Accueil > S’informer > Dossiers > Iran : la fin de l’isolement ? > Chronologie historique de l’Iran

Dossier Iran : la fin de l’isolement ?

Chronologie historique de l’Iran

, par AFPICL-BU HDL

De la Perse, rivale de la Grèce et de Rome, à la Révolution islamique

Fin du VIIe siècle au IIIe millénaire av. J.-C : Première civilisation urbaine sur les hauteurs de Sialk à côté de Kâshân (province d’Ispahan en Iran).

Du IIIe au Ier millénaire av. J.-C  : Royaume élamite (partie sud-ouest du plateau iranien) dont l’héritage sera repris par le premier empire perse.

Au milieu du IIe millénaire av. J.-C. : Les Aryens, populations de langue indo-européenne, s’établissent sur le plateau iranien.

Fin du premier millénaire av. J.-C. : Les Mèdes et les Perses, descendants des Aryens, s’installent dans l’Iran occidental.

539 av. J.-C. : Fondation de l’Empire perse achéménide par Cyrus le Grand, roi des Perses et des Mèdes.

522-486 av. J.-C. : Darius Ier étend l’Empire perse jusqu’au Danube et à l’Indus et fonde une nouvelle capitale à Persépolis.

334 av. J.-C. : Conquête de la Perse par Alexandre le Grand.

330 av. J.-C. : Chute de l’Empire achéménide et début de l’hellénisation de la Perse.

248 av. J.-C. : Les Parthes, nomades issus du nord de l’Iran, envahissent le territoire contrôlé par les Séleucides, monarchie hellénistique régnant sur une partie de la Perse.

141 av. J.-C. : Les Parthes règnent sur la Perse. Ils ne vont pas cesser de combattre leur principal rival, l’empire romain d’Orient.

224 : Ardashir, vainqueur du roi parthe Artaban, fonde l’Empire sassanide, qui va durer plus de quatre siècles.

637-650 : Conquête de l’Empire perse par les Arabes après la mort de Mahomet. L’islam remplace progressivement les autres religions.

661 : La communauté musulmane se divise. Le chiisme se développe après l’assassinat d’Ali, cousin, fils adoptif et gendre de Mahomet, dont le fils, Hussein, sera tué par les troupes omeyyades du califat lors de la bataille de Kerbala en 680.

1219 : Invasion des Mongols sous la conduite de Gengis Khan.

1501-1736 : Dynastie des Safavides : Chah Ismaïl Safavi, prince turc, conquiert l’Iran, impose le chiisme comme religion d’Etat. La culture persane s’épanouit sous l’Empire safavide, considéré comme la troisième grande dynastie perse après celles des Achéménides et des Sassanides.

1796-1925 : Règne des Qadjar, dynastie fondée par un chef turc. Période marquée par les velléités russes et britanniques.

1804-1812 : Première guerre russo-persane

1826-1828 : Seconde guerre russo-persane : la Russie s’empare des provinces arméniennes.

1901 : Une compagnie britannique reçoit une concession de forage pétrolier pour 60 ans en Perse.

1906 : Première Constitution de la Perse

1907 : Partage de la perse en trois zones d’influence : le nord pour les Russes, le Sud-Est pour les Britanniques et une zone neutre. Découverte de gisements pétroliers.

1909 : Création de l’anglo-persian Oil Compagny qui deviendra la British Petroleum.

1921 : Le colonel Reza Khan s’empare du pouvoir à Téhéran après un coup d’Etat militaire. Il occupe le poste de premier ministre jusqu’en 1925. Traité d’amitié russo-iranien

1925 : Destitution de Ahmad Shah, le dernier Qadjar. Soutenu par les Britanniques, Reza Khan se fait proclamer chah de Perse. Il est couronné le 25 avril 1926 sous le nom de Reza Chah Pahlavi.

1934 : La Perse est rebaptisée Iran par un décret royal.

1941 : 25 août : l’Iran est envahi par les Britanniques et les Soviétiques. Reza Chah, favorable à l’Allemagne, doit abdiquer en faveur de son fils, Mohammad Reza Chah.

1951 : Mohammad Mossadegh,premier ministre, nationalise l’industrie pétrolière.

1953 : 19 août : Coup d’Etat militaire soutenu par le chah et par la CIA pour renverser Mossadegh.

1960 : 14 septembre : l’Iran, l’Arabie saoudite, le Koweït, l’Irak et le Venezuela créent l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole).

1963 : La « révolution blanche » voulue par le chah et destinée à moderniser l’économie et la société. Ces réformes et la mainmise américaine sont vivement critiquées par les opposants et le clergé, et en particulier par l’ayatollah Khomeiny.

1964 : Expulsion de Khomeiny en Turquie

1967 : 26 octobre : Couronnement du chah « roi des rois », à la manière des princes perses achéménides et sassanides.

1968 : Signature par l’Iran du Traité de non prolifération nucléaire (TNP) et ratification en 1970.

1971 : Fastueuses fêtes de Persépolis pour le 2500ème anniversaire de l’Empire perse achéménide fondé par Cyrus.

La Révolution islamique donne naissance à la République islamique

1977 : Nombreuses manifestations d’étudiants brutalement réprimées.

1978 : Premiers mouvements révolutionnaires. Khomeiny appelle au soulèvement depuis Neauphle-le-Château en France.

1979 : 16 janvier : Le chah quitte l’Iran et se réfugie en l’Egypte.
1er février : Retour triomphal de Khomeiny en Iran, il devient le Guide suprême de la Révolution.
1er avril : Proclamation de la République islamique d’Iran.
4 novembre : Prise d’otages à l’ambassade des Etats-Unis de Téhéran quand le shah est accueilli aux Etats-Unis. Les derniers otages seront libérés en janvier 1981.

1980 : Bani-Sadr est élu président de la république.
22 septembre : l’Irak de Saddam Hussein envahit l’Iran.

1981 : 21 juin : Destitution de Bani-Sadr.
24 juillet : Election d’Ali Rajaï, assassiné un mois plus tard.
2 octobre : Ali Khamenei est le premier religieux à être élu président de la République.

1982 : Israël entre au Liban, création du Hezbollah

1986 : Irangate : affaire des ventes d’armes américaines à Téhéran (afin d’obtenir la libération des otages américains détenus au Liban).

1988 : 20 août : Cessez le feu officiel entre l’Iran et l’Irak (1 million de morts).

1989 : Mort de Khomeiny, Khamenei devient le Guide suprême de la Révolution, Rafsanjani, conservateur modéré, est élu président de la République et réélu en 1993.

1995 : Embargo financier et commercial décrété par les Etats-Unis de Bill Clinton contre l’Iran.

1997 : Victoire du réformateur Khatami élu président de la République et réélu en 2001. Le réalisateur Kiarostami obtient la palme d’or à Cannes
1999 : juillet : Révolte étudiante violemment réprimée.

2000 : les réformateurs obtiennent la majorité au Parlement, les tentatives de réformes échouent en raison de l’opposition de Khamenei.

2002 : George W. Bush place l’Iran avec l’Irak et la Corée du Nord dans l’« axe du Mal » qui soutient le terrorisme.
août : Révélation par des opposants de l’existence d’un programme nucléaire iranien

2003 : Shirin Ebadi, juriste et militante iranienne des droits humains, obtient le prix Nobel de la Paix.
Rapport de l’Agence internationale de l’énergie recensant des effractions envers le traité de non-prolifération (TNP). Crainte des pays occidentaux que l’Iran ne veuille se doter de la bombe atomique.
26 décembre : au sud-ouest de l’Iran, la ville historique de Bam est détruite par un tremblement de terre : près de 40 000 morts.

2004 : Victoire des conservateurs au Parlement (195 sièges sur 290), mais avec un faible taux de participation de la population, le Parlement reste aux conservateurs en 2008.

2005 : Mahmoud Ahmadinejad remporte l’élection présidentielle et décide la reprise de l’enrichissement d’uranium.

2006 : Le Conseil de sécurité de l’ONU prend des sanctions à l’égard de l’Iran

2007 : Durcissement des sanctions avec la résolution 1747 de l’ONU en raison du refus iranien de cesser l’enrichissement d’uranium.

2009 : 20 mars : Barack Obama adresse un message au peuple iranien à l’occasion du Norouz (nouvel an iranien).
12 juin : Mahmoud Ahmadinejad est réélu au premier tour, mais les opposants dénoncent une fraude électorale et manifestent marquant le début du « Mouvement vert » violemment réprimé par la police et les milices (Bassidjis).

2010 : 17 mai : Accord sur le nucléaire Iran-Turquie-Brésil sur l’enrichissement de l’uranium iranien à l’étranger
juin : nouvelle série de sanctions des Nations Unies

2011 : Printemps arabe, début du conflit syrien. Face à la dégradation des droits de l’homme en Iran, l’UE met en place des mesures restrictives à l’égard de l’Iran. Les négociations sur le nucléaire iranien échouent. Les pays occidentaux appliquent de nouvelles sanctions

2012 : Les Etats-Unis appliquent des sanctions contre la banque centrale iranienne. Renforcement des sanctions avec un embargo pétrolier

2013 : 14 juin : Election à la présidence de la république d’Hassan Rohani.
24 novembre : Signature à Genève d’un accord de principe sur le programme nucléaire iranien

2015  : mars : Intervention militaire saoudienne au Yémen contre la rébellion houthiste, soutenue par l’Iran
14 juillet : Accord de Vienne sur le nucléaire iranien
20 juillet 2015 : Adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies de la résolution 2231 approuvant le plan et appelant à son application

2016 : 16 janvier : Entrée en vigueur de l’accord et levée des sanctions
avril : victoire des modérés et des réformateurs aux élections législatives.

2017 : 20 janvier : Entrée en fonction du président américain Donald Trump qui a affirmé pendant sa campagne vouloir renégocier l’accord nucléaire avec plus de fermeté à l’égard de l’Iran
26 janvier : Conférence d’Astana au Kazakhstan sur la Syrie : déclaration commune de l’Iran de la Russie et de la Turquie.
19 mai : Election présidentielle en Iran.

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous