Accueil > S’informer > Dossiers > Bangladesh : des travailleurs exploités > Repères chronologiques sur le Bangladesh

Dossier Bangladesh : des travailleurs exploités

Repères chronologiques sur le Bangladesh

, par CDTM 34

Civilisation très ancienne datant de 2000 ans av.JC. marquée successivement par l’hindouisme dès le premier millénaire avant J.C. puis le boudhisme au VIIIème siècle. Après 1200, la région fut conquise par les musulmans qui y implantèrent de solides principautés. Cette région du sous-continent indien, le Bengale, est alors très prospère. Les géographes situent le paradis quelque part à l’embouchure du Gange. Suit une période marquée par une succession d’empires indiens, de querelles internes et d’affrontements entre hindouistes et bouddhistes.

Fin du XVIIIe siècle : colonisation britannique.
Jusqu’en 1947, le territoire du Bangladesh fait partie de l’Inde.

1947  : Indépendance de l’Inde avec partition de l’Inde et du Pakistan. Le Pakistan est formé de 2 entités géographiquement séparées : Le Bangladesh constitue le Pakistan oriental.

1970 –1971 : Le Pakistan oriental (Bangladesh) demande son autonomie ; l’armée du Pakistan occidental envahit le Pakistan oriental qui repousse l’attaque, soutenu par l’Inde et devient un Etat indépendant : le Bangladesh.

1973-1974 : terrible famine.

1975-1990 : Succession de coups d’Etat militaires.

1991  : Instauration d’une république parlementaire. Premières élections présidentielles et législatives.

Depuis 1996 : Détérioration de la situation économique. Accroissement des inégalités sociales. Le pays est en proie au désordre, à la corruption et aux violences.

1999  : Signature d’un traité économique avec l’Inde après des années de relations conflictuelles.

2006  : Révoltes des travailleurs dans les usines de textile, durement réprimées par les autorités.
Les élections prévues en janvier 2007 sont repoussées plusieurs fois.

2008  : Janvier : violentes émeutes de la faim : 40% des Bangladais vivent sous le seuil de pauvreté.
Décembre : élections législatives organisées par un gouvernement militaire
Intérimaire. Forte participation. Victoire d’une coalitaion : « la Grande Alliance » sur un programme de changement démocratique et de lutte contre la corruption.

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous