Quand l’espoir cède à la colère : la rue gronde en Iran

Ressources documentaires sur l’Iran

, par AFPICL-BU HDL

Ouvrages et articles

Généralités

L’Iran en 100 questions
DJALILI, Mohammad-Reza, KELLNER, Thierry - PARIS : TALLANDIER, 2018, 410 P.
Bibliographie sélective (p. 389-403).
L’Iran est un pays aux mille facettes. Riche d’une culture ancestrale d’un grand raffinement, il a une réputation internationale qui s’est assombrie depuis 1979, année de la Révolution islamique. Il inquiète, surprend, mais continue à jouer un rôle géopolitique au Moyen-Orient que nul ne peut méconnaître. Cet ouvrage apporte un éclairage sur de nombreux domaines (historique, sociétal, économique, politique, ...) pour découvrir ce pays et son peuple.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=77927

Économie

Le commerce de l’Iran avec les Émirats arabes unis et le Qatar : un axe de résistance contre la "pression maximum" américaine
COVILLE, Thierry – In : MAGHREB-MACHREK, 2019/3 (01/07/2019), N°241, P. 37-48
Notes et bibliographie infrapaginales ; 2 graphiques ; 4 tableaux ; résumés en français et en anglais.
Les échanges commerciaux entre l’Iran et les Émirats Arabes Unis (EAU) d’une part et le Qatar d’autre part, concernent essentiellement des biens non pétroliers. Ils sont devenus d’une importance vitale pour l’Iran avec la réactivation des sanctions américaines. Malheureusement pour ce pays, les EAU appliquent ces sanctions avec rigueur et le volume des échanges avec le Qatar reste faible.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=77727

L’économie politique de la République islamique d’Iran
VAHABI, Mehrdad COVILLE, Thierry - In : REVUE INTERNATIONALE DES ETUDES DU DEVELOPPEMENT, 2017-1 (02/01/2017), N°229, P. 11-182
Après une évocation du règlement de la question du nucléaire iranien qui signe le retour en force de l’Iran sur la scène internationale, ce dossier étudie quatre points structurants de l’économie et de la société iranienne depuis la révolution. Premièrement : même si le projet initial de construction d’un système économique politique et social islamique n’a jamais été réalisé, il est évident que l’islam a marqué profondément l’économie et la société iranienne. Deuxièmement : après avoir critiqué le rôle prédominant de la rente pétrolière sous le régime du shah, les gouvernements successifs ont de plus en plus recours au pétrole pour financer le développement et font de nouveau appel aux investisseurs étrangers. Troisièmement : une autre permanence du système économique mis en place après la révolution est le développement d’un secteur para-étatique important entre les mains des religieux ou des pasdarans (gardiens de la révolution). Ce secteur parapublic est très opaque et repose sur la prédation. Quatrièmement : l’objectif révolutionnaire de justice sociale qui avait enthousiasmé le peuple iranien n’a jamais été atteint. La pauvreté et les inégalités sociales se sont accrues. Un système clientéliste contrôle le marché de l’emploi, laissant de côté les ouvriers, les jeunes et les femmes.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=72520

Géopolitique

L’Iran et ses rivaux
THERME, Clément, - PARIS : PASSES COMPOSES, 2020, 207 P.
Présentation de l’association France-Eurasie, biographie des auteurs, bibliographie par chapitre.
Les rivaux de l’Iran voient d’un mauvais œil ses prétentions de leader des pays musulmans sur la scène internationale en tant que République islamique. La place de l’Iran dans son environnement régional a déjà suscité de nombreuses recherches qui mettent en exergue les spécificités iraniennes et les bouleversements des dernières décennies. Les chercheur·ses qui ont participé à ce livre présentent dans toutes ses dimensions les relations internationales de l’Iran de 1941 à 2019.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=77788

L’Iran face à la « pression maximale » des États-Unis
Pierre Pahlavi, 24 janvier 2020
Quels sont les objectifs pérennes de l’ « outsider » iranien ? Quelle est la stratégie multidimensionnelle des États-Unis et de leurs alliés régionaux ? Comment interpréter les nouvelles manifestations anti-régime en Iran ? L’auteur apporte des réponses précises et rappelle qu’en dépit des pressions externes et internes le régime islamique iranien est résiliant. Pour l’heure. (Résumé du site).
Sur le web : https://www.diploweb.com/L-Iran-face-a-la-pression-maximale-des-Etats-Unis.html

États-Unis-Iran : La guerre à tout prix ?
In : COURRIER INTERNATIONAL, 9 au 15 janvier 2020, N°1523, P. 12-17
L’assassinat du général iranien Qassem Soleimani, commandant de la Force Al-Qods du corps des Gardiens de la révolution islamique, par un drone américain fait craindre une escalade des tensions entre les États-Unis et l’Iran. Ce succès pour les États-Unis arrange Donald Trump empêtré dans une procédure de destitution. Mais personne ne peut dire quelles seront les conséquences d’une telle action.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=78094

Arabie Saoudite-Iran : les scénarios du pire
In : COURRIER INTERNATIONAL, 26 septembre au 2 octobre 2019, N°1508, P. 12-17
Des attaques ont eu lieu le 14 septembre 2019 contre des infrastructures pétrolières saoudiennes. Les spécialistes commencent à débattre de la responsabilité de tel ou tel pays dont l’Iran. L’Arabie saoudite attend une réaction des États-Unis contre son ennemi de longue date qu’est l’Iran. Mais Trump a d’autres préoccupations dont sa réélection ce qui laisse la place à tous les scénarios possibles pour la suite.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=78095

Politique étrangère de l’Iran : entre religion, révolution et pragmatisme
DJALILI, Mohammad-Reza - In : CONFLUENCES MEDITERRANEE, été 2019 (01/04/2019), N°109, P. 163-177
Depuis 1979 l’Iran est une théocratie, République islamique dirigée par le clergé chiite qui détient l’essentiel du pouvoir. Sa politique panislamiste qui entretenait de bonnes relations avec les pays sunnites (sauf l’Arabie saoudite) a évolué vers un sectarisme chiite à partir de son intervention dans la crise de Syrie. La République islamique se veut aussi un État révolutionnaire qui conteste l’ordre international, d’où sa diplomatie active en Afrique sub-saharienne et en Amérique latine. Sa politique étrangère marquée par la référence à la religion et la révolution peut faire preuve du plus grand pragmatisme quand la préservation du régime est en question. Un exemple important en est le fait d’accepter de négocier l’accord sur le nucléaire. Il en est de même dans ses relations avec la Russie, la Turquie, l’Azerbaïdjan, le Pakistan et la Chine.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=76817

Iran-Arabie séoudite : Les meilleurs ennemis
MAKINSKY, Michel, Coordinateur – In : LES CAHIERS DE L’ORIENT, automne 2018, N°132, P. 7-185.
L’opposition entre l’Iran et l’Arabie séoudite ne date pas d’hier. Chacun de ces pays cherche à développer son influence sur les autres pays de la région et au-delà. Le prince héritier Mohammed ben Salmane a engagé l’Arabie séoudite dans des changements économiques, politiques et sociétaux et dans un programme de réformes "Vision 2030". Mais la brutalité de certaines de ses décisions à l’encontre de grands princes de la famille royale ou son implication indirecte supposée dans l’assassinat d’un journaliste séoudien opposé à sa politique inquiètent. L’Iran se heurte à des défis économiques dont les causes ne relèvent pas seulement des sanctions américaines (crise des retraites, corruption massive, etc.). La montée du chômage et de la pauvreté en Iran provoque des manifestations de colère. Les réformes sociales et religieuses portées par l’Arabie séoudite pourraient à la longue susciter d’autres revendications de la population iranienne.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=bulletin_display&id=21837

