Accueil > S’informer > Dossiers > L’actualité brûlante des idées de Thomas Sankara 30 ans après > Ressources documentaires : Thomas (...)

Dossier L’actualité brûlante des idées de Thomas Sankara 30 ans après

Ressources documentaires : Thomas Sankara / la françafrique

, par CIIP

Ouvrages

La liberté contre le destin, discours de Thomas Sankara
JAFFRE, Bruno, OUEDRAOGO, Seydou - PARIS : SYLLEPSE, 2017, 480 P.
Thomas Sankara reste une figure révolutionnaire de premier plan pour la jeunesse africaine en lutte, comme on l’a vu au cours des manifestations de 2014. Ce recueil, réalisé à l’occasion du trentième anniversaire de son assassinat en octobre 1987, rassemble ses principaux discours et quelques inédits. On y retrouve les thèmes qui lui étaient chers : le néocolonialisme, la libération des femmes, la lutte contre la dette, l’utilisation de la langue française, la défense de l’environnement, le mouvement des non-alignés. Trois textes complètent cette édition : une biographie de Thomas Sankara, la présentation de son projet politique, et la synthèse de ce qu’on sait sur son assassinat.

Petit Guide de la Françafrique
LOUIS-BRUNO, Camille, NOIROT, Thomas - MONTREUIL : SURVIE, 2015, 95 P
Le Petit guide de la Françafrique permet de s’initier facilement à la compréhension des liens qui persistent entre la France et certains pays africains depuis l’époque des décolonisations : corruption, détournement de fonds, élections truquées, pillage des ressources naturelles et minières, trafic d’armes et conflits sont les maîtres-mots de ce système.

Figures de la révolution africaine
BOUAMAMA, Saïd, - PARIS : LA DÉCOUVERTE, 2014, 300 P.
Jomo Kenyatta, Aimé Césaire, Ruben Um Nyobè, Frantz Fanon, Patrice Lumumba, Kwame Nkrumah, Malcolm X, Mehdi Ben Barka, Amílcar Cabral, Thomas Sankara... L’auteur redonne corps et chair à ces figures majeures de la libération africaine, à la fois penseurs de premier plan et hommes d’action. La bataille pour la libération, la justice et l’égalité n’est pas qu’une affaire de concepts et de théories : c’est aussi une guerre, et ces figures rebelles, qui ne vécurent pas toutes sur le continent africain mais furent toutes confrontées à l’acharnement des puissances impériales, durent prendre les armes pour sortir l’Afrique de la nuit coloniale et faire émerger une nouvelle universalité. Ce livre s’attache, avec beaucoup de pédagogie, à inscrire ces parcours dans leurs contextes sociaux, géographiques et historiques.

Africa unite !
BOUKARI YABARA, Amzat - PARIS : LA DECOUVERTE, 2014, 316 P.
Sommes-nous Africains ? Qu’est-ce que l’Afrique ? De cette double interrogation, née au XVIIIe siècle dans la diaspora africaine déportée aux Amériques, a émergé un vaste mouvement intellectuel, politique et culturel... le panafricanisme. De la révolution haïtienne à l’élection du premier président noir des États-Unis en passant par les indépendances des États africains, l’auteur situe l’action de nombre de politiques, d’artistes qui ont mis leur vie au service de la libération de l’Afrique et de l’émancipation des Noirs à travers le monde.

Françafrique : La famille recomposée
TARRIT, Fabrice, NOIROT, Thomas - PARIS : SYLLEPSE, 2014, 219 P.
Cet ouvrage fait le point sur les relations actuelles de domination établies entre la France et l’Afrique, héritage du colonialisme passé. Trois aspects sont abordés : les influences politiques, la présence militaire et la place des multinationales françaises. Ce travail est porté par des militants, chercheurs et écrivains mobilisés contre la Françafrique de l’association Survie.

Sankara et Blaise
VIANE : VRP EDITION, 2014, 48 P.
C’est l’histoire de 2 militaires devenus "frères". Mais leur amitié sera mise à l’épreuve du pouvoir... jusqu’à la trahison.

Kamerun ! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique 1948-1971
DELTOMBE, Thomas, DOMERGUE, Manuel ; TATSITA, Jacob - PARIS : LA DECOUVERTE, 2011/01, 744 P.
Le Cameroun est un exemple majeur du système "Françafrique", quand on considère la guerre étudiée ici, menée pendant plus de 15 ans (1955-1971) et qui a fait des dizaines de milliers de morts. L’enquête sur cette guerre facilement passée sous silence, remonte au climat de la décolonisation depuis la Conférence de Brazzaville, et au développement des mouvements de libération (syndicalisme, mouvements populaires, partis dont UPC, etc.). Elle éclaire particulièrement la mise en place de la dictature et de ses rapports avec la France (diplomatie secrète de la Vème République).

Petite histoire des colonies françaises, 4. La Françafrique
JARRY, Grégory ; OTTO, T. - POITIERS : FLBLB, 2011/01, 128 P.
A la suite des tomes précédents et dans la même veine impertinente, décalée et pédagogique, les auteurs décryptent ici les liens de sujétion qu’a conservés la France avec ses anciennes colonies en Afrique, en dehors du champ démocratique mais avec l’assentiment de toute la classe politique...

Nicolas Sarkozy ou la Françafrique décomplexée
FOUTOYET, Samuel, - BRUXELLES (BELGIQUE) : TRIBORD, 2009, 153 P.
Perpétuation de relations clientélistes, scandaleux discours de Dakar, soutien à des dictateurs, défense de l’affairisme français, intervention militaire au Tchad, rôle joué par des émissaires officieux..., la politique africaine de Nicolas Sarkozy, contrairement à ses annonces de rupture en 2007, perpétue la politique néocoloniale que chaque président français a poursuivi depuis les "indépendances" africaines.

Les dessous de la Françafrique
PESNOT, Patrick, - PARIS : NOUVEAU MONDE, 2008, 396 P.
Depuis l’indépendance de ses anciennes colonies d’Afrique "noire", Paris n’a jamais cessé d’y exercer sa tutelle pour préserver ses intérêts politiques et économiques. L’auteur anime depuis 1997 sur France-Inter l’une émission radiophonique "Rendez-vous avec X". Personne ne sait qui est Monsieur X, mais depuis plus de 10 ans, il livre une véritable moisson de révélations et surtout une lecture inédite et toujours surprenante des évènements récents les plus brûlants.

Biographie de Thomas Sankara, la patrie ou la mort
JAFFRE, Bruno, - PARIS : L’HARMATTAN, 2008, 345 P.
Thomas Sankara, surnommé parfois le "che africain", a été assassiné le 15 octobre 1987. Il continue d’être la référence de l’engagement, de l’intégrité, de la lutte contre la corruption et de la révolution africaine particulièrement pour la jeunesse du continent africain. Cette nouvelle version remonte jusqu’à l’enfance de Sankara en nous transportant du Burkina à Madagascar.

De la Françafrique à la mafiafrique
VERSCHAVE, François-Xavier, - BRUXELLES (BELGIQUE) : TRIBORD, 2005, 69 P.
La politique franco-africaine, autrement appelée Françafrique, est extrêmement nocive. Après la proclamation de l’indépendance des anciennes colonies françaises d’Afrique, des réseaux politiciens ont assuré la continuité du pillage du continent noir au profit notamment des hommes au pouvoir en France en plaçant des dictateurs corrompus à la tête d’Etats nouvellement indépendants. Ce texte survole les rouages de la Françafrique et ses dérives mafieuses et nous propose quelques pistes pour de nouveaux rapports avec les peuples du tiers monde en approfondissant la démocratie à l’échelle planétaire. (Résumé de l’éditeur).

Noir silence : qui arrêtera la Françafrique ?
VERSCHAVE, François-Xavier, - PARIS : ARENES, 2000/05, 597 P.
Ce gros livre, très documenté, aborde les dessous inavouables de la politique française en Afrique.

