Suivez-nous

Accueil > S’informer > Dossiers > Baloutchistan : Région pakistanaise insoumise > Carte et repères sur le Baloutchistan

Baloutchistan : Région pakistanaise insoumise

Carte et repères sur le Baloutchistan

, par CIIP

Statut : territoire occupé selon l’UNPO - (Unrepresented Nations and People Organization)

Partis politiques
• Baloch Republican Party – BRP : créé en 2007, présidé par Brahumdagh Khan Bugti, milite pour l’indépendance d’un "grand Baloutchistan" mais pourrait renoncer à ses velléités d’indépendance pour une solution politique au conflit armé.
• Baloch National Movement – BNM : milite également pour l’indépendance d’un "grand Baloutchistan". Son leader, Ghulam Mohammed Baloch, assassiné en 2009 possiblement par les forces pakistanaises de sécurité, avait réuni plusieurs groupes nationalistes au sein du Baloch National Front - BNF
• National Party – NP : social démocrate, modéré,
• Balochistan National Party – BNP créé en janvier 1996, représentation nationale de l’UNPO En 1998, création d’une faction sous le nom de BNP-Awami. Depuis on parle du Baloutchistan National Party – BNP (Mengal) : dirigé par Ahtar Mengal, revendique un meilleur partage des richesses de la province. Sa demande d’une large autonomie de la province s’est mué après les assassinats de nombre de ses membres par les forces de sécurité pakistanaises, en revendication d’un référendum d’autodétermination

Organisations étudiantes
• Baloch Student Organization – BSO : créé à la fin des années 1960, a formé de nombreux leaders politiques baloutches. Mouvement pluraliste (différentes factions soutenant le BLA, BNM, NP ou BNP). Campagne en faveur d’un Pakistan multinational et de la renaissance du nationalisme baloutche. Milite aussi pour un rendforcement du système éducatif au Baloutchistan.
• Baloch Student Organization-Azad – BSO-A : scission de la BSO, plus radical et lié à la BLA ; recourt uniquement à des modes d’action pacifiques mais juge toute forme de lutte, armée ou pacifique
Groupes armés :
• Baloch Liberation Army – BLA : Armée de libération baloutche, réputée liée à la tribu des Marris – séparatiste : lutte pour l’indépendance d’un grand Baloutchistan) ;
• United Baloch Army – UBA : Scission de la BLA fondée vers 2010, rivale de la BLA ;
• Balochistan Liberation Front - BLF : Front de libération baloutche dirigé par le Dr Allah Nazar)
• Baloch Republican Army – BRA : selon les autorités pakistanaises, serait la branche politique du Baloch Republican Party (BRP), ce que réfute les cadres du BRP
• Laskhar-e-Balochistan – LeB : dans les régions centrales du Baloutchistan principalement, serait lié à la tribu Mengal (dernières attaques en 2012 à Lahore et Karachi ;
• Baloch Republican Guard – BRG : un des derniers groupes armés apparus, opérerait principalement dans les régions jouxtant la province du Sindh.

Données géographiques

Superficie : 347 190 km2 (soit environ 43% de la superficie totale du Pakistan)
Capitale : Quetta (capitale de la province administrative du Baloutchistan : Quetta)
Villes principales  : Karachi, Lahore, Rawalpindi, Faisalabad, Peshawar, port de Gwadar
Langue(s) officielle(s)  : ourdou, anglais
Langue(s)  : Baloutche, Ourdu, Paschtou, Brahui
Monnaie : Roupie pakistanaise

Données démographiques

Population : 12,34 millions (recensement 2017) dont 55% de Baloutches.
Densité : 235 habitants au km²
Croissance démographique : 2,36 %/an.
Espérance de vie : 62 ans (hommes), 64 ans (femmes)
Taux d’alphabétisation  : 58% (hommes), 29% (femmes)
Groupes ethniques : Baloutches, Brahoui, Pashtounes
Religion(s) : Sikhisme, Hindouisme, Parsisme, Islam + minorité des Zikris (secte hétérodoxe de l’islam proche du sunnisme hanafite)

Données économiques

PIB : La part du Baloutchistan dans le PIB pakistanais est passée de 4,9% dans les années 70 à 3,7% en 2012
PIB par habitant (2012) : 1290 USD
Taux de croissance (2012) : 4,1 %
Taux de chômage (au sens du BIT) (2012) : 6,5 %
Taux d’inflation (2012) : 9,6 %
Pauvreté multidimentionnelle : 71 % au Baloutchistan (39 % au Pakistan)

Le Baloutchistan est riche en gaz (production de 36 % du gaz pakistanais, environ 70% des réserves estimées dans le pays) et renferme quelque 20% des ressources souterraines du Pakistan (uranium, zinc, fer, cuivre, pétrole, charbon, or, argent, platine, aluminium et onyx). Façade maritime stratégique, le territoire baloutche sert de voie de passage des oléoducs et gazoducs en provenance d’Iran et d’Asie centrale, et deux des trois bases navales pakistanaises, Gwadar et Ormara, sont situées sur la côte baloutche.
Mais la région cumule les pires scores nationaux en termes de santé, d’accès à l’eau et d’illettrisme ; 70% de la population n’a pas accès au gaz, 78% n’a pas l’électricité et 62% n’a pas d’arrivée d’eau potable

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles