Accueil > S’informer > Dossiers > Maroc, sous la plage… les pavés > Glossaire Maroc

Dossier Maroc, sous la plage… les pavés

Glossaire Maroc

, par CIIP

Charia
Ensemble de règles de conduites qui codifie à la fois les aspects publics et privés de la vie d’un musulman, ainsi que les interactions entre les croyants. Les musulmans considèrent cet ensemble de normes comme l’émanation de la volonté de Dieu (Shar). Le terme arabe dans le contexte religieux signifie « chemin pour respecter la Loi [de Dieu] ». ». Il est d’usage de désigner en Occident la charia par le terme de loi islamique. Au Maroc, elle n’est pas appliquée dans toute sa rigueur.

Makhzen
Ce terme désignait à l’origine le lieu où était cachées les victuailles communes d’un village ou d’une tribu (il a donné le terme magasin en français). Ensuite à partir du XVIIe siècle, le développement de l’administration aidant, il a commencé à désigner le Trésor, puis ceux qui en régissaient l’emploi. Avec le temps, il finit par s’appliquer à l’ensemble du personnel gouvernemental et de l’administration centrale qui secondait le souverain. Il représente pour les Marocains, le véritable principe d’autorité.

Malékisme
Une des quatre écoles classiques du droit musulman sunnite, fondée par Mâlik ibn Anas en modélisant la théorie juridique sur les coutumes médinoises au moment où le prophète Mohammad y vivait. Majoritaire en Afrique du Nord et une partie de l’Afrique de l’Ouest, c’est la deuxième école en nombre de pratiquants. Elle diffère essentiellement des trois autres écoles par les sources qu’elle utilise pour déterminer la jurisprudence. Elle met l’accent sur l’importance des savants, du consensus. Une place majeure est donnée à la coutume.

Moussem
Fête régionale annuelle qui associe une célébration religieuse (souvent pour honorer un saint) à des activités festives et commerciales. Au Maroc entre 600 et 700 moussems sont recensés. Certains sont très célèbres et attirent, en plus des tribus locales, de très nombreux touristes marocains ou étrangers.

ONA (Omnium Nord Africain)

Groupe économique et financier créé pendant le protectorat autour de la Banque de Paris et des Pays Bas, peu à peu devenu le holding de la famille royale au fur et à mesure que le roi Hassan II prélevait sa part (de façon occulte) sur les principales transactions économiques… Chiffre d’affaire consolidé en 2005 : 26 milliards de dirhams (plus de 2 milliards d’euros).

Soufisme
Désigne le côté mystique de l’Islam. Il consiste à pratiquer l’Islam, comme tous les autres musulmans, mais en mettant l’accent sur les prières et le jeûne, des pratiques ascétiques mais aussi des rituels allant jusqu’à la transe et aux mutilations. La récitation de bénédictions sur le Prophète Muhammed est une autre pratique régulière du soufisme. Les confréries soufies au Maroc sont nombreuses et actives.

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous