sur les différents aspects du conflit israélo-palestinien. Le tracé du mur, la localisation des checkpoints, les voies de communication montrent le mitage du territoire palestinien occupé par la progression de la colonisation.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=76835

Le moment Gaza 2018 et les armes de la non-violence
RAVENEL, Bernard - In : CONFLUENCES MEDITERRANEE, automne 2018 (01/10/2018), N°106, P. 183-194
Après un court rappel de la situation historique de Gaza, l’auteur évoque la "Marche du retour" (mars-mai 2018), mobilisation massive et pacifique organisée par la société civile palestinienne et non par le Hamas. La répression brutale de la part de l’armée israélienne contre cette résistance populaire et non violente signe la défaite morale et donc politique d’Israël.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=75548

Palestine : de la Nakba au déplacement permanent
PFP (Plateforme des ONG françaises pour la Palestine), - PARIS : PLATEFORME DES ONG FRANÇAISES POUR LA PALESTINE (PFP), 2018/05, 53 P.
Ce document retrace dans un premier temps les origines du conflit : la Nakba (catastrophe en arabe), période de dépossession, de massacres et d’expulsion des Palestiniens. Il est ensuite question des réfugiés, de leur provenance et de leur statut selon leur lieu de résidence, de leur vie dans les camps. Pour finir, est abordé le droit au retour des réfugiés, reconnu en droit international mais qu’Israël refuse d’appliquer.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=75667

Pages méconnues : Gestation et naissance d’Israël
VIDAL, Dominique - In : CONFLUENCES MEDITERRANEE, printemps 2018 (01/01/2018), N°104, P. 141-156
Malgré les 70 ans passés depuis l’indépendance d’Israël, les conditions de la naissance de cet État font encore l’objet de débats. Cet article s’attache à souligner quelques aspects trop peu connus de son histoire. Israël est né non de la Shoah mais de l’alliance du mouvement sioniste et du Royaume-Uni, à laquelle s’ajoutent le soutien politique de l’Union soviétique et la convergence Washington-Moscou. La Shoah a accéléré le processus vers l’indépendance, provoquant l’augmentation de l’immigration juive et le transfert de populations palestiniennes. Les "nouveaux historiens israéliens" ont ébranlé quelques mythes concernant la naissance de l’État, parmi lesquels le départ "volontaire" des Palestiniens alors qu’il s’agit bien d’un nettoyage ethnique. Et la "Nakba" n’a pas cessé en 1949...
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74786

Musiciennes hors normes
ZAMBELLI, Roberta - In : FEMMES ICI ET AILLEURS, mai-juin 2018 (01/05/2018), N°25, P. 22-39
Nombreuses photographies couleurs.
Elles osent et s’imposent, investissant tous les genres musicaux, parfois les plus inattendus. Certaines ont dû fuir leur pays, d’autres utilisent leur art pour défendre les valeurs qui leur sont chères... Brisant les codes, partout, ces musiciennes partagent leur soif de liberté, leur révolte, leurs espoirs. Tour du monde à travers quatorze groupes d’artistes qui font bouger les lignes et élargissent les horizons de leur auditoire.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74976

Nakba : Pour la reconnaissance de la tragédie palestinienne en Israël
MERZA BRONSTEIN, Eleonore, BRONSTEIN APARICIO, Eitan - MOUANS SARTOUX : OMNISCIENCE, 2018, 320 P.
Documents et photos en noir et blanc.
Ce livre se présente comme un dialogue entre le mari juif, ancien kibboutznik, et son épouse juive de père musulman, élevée dans une banlieue parisienne. Leur récit est centré sur la Nakba, catastrophe en arabe, c’est-à-dire sur l’expulsion de 750 000 Palestiniens de leur terre et la destruction de 615 villages, en 1948, pour établir l’État d’Israël. L’originalité du discours vient des parcours de vie des deux auteurs qui abordent d’autres questions essentielles comme celles de la judéité ou des rapports entre l’islam et le judaïsme. Tous deux militent pour la reconnaissance par les Israéliens de l’injustice qui a frappé les Palestiniens afin qu’une coexistence pacifique soit instaurée sur une terre légitime pour tous.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=75450