Au Proche-Orient, la stratégie saoudienne dans l’impasse
ACHCAR, Gilbert - In : LE MONDE DIPLOMATIQUE, mars 2018 (01/03/2018), N°768, P. 10-11
Notes ; illustrations par Harif Ouzman ; un encart : "Le Qatar ne cède rien".
Tous les efforts de l’Arabie saoudite pour faire obstacle à l’influence de l’Iran et du Qatar sur plusieurs théâtres d’opérations n’aboutissent guère. En Syrie, Bachar Al-Assad tient toujours, au Liban, le Hezbollah chiite ne cède rien et, au Yémen, Riyad s’enlise dans la guerre.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74049

Ankara et Téhéran, alliés ou concurrents ?
DJALILI, Mohammad-Reza KELLNER, Thierry - In : LE MONDE DIPLOMATIQUE, janvier 2017 (01/01/2017), N°754, P. 16-17
Ravivées par la guerre en Syrie et par l’afflux de réfugiés en Europe, des tensions opposent de manière récurrente la Turquie à son partenaire historique allemand et à son rival ancestral iranien. Elles devraient persister, malgré une dynamique de rapprochement diplomatique entre Ankara et Téhéran pour la recherche d’un cessez-le-feu durable entre tous les acteurs du conflit syrien. (Résumé de l’article)
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=72134

Politique

L’Iran en quête d’équilibre
THERME, Clément, Coordinateur ; DJALILI, Mohammad-Reza, Coordinateur – In : CONFLUENCES MEDITERRANEE, été 2020, N°113, 250 P.
"Depuis la Révolution islamique de 1979, l’Iran est toujours présenté comme étant à la croisée des chemins. Peu de recherches sur l’Iran contemporain privilégient le temps long pour comprendre ses paradoxes et ses contradictions internes et externes. Ce recueil d’articles propose de nouvelles perspectives sur la trajectoire historique originale de l’Iran qui n’a jamais été colonisé directement par l’Occident. Cette singularité historique explique sans doute les perceptions contradictoires sur ce pays en Occident. Cette diversité des points de vue sur l’Iran se retrouve également au sein de sa diaspora qui est, elle aussi, l’héritière de cette histoire politique mouvementée depuis 1905". (Résumé de l’éditeur).
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=78096

Time over ? Le temps des soulèvements
BERTHO, Alain, - VULAINES SUR SEINE : CROQUANT, 2020/03, 157 P.
La catastrophe climatique et écologique n’est pas une menace du futur, un processus de dégradation plus rapide que prévu a déjà commencé et aucune action internationale responsable et concertée ne pourra l’éviter. Face à cette urgence vitale pour l’humanité, les soulèvements populaires se répandent dans le monde et révèlent l’incapacité des responsables gouvernementaux à y faire face. Selon l’auteur, seules de bonnes décisions prises et appliquées à l’échelle mondiale permettraient tout juste de limiter son aggravation après 2050.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=78344

Cent ans de dictature : l’histoire contemporaine de l’Iran sous les deux régimes monarchique et islamique
SSTI (Solidarité socialiste avec les travailleurs en Iran), - PARIS : SOLIDARITE SOCIALISTE AVEC LES TRAVAILLEURS EN IRAN (SSTI), 2019/08, 266 P.
Depuis la révolution de 1979, le régime théocratique est une des dictatures répressives et brutales du monde : prisonniers politiques, arrestations arbitraires et exécutions sommaires, torture physique et psychologique, etc. Du début du 20e siècle (régime du Chah) à l’Iran de Rohani, cet ouvrage retrace l’histoire contemporaine de ce pays dont le régime, malgré sa capacité répressive, n’a pas réussi à éteindre les aspirations à la démocratie, à la justice sociale et à l’égalité : régulièrement les femmes, la jeunesse, les travailleurs et les minorités nationales affrontent courageusement la violence de l’État.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=76723

Iran : 40 ans d’islamisme, et après ?
In : COURRIER INTERNATIONAL, 7 au 13 février 2019, N°1475, P. 22-29
En 1979, en Iran, une révolte populaire a mis fin au règne du Shah considéré comme un dictateur. La république islamique d’Iran est née. Comment a-t-elle transformé la géopolitique de la région et ses relations avec le monde ? Quel est son bilan économique, politique et sociétal après 40 ans ?
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=78093

L’Iran depuis la fin de la guerre froide
THERME, Clément - In : CONFLUENCES MEDITERRANEE, printemps 2017 (01/03/2017), N°100, P. 147-157
Article du dossier "Printemps perdus de Méditerranée (1991-2017)".
L’Iran peine à démocratiser son système politique théocratique malgré la nécessité de faire participer la population pour réussir les réformes.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=72263

Politique nucléaire

La quête nucléaire de l’Iran
LABBÉ, Marie-Hélène, - PARIS : SORBONNE UNIVERSITÉ PRESSES (SUP), 2020, 160 P.
Cartes, bibliographie.
L’accord international de Vienne a permis en de stopper l’Iran dans sa quête du nucléaire militaire en échange de levée de sanctions économiques. Malheureusement la dénonciation de l’accord par Donald Trump en mai 2018 et le rétablissement de sanctions américaines ont provoqué un retrait progressif des Iraniens de la dénucléarisation. Depuis, les tensions montent entre les deux pays, marquées par l’assassinat du général iranien Soleimani. Les dirigeants iraniens souhaiteraient faire jouer à leur pays un rôle international, mais la situation économique et la crise sanitaire avec la COVID 19 l’affaiblissent.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=77529

L’Union européenne face à la crise du nucléaire iranien : 2003-2017
VIAUD, Astrid, - LOUVAIN LA NEUVE (BELGIQUE) : PRESSES UNIVERSITAIRES DE LOUVAIN (PUL), 2017, 168 P.
Cartes, prises de vue satellite de sites nucléaires, annexe chronologique, liste des documents officiels et des sources juridiques, références bibliographiques (p. 153-163)
La question du nucléaire iranien a permis à l’Union européenne d’exercer son rôle d’acteur international de 2003 à 2015 dans ce processus international de négociations. L’auteure de ce travail de recherches a analysé les relations euro-iraniennes dans le cadre des négociations sur le nucléaire iranien. Elle a différencié l’action politique du Conseil de l’Union européenne de l’action diplomatique déployée par l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=77223

Société

Iran : révoltes populaires sans lendemain et fragmentations des mouvements
SHAFIEI, Mohammad J. JAFARI, Ali - In : ALTERNATIVES SUD, 4e trimestre 2020 (01/12/2020), VOL. 27-2020/4, P. 91-104
Bibliographie, résumé.
En Iran, dix ans après le "mouvement vert", les soulèvements de 2017 et 2019 révèlent un glissement des contestations du régime vers la province et les classes populaires sur des enjeux sociaux économiques. Le discrédit des dirigeants réformistes, l’absence de coordination des mouvements sociaux, la brutalité de la répression, nourrissent une désespérance qui aboutit à des explosions de colère spontanées et éphémères.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=78678

Violences, suicide et addictions : une crise économique sans précédent plonge la société iranienne dans les abîmes
Alijani Ershad, 23 septembre 2020
En Iran, les scènes de bagarres devant les supermarchés ou les bureaux de change ne surprennent plus tant elles sont devenues fréquentes ces trois dernières années. Parfois filmées et relayées sur les réseaux sociaux, elles illustrent le marasme économique que traverse le pays, plombé par une inflation galopante et une dévaluation de sa monnaie. Nos Observateurs décrivent une crise sans précédent qui entraîne des violences et une importante détresse psychologique chez les plus précaires. (Résumé du site).
Sur le web : https://observers.france24.com/fr/20200923-iran-crise-economique-violences-souffrances-drogues-suicides

Banques et bâtiments publics incendiés : en Iran, la contestation s’attaque aux symboles du régime
Collectif « La Chapelle debout », 31 janvier 2020
Un temps éclipsé par les tensions avec les États-Unis, le soulèvement populaire a vite repris contre le régime iranien. Face à la censure de l’information, plusieurs membres du collectif « La Chapelle debout », qui suivent la situation de près, décrivent dans ce texte l’état de la mobilisation et la situation dans le pays. Ils en appellent à la solidarité avec les Iraniens et Iraniennes en lutte. (Résumé du site).
Sur le web : https://www.bastamag.net/Banques-et-batiments-publics-incendies-en-Iran-la-contestation-s-attaque-aux

