Tous les articles et traductions

, par Pressenza

L’interdiction des armes nucléaires est désormais une loi

Le 22 janvier 2021, le Traité sur l’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN) entre en vigueur. Après le bannissement des armes biologiques et chimiques, son entrée en vigueur constitue un fantastique espoir pour prohiber les armes de destruction massive.

, par Orient XXI , GUILLARD Clara

Pourquoi Chypre reste-t-elle divisée ?

Entrée dans l’Union européenne en 2004, l’île de Chypre est scindée en deux parties depuis 1974, l’une turque, l’autre grecque qui vivent presque indépendamment l’une de l’autre. Cette scission est le fruit d’un processus historique complexe qui trouve ses racines dans l’histoire coloniale de l’île.

, par The conversation , ROULAND Norbert

L’Arctique, un enjeu international

Les signes de l’entrée de l’Arctique dans le jeu international apparaissent dès 2007. En effet, environ 13 % des ressources pétrolières et 30 % des ressources gazières conventionnelles s’y trouveraient et les États acteurs dans cette région représentent plus de 3,5 milliards d’habitants et 80 % du PIB mondial.

, par CRISP Jeff

Les dangers qui pèsent sur la protection des réfugié·es

Deux termes qu’il faudrait essayer d’éviter lorsqu’on écrit au sujet des réfugié·es sont « sans précédent » et « crise ». Malgré cela, de nombreux indices tendent à montrer que les risques auxquels sont confronté·es les réfugié·es sont aujourd’hui peut-être les plus importants de ces trois dernières décennies.

, par The conversation , MICHELETTI Pierre

La nécessaire transformation de l’aide humanitaire internationale

L’aide humanitaire non gouvernementale est actuellement dominée par un modèle d’organisation, des financements et une visibilité opérationnelle qui peuvent l’identifier comme un outil du soft power des pays occidentaux. Ce modèle touche ses limites en termes de crédibilité, d’efficacité et d’acceptabilité. Il est devenu anachronique par rapport aux évolutions internationales des dernières décennies, qui ont conduit à l’émergence d’un monde multipolaire.

, par GTDF

Se préparer pour la fin du monde tel que nous le connaissons

« Gesturing Towards Decolonial Futures » (GTDF) est un collectif de chercheur·ses, d’artistes, d’éducateur·rices, de militant·es et de gardien·nes des savoirs autochtones provenant du Nord et du Sud. Ce collectif lance une discussion autour du fait que, pour beaucoup de peuples autochtones, l’effondrement du système actuel n’est pas forcément une mauvaise nouvelle.

, par Survie , BAZIN Marie

Nouvelle étape pour la souveraineté de Kanaky

Le 4 octobre 2020 doit avoir lieu la deuxième consultation sur la pleine souveraineté de Kanaky - Nouvelle-Calédonie. Depuis le premier vote il y a deux ans, la position du mouvement indépendantiste s’est renforcée mais l’État et les partis anti-indépendantistes ont poursuivi leurs manœuvres pour maintenir le pays dans la France, en particulier dans le contexte de la crise du coronavirus.

, par Via Campesina

Les vents du changement soufflent plus fort : Impact de la COVID-19 sur les paysan·ne·s, les travailleurs ruraux et autres groupes marginalisés

La pandémie et ses restrictions se sont ajoutées à la faim et la pauvreté provoquées par la crise économique émanant à la décomposition du système capitaliste. Le fléau de la pandémie n’a pas épargné les nations riches développées mais, partout, les restrictions imposées par le confinement ont un impact disproportionné, et affectent bien plus les paysan·ne·s et leurs communautés ainsi que les pauvres et la classe ouvrière.

, par JOUVE Arnaud

Guinée : la vente des terres finance la migration

La Guinée est le premier pays d’Afrique subsaharienne en termes d’immigration irrégulière en France. Un phénomène particulier et dramatique, qui risque d’avoir de lourdes conséquences pour la Guinée.
Dans cet entretien avec le sociologue Olivier Peyroux, cofondateur de l’association Trajectoires, cet (...)

, par FILIPI Andrea, WITTIG Katrin

Décolonisons le coronavirus !

Dans un article écrit depuis leur confinement à Kigali, deux chercheuses vivant au Royaume-Uni livrent leurs réflexions sur la couverture médiatique internationale de la pandémie de coronavirus et de l’Afrique. Selon elles, cette couverture recycle des clichés de l’Afrique, et l’Occident est peut-être en train de rater une occasion de repenser sa position ainsi que sa relation avec le continent.