La jeunesse palestinienne ne s’avoue pas vaincue
BELKAÏD-ELLYAS, Akram PIRONET, Olivier - In : LE MONDE DIPLOMATIQUE, février 2018 (01/02/2018), N°767, P. 4-5
Illustration de Mahmoudj Alkurd ; notes.
La décision du président Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël a provoqué beaucoup de manifestations palestiniennes durement réprimées. Les jeunes Palestiniens, y compris des mineurs, sont les premiers visés. Nombre d’entre eux rompent avec les formes de militantisme de leurs aînés.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=73915

Jérusalem, l’erreur fondamentale : Une reconnaissance illégale
ENDERLIN, Charles - In : LE MONDE DIPLOMATIQUE, janvier 2018 (01/01/2018), N°766, P. 4-5
Illustration ; encart : "Cinquante ans d’impunité" par Akram Belkaïd.
En décidant, le 6 décembre 2017, de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, le président Donald Trump va à l’encontre de la résolution 476 du Conseil de sécurité des Nations unies qui, le 30 juin 1980, déclarait nulles et non avenues toutes les mesures adoptées par Israël "modifiant le caractère géographique, démographique et historique de la ville sainte". Le journaliste revient sur les étapes et les échecs des négociations entre Palestiniens et Israéliens à propos du statut de la ville et sur l’insoluble question de l’esplanade des mosquées.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=73760

Isaréliennes et Palestiniennes pour la paix
POUZOL, Valérie - In : CONFLUENCES MEDITERRANEE, hiver 2017-2018 (02/10/2017), N°103, P. 101-116
Article du dossier "Genre et violences de guerre au Moyen-Orient".
Des formes de résistance, non violentes, tentent de réunir Israéliennes et Palestiniennes dans des organisations ou des manifestations pacifistes comme des grandes marches, malgré une certaine dépolitisation du militantisme.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74217

Gaza, la vie est belle
MEDOUKH, Ziad, - ANCY : EDITIONS DU MONT POPEY, 2018, 88 P.
Ces poèmes dénoncent le blocus imposé par Israël et lui opposent une résistance non violente par l’éducation et par la détermination de tout un peuple.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=75813

Derrière les fronts : Chroniques d’une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation
JABR, Samah, - TOULOUSE : PREMIERS MATINS DE NOVEMBRE (PMN), 2018/02, 156 P.
En annexe, "L’engagement des professionnels de la santé mentale pour la Palestine" par le UK/USA-Palestine Mental Health Network (Réseau de la santé mentale Palestine/Royaume-Uni/Etats-Unis), novembre 2015.
La lutte d’une Palestinienne contre l’oppression. L’auteure psychiatre-écrivaine-penseuse et témoin partage sa vision de soignante sous occupation : son action pour la guérison et le rétablissement est indivisible de son action pour la libération. Elle considère en effet le travail clinique à la lumière du contexte socio-politique et analyse le traumatisme psychologique transgénérationnel qui marque la mémoire collective palestinienne. Malgré un vécu sous oppression constante, la psychologie du peuple palestinien ne se forme pas uniquement autour du traumatisme mais rassemble aussi les gens dans la solidarité et une cause commune. Dans ces chroniques écrites de 2003 à 2017, elle revendique que la psychiatrie, la psychothérapie ne peuvent pas guérir les personnes opprimées sans une éthique des professionnel·les qui inclue la justice et les droits humains comme des éléments essentiels pour leur santé mentale et leur bien-être.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74889

Les femmes des deux rives de la Méditerranée face à l’extrémisme
EL TIBI, Zeina, OTHMAN ALTWAIJRI, Abdelaziz - PARIS : L’HARMATTAN, 2018, 212 P.
Livre issu du 3e Forum Dialogue euro-méditerranéen au féminin organisé le 26 avril 2017 au Sénat à Paris par l’Association des femmes arabes de la presse et de la communication (AFACOM) et par l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) sur le thème : "La femme médiatrice interculturelle du dialogue euro-méditerranéen". Notes de bas de pages.
L’extrémisme et la radicalisation sont sur le devant de la scène dans les pays européens, mais également dans le monde arabo-musulman. Certain·es s’emparent de cette préoccupation pour s’attaquer à l’Islam sans pour autant prendre en compte les crises géopolitiques. Ainsi la spoliation du peuple palestinien, les guerres en Irak, en Syrie, leurs répercussions sur le Liban sont autant de sources de ressentiment et de développement du fanatisme partout dans le monde. Comment lutter contre les crispations identitaires, la méfiance envers le sud de la Méditerranée ? En quoi les femmes peuvent-elles éclairer le dialogue entre les deux rives de la Méditerranée et lutter contre la radicalisation et l’extrémisme ? Les communications faites lors de ce Forum apportent des réponses. Elles ont été classées en 3 sous-thèmes : l’action des femmes dans la vie publique, les femmes victimes et cibles de l’extrémisme, les femmes médiatrices de paix et de tolérance.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=76625

Requiem pour Gaza
ADONIS, - SAINT GENIS DES FONTAINES : COLOR GANG, 2018, 112 P.
Plusieurs de ces poèmes sont proposés en version bilingue, en arabe et en hébreu avec leur traduction en français. Illustrations en noir et blanc.
Cette anthologie de poèmes d’auteurs de nombreuses nationalités dénonce le blocus imposé par Israël et la mort de nombreux Palestiniens lors des "manifestations du Grand retour" entre mars et août 2018.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=75815

Israël - Palestine : Les sentinelles de la frontière
DORCADIE, Mathilde - In : FEMMES ICI ET AILLEURS N°24 (mars-avril 2018).-P. 20-33
En encarts, "La bâtisseuse de paix", "Un territoire en miettes".
Observer, écouter, documenter, rapporter, intercéder. Chaque jour, depuis plus de quinze ans, des Israéliennes de l’association Machsom Watch (dont le slogan est "Les femmes contre l’occupation et pour les droits humain") se rendent sur les chekpoints et dans les territoires colonisés pour veiller au respect des droits des Palestiniens.ne.s. Reportage en texte et en images.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74154

Un royaume d’olives et de cendres. 26 écrivains 50 ans de territoires occupés
CHABON, Michael, WALDMAN, Ayelet - PARIS : ROBERT LAFFONT, 2017, 510 P.
Ouvrage collectif ; liste commentée des auteurs ; autorisations.
50 ans après la guerre des Six Jours, que signifie de vivre, au quotidien, dans les territoires occupés et colonisés par les Israéliens ? Pour répondre à cette question, les auteurs se sont associés à l’ONG israélienne "Breaking the Silence" (Rompre le silence) composée de soldats ayant servi en Cisjordanie. Ce recueil de témoignages permet de comprendre les divers aspects de l’occupation militaire, la souffrance et la colère qu’elle génère chez les Palestiniens.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=72802

Atlas des Palestiniens : Un peuple en quête d’État
BLANC, Pierre, CHAGNOLLAUD, Jean-Paul ; SOUIAH, Sid-Ahmed - PARIS : AUTREMENT, 2017, 98 P.
Atlas en 4 parties :
* L’histoire des Palestiniens depuis le XIXe siècle
* Représentation politique, démographie : une société majoritairement condamnée à la précarité
* Un territoire déstructuré, fragmenté par le mur, morcelé par les colonies
* Une situation diplomatique bloquée : la paix dans l’impasse.
Cartes, graphiques, chronologie, bibliographie.
Cette troisième édition, mise à jour, expose en 120 cartes et infographies l’histoire du peuple palestinien et les ressorts d’un conflit complexe, qui semble sans fin. Les cartes font apparaître la stratégie israélienne de fragmentation de l’espace, sur lequel il semble de plus en plus difficile d’établir un État palestinien viable. La résolution 2334 de l’ONU de décembre 2016, demandant l’arrêt de la colonisation en Cisjordanie, constitue-t-elle l’amorce d’une solution ?
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=75702

Un chant d’amour : Israël-Palestine, une histoire française
GRESH, Alain, ALDEGUER, Hélène - PARIS : LA DECOUVERTE, 2017, 192 P.
Deux cartes ; dessins ; texte en italique.
Alain Gresh, reprend par antiphrase cette surprenante parole du président François Hollande au Premier ministre d’Israël Benyamin Netanyahou, au cours d’un dîner intime en 2013. C’est le point de départ ironique de cet ouvrage engagé où alternent texte et bande dessinée. "N’attribuant aux protagonistes que des propos qu’ils ont réellement tenus, soit officiellement, soit officieusement, il décrit les relations tumultueuses et parfois contradictoires que la France a entretenues avec le Proche-Orient. Il dévoile aussi le rôle diplomatique qu’a joué Paris dans le conflit israélo-palestinien pendant des décennies" (citation extraite de l’introduction).
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=72803

La coopération militaire et sécuritaire France-Israël
BOUVERET, Patrice, Observatoire des armements - PARIS : ASSOCIATION FRANCE PALESTINE SOLIDARITE (AFPS), 2017/06, 196 P.
Compte rendu de conférence sur le conflit israélo-palestinien. Cahiers coordonnés par Patrice Bouveret, directeur de l’Observatoire des armements, centre d’expertise indépendant basé à Lyon, comprenant 13 chapitres :
* Du militaire au sécuritaire : 70 ans de coopération ambiguë, le modèle sécuritaire israélien prêt à l’export
* Quand la France ne respecte pas le droit international, les huit critères de la Position commune de l’UE
* Transferts de matériel militaires ou les limites de la transparence... Tableau des transferts d’armes de la France vers Israël
* Plainte pour complicité de crimes de guerre à Gaza contre l’entreprise française Exxelia
* Les salons d’armement français : vitrine du savoir-faire israélien... Action à Eurosatory 2016
* Coopération industrielle, ou jouer à qui perd gagne...
* Sous la Recherche & Développement, le sécuritaire
* Drones : la France sous influence
* Partage d’un savoir-faire dans le spatial
* Manœuvres militaires franco-israéliennes
* Vers une "israélisation" de la sécurité ?
* Coopération Union européenne/Israël : le militaire en embuscade, des projets hors cadre
* Israël, exportateur... Dans le Top 10 !
Conclusion : Suspendre la coopération. Pistes pour agir
Postface : L’axe Paris-Tel-Aviv et la globalisation militaire et sécuritaire.
Annexes : Imposez un embargo militaire immédiat et total ! Appel du BNC, ressources documentaires, sigles utilisés, notes et bibliographie en fin de chapitre.
Ces cahiers font le point sur l’état actuel de la coopération militaire entre la France et Israël. Elle remonte à la fourniture de la bombe atomique à l’État hébreu mais elle a changé avec l’évolution du matériel d’armement et le contexte diplomatique de chaque période. Aujourd’hui on échange des drones et la lutte contre le terrorisme a renforcé les contacts entre services secrets et forces de police. Ce faisant, la France ne respecte pas ses engagements internationaux et se fait complice des violations du droit international humanitaire. Cette étude doit permettre d’interpeler les politiques sur cette coopération et d’en réclamer le moratoire.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74277

Les forces de sécurité palestinienne : un appareil répressif indigène au service de la puissance coloniale ?
SALINGUE, Julien - In : MAGHREB-MACHREK, 3e-4e trimestres 2017 (01/07/2017), N°233-234, P. 39-62
Notes et bibliographie infrapaginales.
Les relations entre l’État d’Israël et l’Autorité palestinienne se présentent en général sous l’angle de la conflictualité. Cet article montre qu’il existe entre eux une entente bien moins visible, c’est celle de la coopération dans le domaine sécuritaire. Il s’agit des dispositifs à l’œuvre dans les territoires palestiniens de Cisjordanie sous la responsabilité, directe ou indirecte, de l’Autorité palestinienne de Ramallah. Les services de sécurité israéliens et palestiniens travaillent de concert au quotidien, échangeant des informations ou menant même des opérations conjointes.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=75713

Gens de Gaza : Vivre dans l’enfermement
PARIS : RIVENEUVE, 2017/06, 176 P.
Ouvrage collectif. Cartes.
Cet ouvrage reprend tout d’abord l’histoire de Gaza et explique ce qu’il s’y passe aujourd’hui : ses réfugiés, la mise en place du blocus, la société stratifiée. Puis, il est question plus précisément des conditions du blocus et de ses conséquences sur la vie des habitants de Gaza. Ces conditions de vie anormales soulèvent de grandes questions à Gaza et dans le monde. Le texte est ponctué de témoignages recueillis entre 2011 et 2016.
Le DVD qui accompagne l’ouvrage contient un film structuré autour de témoignages de Gazaouis, un dossier de ressources internet concernant Gaza et la Palestine ainsi qu’une bibliographie et trois diaporamas réalisés entre 2013 et 2016.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=73775

Israël/Palestine la défaite du vainqueur
CHAGNOLLAUD, Jean-Paul, - ARLES : SINDBAD/ACTES SUD, 2017, 152 P.
Notes et bibliographie infrapaginales ; 4 cartes couleurs.
À l’occasion du cinquantième anniversaire de la guerre de juin 1967, l’auteur montre que la violence est toujours là partout et à chaque instant, mais insidieuse, fragmentée, donc moins visible. Pourtant, la poursuite de la colonisation de la Cisjordanie par les gouvernements israéliens successifs remet en cause la solution dite de deux États, la seule possible et raisonnable pour l’établissement d’une paix juste. Celle-ci doit passer forcément par un accord entre les parties, fondé sur le droit international. Sans cela, les victoires remportées sur le terrain demeurent précaires et préfigurent sur le long terme la défaite du vainqueur.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=75528

Israël/Palestine, l’illusion de la séparation
LATTE ABDALLAH, Stéphanie, PARIZOT, Cédric - AIX EN PROVENCE : PRESSES UNIVERSITAIRES DE PROVENCE (PUP), 2017, 318 P.
Ouvrage collectif comportant une introduction et 5 parties :
* Introduction : de la séparation aux mobilités. Changer de regard sur l’occupation israélienne en Palestine
* Occupation et architectures du mouvement
* Économie des mobilités informelles
* Être(s) frontaliers
* Entre-deux militants
* L’autre frontière
* Israël dans l’espace migratoire international.
Bibliographie, cartes.
Cet ouvrage propose une approche originale de la politique de séparation mise en œuvre par Israël en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Si la construction du mur, lancée en 2002, a parfois été envisagée comme la création d’une frontière, la poursuite de la colonisation et les redéploiements de l’armée des deux côtés du mur ont au contraire renforcé l’imbrication des espaces israéliens et palestiniens. Cette politique n’a donc pas créé de frontière, au sens classique du terme, et n’a pas séparé deux territoires : elle a dissocié les mouvements des populations palestiniennes et israéliennes, et profondément modifié leurs relations et leurs interactions. À travers quinze enquêtes de terrain pluridisciplinaires, ce livre décrypte le régime d’occupation israélien. Il propose une perspective intermédiaire entre une approche institutionnelle et un regard anthropologique portant sur le vécu des Palestiniens, sur leurs adaptations et leurs détournements des mécanismes de contrôle. L’élargissement de l’analyse aux expériences des Palestiniens du Sud-Liban, des Libanais de Galilée, et des migrants venus d’Afrique et d’Asie, montre la dimension globale du régime d’occupation israélien actuel.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=76662

Palestine plus d’un siècle de dépossession
BOUCHÉ, Jean-Pierre, - HOENHEIM : SCRIBEST, 2017, 71 P.
De la naissance du sionisme au XIXe siècle jusqu’à la situation de Gaza en 2016, l’auteur retrace les étapes de l’occupation de la Palestine : rôle des puissances occidentales, traités, résolutions (jamais appliquées) de l’ONU, guerres, implantation des colonies... Illustré de cartes, photos et citations, ce rapide panorama met en évidence les multiples violations des droits humains dont sont victimes les Palestiniens.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74958

La Palestine toujours recommencée
GRESH, Alain - In : LE MONDE DIPLOMATIQUE, juin 2017 (01/06/2017), N°759, P. 14-15
Bibliographie ; encart "Un foyer d’instabilité" ; images tirées de la bande dessinée d’Alain Gresh et Hélène Aldeguer : "Un chant d’amour Israël-Palestine, une histoire française" (La Découverte, Paris, 2017).
Cinquante ans après la guerre des Six Jours, Alain Gresh fait le point sur la question israélo-palestinienne. Il rappelle les étapes du conflit, les tentatives de négociations et leurs échecs. Les Palestiniens ont été les victimes d’une injustice fondamentale et restent soumis à un mouvement de colonisation, fait unique dans le monde contemporain. La résolution du conflit est un enjeu national et international car il constitue un foyer d’instabilité à l’échelle du Moyen-Orient tout entier.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=72588

Tribunal des peuples
Recueil de documents (rapports, articles, mémoires) compilés par le CEDIDELP, 2017, 16 boîtes
Boîte n°1 : Déclaration universelle des droits des peuples et son 10e anniversaire, 1976-1986
Boîte n°2 : Tribunal permanent des peuples, Zaïre 1982
Boîte n°3 : Impunité
Boîte n°4 : Tribunal des peuples, Palestine (occupation)
Boîte n°5 : Tribunal permanent des peuples contre la politique du FMI et de la Banque mondiale Berlin-Ouest
Boîte n°6 : Droit des peuples / Divers peuples
Boîte n°7 : ELF en Afrique
Boîte n°8 : Tribunal permanent des peuples à l’encontre de la politique de la multinationale ELF en Afrique
Boîte n°9 : Droits des peuples / Droit humains
Boîte n°10 : Droit des peuples CEDIDELP, Collaboration et publication (revues)
Boîte n°11 : Droits des peuples / Généralités (1985-1992)
Boîte n°12 : Impunités 2
Boîte n°13 : Sessions du TPP et de la LIDLP
Boîte n°14 : LIOLP 1976/1982
Boîte n°15 : Tribunal permanent novembre 1984
Boîte n°16 : Droits des peuples.
Le Tribunal des peuples a été fondé en 1979 par le militant socialiste italien Lelio Basso. C’est un tribunal d’opinion (tribunal impliquant une assemblée de tiers dénonçant juridiquement des actes répréhensibles) qui, s’appuyant sur la Déclaration universelle des droits des peuples, jugent les violations envers les droits des peuples commis dans le monde. Son objectif est de faire renoncer à un État souverain un comportement jugé contraire au droit international. Cet ensemble de documents réunis dans 16 boîtes informe sur les fondements du Tribunal des peuples et les droits qui sous-tendent son activité, mais aussi ses modes d’action aux moyens d’exemples de sessions, de rapports et de déclarations sur ses thèmes de prédilection comme la Palestinien, la politique du FMI ou encore les activités de ELF en Afrique. L’ensemble est complété par des extraits d’articles de presse sur son activité.

Un boycott légitime : Pour le BDS universitaire et culturel de l’État d’Israël
SIVAN, Eyal, LABORIE, Armelle - PARIS : LA FABRIQUE, 2016/10, 200 P.
En annexes :
* Appel palestinien au boycott universitaire et culturel d’Israël (PACBI)
* Appel de la société civile palestinienne au boycott, au désinvestissement et aux sanctions contre Israël jusqu’à ce qu’il applique les lois internationales et les principes universels des droits humains
* Directives PACBI pour le boycott académique international d’Israël
* Directives PACBI pour le boycott culturel international d’Israël
* Sources d’informations sur la campagne BDS.
La vitrine culturelle de l’État d’Israël comme le prestige international de l’université israélienne masquent une tout autre réalité : les liens entre cette université et l’institution militaire, le rôle de l’université dans la recherche de nouveaux outils de combat et de renseignement, la discrimination des étudiants palestiniens, l’absence de protestation contre les guerres menées à Gaza... Cette réalité explique le succès grandissant du BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) académique et culturel dans le monde entier, bien que méconnu en France. Ce boycott ne concerne pas les personnes mais les institutions et ceux qu’elles soutiennent. Il n’est ni un obstacle au dialogue, ni un frein à l’action d’une « gauche sioniste » muette et paralytique. Il est un mode de résistance pacifique et parfaitement légitime.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=71561

Palestine
CHOMSKY, Noam, PAPPÉ, Ilan ; BARAT, Frank - MONTREAL (CANADA) : ECOSOCIETE, 2016/01, 182 P.
Ce livre comporte deux parties : la première intitulée "Dialogues" est une longue interview de Noam Chomsky et d’Ilan Pappé par Frank Barat. La seconde partie "Réflexions" comporte les textes alternés des deux auteurs.
La longue discussion à trois voix sur la Palestine s’articule en trois temps. Le passé : évocation du sionisme en tant que phénomène historique. Le présent : interrogation sur la pertinence du modèle d’apartheid appliqué à Israël et sur l’efficacité de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) en tant qu’importante stratégie de solidarité avec le peuple palestinien. L’avenir : débat sur les solutions possibles au conflit israélo-palestinien avec mise en balance de la création de deux États ou d’un seul. Les réflexions qui suivent reprennent des articles déjà publiés, sur les souffrances de Gaza et sur le génocide progressif imposé au peuple palestinien malgré les processus de paix successifs et jamais aboutis. Toute solution implique une réorientation de la politique israélienne de Washington. Noam Chomsky pense que ce rêve n’est pas une chimère.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=69225

Être palestinien en Israël
WHITE, Ben - PIERIN, 22194, FRANCE : LA GUILLOTINE, 2015, 160 P.
Bibliographie ; notes ; 4 cartes ; 2 graphiques ; 8 photos.
Bien que la population palestinienne en Israël soit en pleine croissance, ses membres sont toujours traités en citoyens de seconde zone. En outre, Israël se définit toujours comme un État juif et démocratique, en contradiction avec le statut inégal des Palestiniens.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=66590

La mémoire de la Nakba en Israël
VESCOVI, Thomas - PARIS : L’HARMATTAN, 2015, 226 P.
Notes et bibliographie.
La création de l’État juif s’est accompagnée de l’expulsion, souvent manu militari et au prix de nombreux massacres, des quatre cinquièmes des Arabes de Palestine. Soit une "catastrophe" (nakba en arabe) pour ces populations dont la reconnaissance par la société israélienne est un élément essentiel pour la paix.

La question de Palestine
LAURENS, Henry - PARIS : ARTHEME FAYARD, 5 volumes
1. L’invention de la Terre sainte : 1799 -1922 - 1999, 719 P.
2. Une mission sacrée de civilisation : 1922 -1947 - 2002, 703 P.
3. : L’accomplissement des prophéties : 1947 - 1967 - 2007, 826 P.
4. Le rameau d’olivier et le fusil du combattant : 1967-1982 - 2011, 840 P.
5. La paix impossible : 1982-2001 - 2005, 883 P.
Ouvrage de référence sur la question palestinienne par un historien spécialiste de l’Orient et du monde arabe, intégrant la multiplicité des acteurs locaux, régionaux et internationaux et les enjeux territoriaux et géopolitiques.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=66660

Boycott Désinvestissement Sanctions : BDS contre l’apartheid et l’occupation de la Palestine
BARGHOUTI, Omar - PARIS : LA FABRIQUE, 2010, 192 P.
Le mouvement BDS (boycott, désinvestissement, sanctions) est issu d’organisations populaires palestiniennes en lutte contre l’occupation militaire de la Palestine et l’apartheid en Israël. Comme l’explique Barghouti, c’est un mouvement non violent, moral et antiraciste, à l’image de ce qui a été fait contre le régime d’apartheid en Afrique du Sud. Il vise tous les produits en provenance d’Israël : le limiter aux produits des colonies serait le rendre inefficace, tant cette origine est facile à masquer. Il vise entre autres le domaine académique, car à de très rares exceptions près l’université israélienne est complice de l’occupation et de l’apartheid. Le débat sur le boycott se développe dans le monde entier. En informant le public français sur les raisons et enjeux de ce mouvement, la publication de ce livre vient combler une lacune.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=48722

Textes et dossiers en ligne

Le boycott, action non-violente d’hier et d’aujourd’hui
Dossier RITIMO/CDTM34 – 2011/05
Le boycott : son histoire depuis le début du XXe siècle, ses objectifs, ses modes d’action. Les exemples de campagne de boycott : la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud et la campagne en cours « Boycott-Désinvestissement-sanctions » (BDS) lancée par la société civile palestinienne, en 2005, pour lutter pour ses droits.
http://www.ritimo.org/Le-boycott-action-non-violente-d-hier-et-d-aujourd-hui

La carte de « l’accord du siècle » de Trump pour Israël et un futur Etat de Palestine
Présentation des territoires d’Israël et de Palestine tels qu’imaginés par le plan de paix du président américain Donal Trump, dévoilé le 28 janvier 2020 et aussitôt rejeté par les Palestiniens.
https://www.middleeasteye.net/fr/en-bref/la-carte-de-laccord-du-siecle-de-trump-pour-israel-et-un-futur-etat-de-palestine

Diviser pour mieux régner (anglais, français, espagnol, arabe)
B’Tselem, centre israélien d’information sur les droits humains dans les Territoires Occupés par Israël.
Outil cartographique interactif montrant les étapes dans l’annexion et la colonisation des territoires palestiniens,
Il y a plus de cinquante ans, Israël occupait la bande de Gaza et la Cisjordanie, dont il annexait une partie à Jérusalem. Aujourd’hui encore, il continue de contrôler ces régions et les gens qui y vivent. Depuis plus d’un demi-siècle, Israël a créé une réalité de dépossession, d’oppression et de violations des droits humains à Gaza et en Cisjordanie.
https://conquer-and-divide.btselem.org/map-fr.html