L’immense colère de la société iranienne
Azadeh Kian, 24 novembre 2019
A l’annonce de l’augmentation du prix des carburants, des manifestations ont éclaté dans plusieurs villes d’Iran. La répression a été sanglante. Qu’est-ce qui pousse une partie de la population iranienne à faire entendre sa colère et à affronter le régime dans les rues ?
Sur le web : https://theconversation.com/limmense-colere-de-la-societe-iranienne-127696

Iran : Après le tremblement de terre, le tremblement social
SEPEHR, Houshang - In : INPRECOR, janvier 2018 (01/01/2018), N°647, P. 13-15
La mobilisation sociale initiée le 28 décembre 2017 et provoquée par la hausse des prix des produits alimentaires, du chômage de masse et des inégalités sociales croissantes, s’est rapidement intensifiée et portée contre le gouvernement et le système politique autocratique. La réponse des autorités a été une répression brutale. L’auteur analyse les caractéristiques de ce mouvement (qui voit la montée de l’opposition de la classe ouvrière) et les raisons de la crise sociale aiguë que connaît l’Iran.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74160

Musiciennes hors normes
ZAMBELLI, Roberta - In : FEMMES ICI ET AILLEURS, mai-juin 2018 (01/05/2018), N°25, P. 22-39
Nombreuses photographies couleurs.
Elles osent et s’imposent, investissant tous les genres musicaux, parfois les plus inattendus. Certaines ont dû fuir leur pays, d’autres utilisent leur art pour défendre les valeurs qui leur sont chères... Brisant les codes, partout, ces musiciennes partagent leur soif de liberté, leur révolte, leurs espoirs. Tour du monde à travers quatorze groupes d’artistes qui font bouger les lignes et élargissent les horizons de leur auditoire.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74976

Iran : Un capitalisme enturbanné en quête d’hégémonie régionale
KIA, Babak - In : INPRECOR, février 2018 (01/02/2018), N°648, P. 7-8
Les mobilisations sociales de janvier 2018 ont mis une nouvelle fois en lumière le rejet de la politique régionale menée par le pouvoir iranien. L’auteur décrypte cette politique et ses conséquences pour la région et pour la société iranienne.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74179

Iran : Des femmes défient le pouvoir religieux
SSTI (Solidarité socialiste avec les travailleurs en Iran) - In : INPRECOR, février 2018 (01/02/2018), N°648, P. 6
Le 27 décembre 2017, à la veille du déclenchement de protestations populaires auxquelles de nombreuses femmes ont participé, Vida Movahéd est montée sur un coffret électrique, à quelques pas de l’Université de Téhéran, sans voile et avec un tissu blanc accroché au bout d’une perche. Cet acte qui, selon la législation de la République islamique d’Iran, peut lui coûter soit une amende symbolique de l’ordre de 10 euros, soit une peine de prison allant de 10 jours à 2 mois, a été repris par d’autres femmes de la capitale, puis dans d’autres villes.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74178

Shirin Ebadi "La protestation est enracinée dans le désenchantement"
CARTON, Aurélie EBADI, Shirin - In : LA CHRONIQUE D’AMNESTY, février 2018 (01/02/2018), N°375, P. 28-31
Encart "Le mollah est nu" sur les manifestations de décembre 2017 en Iran.
Bien qu’elle vive en exil depuis 2009, pour éviter l’incarcération, et que sa vie familiale ait lourdement pâti de ses engagements, Shirin Ebadi ne regrette rien. Elle constate que les mentalités évoluent en Iran, avec de multiples ONG de défense des Droits de l’Homme et de la Femme. Elle dénonce l’inefficacité des sanctions internationales contre l’Iran qui appauvrissent la population et renforcent la légitimité du régime et la corruption. Elle met peu d’espoir dans le président Rohani, qui examine toutes choses sous l’angle sécuritaire et reste sous le contrôle du Guide Suprême, Ali Khamenei.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=73956

