Tous les articles et traductions

, par inkyfada , DELPUECH Aïda

Substances actives toxiques importées en Tunisie

En 2018, la Tunisie aurait importé plus de 240 tonnes de pesticides à usage agricole bannis ou bien sévèrement restreints dans l’Union européenne. À partir d’une base de données établie par les organisations Greenpeace UK et Public Eye, inkyfada fait le point.

, par Agenda de la Solidarité Internationale

Laos : accompagner des jeunes de la minorité khmu vers les études supérieures et la formation professionnelle

Une initiative sur l’éducation

En 2018, l’association Enfants d’Asie a lancé un projet pilote pour permettre à des jeunes Laotien·nes d’origine ethnique khmu de terminale de suivre des études à Vientiane, la capitale. Les élèves poursuivent leurs études supérieures dans différentes filières (ébénisterie, couture, mécanique, informatique).

, par Desinformémonos , ALVAREZ Antonella, OUVIÑA Hernán

Répression brutale de proches de prisonnier·es par des néonazis en Argentine

Dans la nuit du samedi 17 avril, un groupe d’environ 35 néonazis a attaqué un campement de proches de personnes privées de liberté qui luttent devant les portes de la Cour Suprême de Justice depuis le mois de février, afin de dénoncer la situation de vulnérabilité sanitaire et la violation des droits humains fondamentaux dans les prisons et commissariats d’Argentine.

, par Lost in Europe

Europe : 18 292 migrants mineurs non accompagnés disparus entre 2018 et 2020

Des milliers de migrant·es mineur·es non accompagné·es disparaissent en Europe chaque années. Même si le nombre exact est inconnu, il n’en reste pas moins que des milliers d’entre elles et eux risquent d’être victimes de la traite des êtres humains et de devenir des victimes des formes d’exploitation du XXIe siècle, allant de la prostitution au travail forcé et à l’esclavage.

, par Les Amis de la Terre

COVID-19 : le chemin des peuples de la crise à la reprise

Cet article propose un aperçu mondial des effets de la pandémie de COVID-19 et des politiques mises en place, et les différentes options d’une reprise juste et équitable. Quel a été l’impact de la pandémie de Covid-19 sur les peuples, les communautés et les partenaires avec qui travaillent les Amis de la Terre ? Comment les mesures gouvernementales ont-elles aidé nos communautés ou nui à celles-ci ? Qu’avons-nous fait pour faire face à cela ?

, par The conversation , CRAWLEY Heaven

Comment le Covid-19 est devenu une excuse pour réduire les droits des réfugié·es

Avant l’arrivée de la pandémie de Covid-19, les droits des réfugié·es étaient déjà bafoués et face à des problèmes déjà graves, les conséquences de la pandémie étaient malheureusement prévisibles. De nombreux·ses réfugié·es vivent dans les logements insalubres et surpeuplés des camps, dans des bidonvilles et des zones urbaines. Dans ce contexte, les termes « restez à la maison », « prenez soin de vous » et « distanciation sociale » n’ont guère de sens.

, par SVAMPA Maristella

La pandémie vue de l’Amérique Latine

Neuf thèses pour un bilan provisoire

Ritimo vous propose une synthèse de l’article de Maristella Svampa paru en janvier-février 2021, qui propose une lecture de la crise sanitaire vue, perçue et racontée depuis l’Amérique latine. Cette version résumée en français ne comporte pas tout le développement de chaque thèse — nous invitons les (...)

, par A l'Encontre , AGUILAR Marcelo

Brésil. Bolsonaro et la gauche face au retour de Lula

Jair Bolsonaro a eu tout le temps de profiter de son statut de seul leader politique ayant de réelles chances aux prochaines élections présidentielles de 2022 et de parcourir le pays en « mode campagne électorale ». La conférence de presse que Lula da Silva, récemment rétabli dans ses droits politiques, a donnée le mercredi 10 mars a eu un large retentissement et un impact politique.

, par African Arguments , OMER Wini

Une route pavée d’épines : l’accès à la justice pour les femmes dans les zones de conflit au Darfour

La violence sexuelle et le viol font depuis longtemps partie des principales armes de guerre au Darfour ; le corps des femmes a été exploité pour vaincre l’ennemi. Pourtant, près de deux décennies après le début du conflit au Darfour, ni les politiques ni les institutions de l’État ne servent à promouvoir et à garantir la protection des femmes ou à fournir des services et des soins aux survivantes de violences sexuelles.