La Françafrique : le plus long scandale de la République
VERSCHAVE, François-Xavier, - PARIS : STOCK, 1998, 379 P.
Dans les allées du pouvoir, chacun s’est auto-persuadé que "l’Afrique, c’est autre chose", le pré carré de toutes les compromissions et de tous les coups tordus, un espace protégé où l’impunité est assurée aux puissants. Quels que soient leurs actes. Pour que chacun sache enfin se repérer dans ce labyrinthe de mensonges, il manquait un livre détaché des jeux d’influence et des informateurs appointés. L’auteur l’a donc écrit, au nom d’une certaine idée de la démocratie et de l’Afrique. En effet, selon l’auteur les Français ont le droit de savoir ce que la République commet en leur nom. Attention : c’est un livre en colère.

Le Burkina entre révolution et démocratie (1983-1993)
OTAYEK, René, SAWADOGO, Filiga Michel ; GUINGANE, Jean-Pierre - PARIS : KARTHALA, 1993/12, 392 P.
Le Burkina Faso, de Thomas Sankara à Blaise Compaoré, de la "révolution démocratique populaire" à la Quatrième République en passant par le Front populaire, a été un véritable laboratoire du changement social en Afrique noire. Dans cet ouvrage où s’expriment chercheurs burkinabé et français, de disciplines diverses, trois axes de réflexion sont privilégiés :1-Les identités et représentations.2-Les dynamiques socio-économiques.3-Le nouvel ordre politique : cet axe restitue les thèmes centraux autour desquels s’est articulé le débat politique depuis le coup d’Etat du 15 octobre 1987.

Oser inventer l’avenir : la parole de Sankara (1983-1987)
GAKUNZI, David, SANKARA, Thomas - NEW YORK (ÉTATS-UNIS) : PATHFINDER, 1991, 296 P.
Dans cet ouvrage sont réunies les interventions écrites et orales de Thomas Sankara, allant de mars 1983 à octobre 1987. Ces textes portent entre autre sur les thèmes suivants : la révolution, l’Unité africaine, l’identité culturelle, la francophonie, la libération de la femme, la dette…

Thomas Sankara : l’espoir assassiné
SOME, Valère D., - PARIS : L’HARMATTAN, 1990/07, 232 P.
L’auteur, un des plus proches compagnon de Thomas Sankara, apporte ici un témoignage analytique des circonstances qui ont conduit à l’assassinat du président du Burkina Faso. Il analyse les causes internes de cette forfaiture, de même que les implications extérieures. Il étudie la constitution et l’évolution du Front "Populaire" de Blaise Compaoré ainsi que les différentes forces politiques aux côtés ou en face du régime actuel.

Dossier

Thomas Sankara : son combat pour la justice et la paix
CENTRE DE DOCUMENTATION TIERS MONDE - MONTPELLIER : CENTRE DE DOCUMENTATION TIERS MONDE MONTPELLIER (CDTM 34), 2007, 14 P. 
Ce document nous relate comment Thomas Sankara, issu d’un milieu catholique modeste, est devenu président du Burkina Faso de 1983 à 1987. Cet homme, empreint de justice sociale, incarnant la lutte contre la corruption et le néocolonialisme a su donner de l’espoir et rendre sa dignité au peuple vivant dans la misère. Son renversement par un coup d’Etat et son assassinat en 1987 en ont fait un héros populaire du mouvement social africain.

Articles

"Un dirigeant gênant doit être éliminé"
JAFFRE, Bruno SURGE, Noël - In : BILLETS D’AFRIQUE ET D’AILLEURS, juin 2017 (01/06/2017), N°268, P. 9-10
Entretien avec Bruno Jaffré dans lequel il revient, 30 ans après la mort de Thomas Sankara, sur sa pensée, son œuvre, son assassinat ainsi que sur la situation du Burkina Faso et les procédures juridiques en cours.

La jeunesse burkinabé bouscule la Françafrique
FRINTZ, Anne - In : LE MONDE DIPLOMATIQUE, décembre 2014 (01/12/2014), N°729, P. 8-9
Fin octobre 2015, deux journées de manifestations ont empêché Blaise Compaoré de se maintenir au pouvoir. Ce sont des milliers de jeunes émeutiers qui ont poussé le dictateur à la démission. 