Résistances créatives face à la violence en Turquie, Iran et Syrie
GAMBLIN, Guillaume - In : SILENCE, janvier 2017 (01/01/2017), N°452, P. 36-39
Exilée en France, Pinar Selek est faussement accusée par le gouvernement de son pays d’avoir commis un attentat meurtrier à Istanbul. Malgré quatre procès et quatre acquittements, elle risque la prison à perpétuité. De la Turquie à l’Iran, de la Syrie à la France, des résistances créatives naissent et se construisent malgré la répression et la violence. En octobre 2016 à Lyon, l’activiste et sociologue turque, Pinar Selek a invité des acteurs engagés dans ces différents contextes à débattre sur leurs analyses et témoignages.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=71750

Iran : pourquoi le lac d’Ourmia est sur le point de disparaître
Ghazal Golshiri, 11 mars 2019
Ce joyau du nord du pays est menacé de disparaître, victime d’une gestion hasardeuse de l’eau en Iran. Un défi pour Téhéran. (Résumé du site).
Sur le web : https://www.geo.fr/environnement/iran-pourquoi-le-lac-dourmia-est-sur-le-point-de-disparaitre-194850

Récits, Histoires de vies

L’héritage de la colère : récit de la Révolution iranienne au Moyen-Orient actuel
KOUTCHEKIAN, Fabien, FERNANDEZ-LE FOLLIC, Nicolas - PARIS : L’HARMATTAN, 2020, 271 P.
De la Révolution iranienne jusqu’à la création de l’État islamique, en passant par la guerre entre l’Iran et l’Irak, trois journalistes de guerre nous entraînent dans leur périple à travers le Moyen-Orient, aux confins du jeu macabre des puissances dans lequel les civils sont souvent ignorés. Ce récit nous plonge dans une enquête qui dévoile l’histoire récente du Moyen-Orient, des éclairages simples et percutants sans pour autant être simplistes. À travers ce récit empli d’espoir pour cette région du monde, les auteurs abordent les origines des conflits actuels en se fondant sur de nombreux auteurs comme Amin Maalouf et Georges Corm. (Résumé de l’éditeur).
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=77924

Covid-19 et sanctions américaines, la double peine des Iraniens
Bahar Makooi, 4 décembre 2020
L’Iran, pays le plus touché du Moyen-Orient par la pandémie de coronavirus, a désormais passé le seuil du million de cas de contamination. Inquiets de la multiplication des morts et de la pénurie de matériel médical, des Iraniens livrent à France 24 leur quotidien en temps de Covid-19. (Résumé du site).
Sur le web : https://www.france24.com/fr/moyen-orient/20201204-covid-19-et-sanctions-am%C3%A9ricaines-la-double-peine-des-iraniens

Un printemps à Téhéran : la vraie vie en République islamique
AREFI, Armin, - PARIS : PLON, 2019, 298 P.
Ancien correspondant de presse française à Téhéran, l’auteur a dû quitter l’Iran en 2007 en raison d’articles critiques. Il y revient en 2016 après la signature de l’accord sur le nucléaire iranien qui ouvre les portes d’un Iran apaisé. Pendant deux ans il va rencontrer la population iranienne et en raconter la vie quotidienne, mêlant ainsi reportages et histoires personnelles.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=77790

Marx et la poupée
MADJIDI, Maryam, - PARIS : LE NOUVEL ATTILA, 2017, 201 P.
Ce récit raconte les souvenirs d’enfance de l’auteure, née en Iran aux premières heures de la révolution menée par l’ayatollah Khomeini. En compagnie de sa mère, elle rejoint à l’âge de 6 ans son père, exilé à Paris. Elle évoque notamment le déracinement, le poids des origines, fardeau ou rempart, le rapport à la langue natale, l’éloignement de la famille.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=73888

L’affranchie
GHAEM MAGHAMI, Rokhsareh FERRERO, Pierre - In : XXI, hiver 2017 (01/01/2017), N°37, P. 124-135
Documentaire d’après le film Sonita, réalisé par Rokhsareh Ghaem Maghami et produit par Tag/Traum. Dix plans illustrés par Pierre Ferrero.
Réfugiée clandestine en Iran, Sonita, jeune Afghane de 18 ans, n’a pas été déclarée à la naissance et n’a pas de papiers. Elle vit chez sa soeur, dans la banlieue pauvre de Téhéran, où elle suit quelques cours et fait le ménage du foyer. Mais, dans ses rêves, Sonita s’invente une vie de chanteuse célèbre et veut devenir rappeuse. Les murs de sa petite chambre sont couverts de posters de pop-stars américaines et de photos de ses frères. D’ailleurs l’un d’eux souhaite se marier mais n’a pas l’argent nécessaire pour payer la dot de sa future épouse. Une solution simple s’impose à lui : "vendre" Sonita à un homme prêt à l’acheter pour quelques milliers de dollars et lui permettre ainsi de se marier.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=76136

Émissions de radio

Affaires étrangères : Biden et l’Europe face à l’Iran
Christine Ockrent, France CULTURE, 23 janvier 2021, 58 mn
Téhéran place ses pions contre la nouvelle administration du président démocrate, alors que l’Europe, sur le dossier nucléaire, compte bien faire entendre sa voix. (Résumé du site)
Sur le web : https://www.franceculture.fr/emissions/affaires-etrangeres/affaires-etrangeres-emission-du-samedi-23-janvier-2021

Présidentielle en Iran : la fin d’un cycle diplomatique ?
Série : 2021 : les grands dossiers d’une année diplomatique / Épisode 2.
Antoine Dhulster, FRANCE CULTURE, 2020, 10 mn.
Les conservateurs sont donnés favoris de l’élection présidentielle prévue en Iran au mois de juin. Quel impact cette élection peut-il avoir sur la politique extérieure du pays ? La parenthèse d’ouverture internationale ouverte avec l’élection d’Hassan Rohani en 2013 risque-t-elle de se refermer ? (Résumé du site).
Sur le web : https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/2021-les-grands-dossiers-dune-annee-diplomatique-25-presidentielle-en-iran-la-fin-dun-cycle

Série : L’Iran : à la confluence des passions (3 épisodes)
Épisode 1 : L’Iran, point chaud de la guerre froide, 52 mn
Épisode 2 : L’Iran médiéval à la croisée des peuples, 52 mn
Épisode 3 : La violence de la République islamique : au cœur des familles, 52 mn
Le Cours de l’histoire - Xavier Mauduit, FRANCE CULTURE, 2020.
L’Iran est une nation au carrefour des espaces et des tensions. Tantôt face à Washington, tantôt face à Moscou, en proie à des tensions sur des questions énergétiques ou nucléaires ou tentant de s’imposer comme le champion politique régional au Moyen-Orient. Et, avant cela, pris en tenaille entre les Empires mongol et ottoman, l’Iran médiéval apparaît, déjà, comme un territoire culturellement, politiquement et spatialement situé à la croisée des peuples voire à la croisée des mondes. (Résumé du site). 
Sur le web : https://www.franceculture.fr/emissions/series/liran-a-la-confluence-des-passions

Affaires étrangères : L’Iran : 40 ans de théocratie
Christine OCKRENT, FRANCE CULTURE, COURRIER INTERNATIONAL, 09 février 2019, 58 mn
40 ans après la révolution, le régime iranien qui se veut un modèle d’islam politique, version chiite, se heurte à une population rétive, voire en colère. Téhéran affirme ses ambitions hégémoniques au Moyen-Orient. Comment expliquer ce décalage, affaiblissement à l’intérieur et puissance à l’extérieur ? (Résumé du site).
Sur le web : https://www.franceculture.fr/emissions/affaires-etrangeres/liran-40-ans-de-theocratie

Vidéos et conférences

L’Iran, au cœur des crises du Moyen-Orient ?
Clément THERME, Jérémie ROCQUES, Joséphine BOUCHER, Pierre VERLUISE, le 25 mars 2020 conférence Diploweb.com
Cette conférence offre une compréhension maîtrisée de la société iranienne et de la place du régime au Moyen-Orient comme dans le monde. Croisant actualité et longue durée, C. Therme présente l’Iran de manière argumentée et nuancée, pédagogique. La vidéo est accompagnée d’un résumé validé par le conférencier. (Résumé du site).
Sur le web : https://www.diploweb.com/Video-C-Therme-L-Iran-au-coeur-des-crises-du-Moyen-Orient.html

L’Iran étranglé
Cycle de conférences en partenariat avec les Cahiers de l’Orient / Michel Makinsky, 15 février 2019, Conférence à l’ILERI
Entre les sanctions et pressions qu’exercent les États-Unis, le front israélo-saoudien, ainsi que les fragilités internes, le gouvernement de Téhéran entre en résilience. (Résumé du site).
Sur le web : https://www.youtube.com/watch?v=NRa23BOYRgA

La permission
BEIRAGHI, Soheil, - PARIS : BLAQ OUT, 2019, 1 DVD, 85 mn.
Supplément : entretien avec le réalisateur Soheil Beiraghi et l’actrice Baran Kosari.
Ce documentaire inspiré d’une histoire vraie, permet de suivre les déboires de la capitaine d’équipe féminine de futsal, en Iran, qui se voit interdire par son mari de quitter le territoire pour disputer la coupe d’Asie des nations, en Malaisie, comme la loi l’y autorise.
Dans la Ritimothèque : https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=77559

Qui sont les gardiens de la révolution iraniens ?
SEIGNOL, Jeanne PARIS : LE MONDE, 5 août 2019, 6 mn 58
Le 18 juillet 2019, le pétrolier Stena Impero est arraisonné dans le Golfe persique. Mais ce n’est pas l’armée iranienne qui s’en empare, ce sont les gardiens de la révolution. Forte de 125 000 hommes, cette organisation militaire est pourtant trois fois plus petite que l’armée régulière. Alors pourquoi est-ce aujourd’hui eux que l’on retrouve au cœur des tensions actuelles dans le détroit d’Ormouz ? […].
Sur le web : https://www.lemonde.fr/international/video/2019/08/05/iran-qui-sont-les-gardiens-de-la-revolution_5496804_3210.html

Iran. 40 ans après la révolution, le régime peut-il tenir ?
CHENOUARD, Mélanie MOSTAFAVI, Hamdam.- FRANCE : COURRIER INTERNATIONAL, 7 février 2019, en ligne, 2 mn 39
Il y a 40 ans, en 1979, la population iranienne se soulevait contre le Chah, provoquant l’arrivée au pouvoir des religieux, les "mollahs". Aujourd’hui, après un conflit de 8 ans avec l’Irak, un soulèvement populaire en 2009 et des décennies de sanctions économiques, aggravées récemment par l’inflexion de la politique étatsunienne envers l’Iran, le régime peut-il tenir ? Les explications d’Hamdam Mostafavi, rédactrice en chef de Courrier international. (Résumé du site).
Sur le web : https://www.youtube.com/watch?v=wc9Jb_XgAq8

Reporters : Carnet de route en Iran, après 40 ans de République islamique
ANGEL C. G., KAZEMI A., CHABOUR, K. FRANCE 24, 10 février 2019, 17 mn 09
L’Iran célèbre, lundi 11 février 2019, les quarante ans de la Révolution islamique. En 1979, l’ayatollah Ruhollah Khomeini renversait le Shah et abolissait la monarchie, faisant prendre à l’Iran un virage radical. Il rompait alors avec l’allié étatsunien et son mode de vie pour revenir à un islam ultra-traditionaliste. Quarante ans plus tard, où en est la révolution ? Quel est le rapport de force entre conservateurs et progressistes ? (Résumé du site).
Sur le web : https://www.youtube.com/watch?v=dhMNlhfv3cU