Compaoré balayé, le Faso se relève
JEAMMET, Danielle TOE, Fidèle - In : AUJOURD’HUI L’AFRIQUE, décembre 2014 (01/12/2014), N°134, P. 2-4
Fidèle TOE, ancien ministre de Thomas Sankara, interrogé sur la transition politique au Burkina Faso exprime le désir qu’un civil la conduise. Pour lui le Front progressiste sankariste, qui réunit 3 partis sankaristes a une grande influence car la société civile et notamment les jeunes ne font référence qu’à Thomas Sankara. Le mouvement appelé "balai citoyen" en est la preuve. Il ne faut pas soumettre le Burkina à un ultimatum, il doit trouver lui-même sa voie. La France doit cesser de faire pression pour que le président de l’assemblée nationale soit chargé de la transition. Pour les élections, F.Toe prône la démocratie directe.

Afrique : à quand l’indépendance ?
GUENOUN, Souad MADJID, Zalzal ; VIVIEN, Renaud - In : LES AUTRES VOIX DE LA PLANETE, 01/01/2010 (01/01/2010), N° 45, P. 4-16
2010, année du cinquantenaire de l’indépendance de nombreux pays africains, sera fêtée en grandes pompes par les dirigeants européens et africains. Pourtant cette indépendance est un leurre que quelques voix (Ben Barka, Lumumba, Sankara) ont voulu dénoncer et l’ont payé de leur vie. Les pays européens continuent à soutenir les dictateurs "amis", ferment les yeux sur le pillage organisé par les multinationales et sur la corruption tous azimuts, ponctuant le tout de quelques discours méprisants où l’on feint de confondre charité et justice.

Le Burkina Faso, pilier de la "Françafrique"
JAFFRE, Bruno - In : LE MONDE DIPLOMATIQUE, 01/01/2010 (01/01/2010), N° 670, P. 19
Médiateur dans différents conflits africains, le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, s’est fait une réputation d’homme de paix. Cette image, confortée par sa montée en puissance au sein de la "Françafrique", semble pourtant usurpée. En effet, le chef de l’Etat burkinabé est impliqué dans la plupart des guerres et des crises régionales des vingt dernières années. Des témoignages récents révèlent le trouble passé de celui qui accéda au pouvoir à la faveur de l’assassinat de Thomas Sankara, leader panafricaniste.

La naissance de la communauté nationale burkinabè ou comment le Voltaïque devint un "homme intègre"
BEUCHER, Benoît - In : POLITIQUE AFRICAINE, 01/06/2010 (01/06/2010), N° 118, P. 165-186
Comment, dans quelles circonstances historiques, une communauté nationale africaine s’est-elle formée et imaginée comme telle. L’article relate l’émergence de la nation burkinabè, depuis la conquête des pays voltaïques par la France à la fin du XIXème siècle. Puis l’avènement de l’actuelle République en 1991. Un processus historique a conduit à la révolution symbolique par laquelle Thomas Sankara a tenté une expérience nouvelle, celle d’une construction nationale par le bas ; cette révolution a fait du peuple voltaïque une incarnation de la nation idéalisée, le Burkinabè ou Homme intègre contemporain.

Thomas Sankara ou la dignité de l’Afrique : vivant héritage du président burkinabé assassiné
JAFFRE, Bruno - In : LE MONDE DIPLOMATIQUE, 01/10/2007 (01/10/2007), N° 643, P. 12-13
Auteur d’une biographie de Thomas Sankara, Bruno Jaffré évoque la figure du président du Burkina Faso assassiné lors d’un coup d’Etat, le 15 octobre 1987. Il décrit sa formation et son accession au pouvoir par un coup d’Etat militaire en novembre 1982. Pour lui, Thomas Sankara est un des représentants majeurs du panafricanisme et du tiers-mondisme. La pensée et l’action de cet homme réputé pour sa probité annoncent l’altermondialisme. Les commémorations qui ont lieu dans le monde l’associent à un autre révolutionnaire assassiné, Ernesto Che Guevara, exécuté en 1967.

Thomas Sankara : révolutionnaire visionnaire de l’Afrique
OUATTARA, Vincent - In : AUJOURD’HUI L’AFRIQUE, 01/12/2007 (01/12/2007), N° 106, P. 6-7
En complément, entretien de Thomas Sankara avec Mongo Béti (p. 8-11).
L’article retrace l’ascension de Thomas Sankara, son bagage doctrinal, son combat pour une Afrique unie. Dans un entretien écrit avec Mongo Béti, Thomas Sankara détaille ses idées sur l’avenir du régime, la corruption, les traditions, la libération de la femme, la révolution culturelle, la coopération, la zone franc, l’assistance technique, l’éducation, l’urbanisation, l’exode rural, etc.

Burkina Faso : le prix de la "stabilité"
LALOUPO, Francis - In : GEOPOLITIQUE AFRICAINE, 01/01/2006 (01/01/2006), N° 21, P. 27-35
Blaise Compaoré est au pouvoir au Burkina Faso depuis 18 ans. Il a pris le pouvoir par le coup d’Etat du 15 octobre 1987 au cours duquel Tholas Sankara, leader révolutionnaire et charismatique a été assassiné. Marquant le pays de son pouvoir personnel, il a cherché à "rectifier" les erreurs commises par son prédécesseur, et faire d’autres choix politiques. Après une période sanglante, il fait du pays un élève modèle des institutions internationales. Mais le Burkina, sous une façade engageante, reste un des pays les plus pauvres, dans un contexte sociopolitique où les tensions sont refoulées.

Documents en ligne

Coopération militaire et policière en Françafrique
BORREL, Thomas, - MONTREUIL : SURVIE, 2017/11, 48 P.
Ce rapport éclaire et dénonce la continuité du soutien que les autorités françaises apportent à certaines des pires dictatures du continent africain et ce, en dépit de réformes et d’évolutions institutionnelles. La répression féroce des opposants et des mouvements citoyens au Cameroun et au Togo en 2017 en sont deux exemples. Le rapport insiste en outre sur le grave manque de transparence qui entoure cette coopération militaire et policière. Il alerte également sur la montée en puissance d’opérateurs privés sur fonds publics (européens, collectivités locales, réserve parlementaire) et sur la recherche de nouvelles sources de financements telles que des fondations d’entreprises. Les revendications de l’association Survie, présentées en conclusion, portent notamment sur la transparence et sur la suspension immédiate de toute coopération militaire et policière avec des appareils répressifs qui commettent de graves violations des droits humains.
https://survie.org/IMG/pdf/survie_rapport_cooperation-militaire-et-policiere_nov2017.pdf

Assassinat de Thomas Sankara : enfin la vérité ?
René Otayek, 12 décembre 2017
https://theconversation.com/assassinat-de-thomas-sankara-enfin-la-verite-88894

Sankara et l’actualité de la révolution burkinabè
BOUAMAMA, Saïd - CONTRETEMPS, 2016/10
extrait Figures de la révolution africaine - BOUAMAMA, Saïd, - PARIS : LA DECOUVERTE, 2014, 300 P.
en ligne http://www.contretemps.eu/sankara-revolution-burkina-bouamama/

Burkina-Faso : un régime françafricain renversé par son peuple
Thomas BORREL – Inter-Peuples n°231 : CIIP, décembre 2014 - www.ciip.fr/spip.php?article553

Discours de Blaise Compaoré du 19 octobre 1987
http://thomassankara.net/discours-de-blaise-compaore-du-19-octobre-1987/

Proclamation du Front populaire
Blaise Compaoré - Radio Nationale Burkinabé, 15 octobre 1987
www.capitainethomassankara.net/pages_fr/archives_15oct/archives_15oct%20_FP.html

Webdoc

Qui a fait tuer Sankara ? 30 ans après des pistes d’enquête
5 octobre 1987, Thomas Sankara tombe sous les balles d’un commando. Trente ans plus tard, on ignore toujours qui a commandité l’assassinat, l’a encouragé ou laissé faire. La justice burkinabè s’est saisie du dossier. Quel a été le rôle de son frère d’armes Blaise Compaoré ? Celui du président Houphouët-Boigny de Côte d’Ivoire ? Celui de la France ? De la Libye ? RFI a retrouvé des témoins, dépouillé des archives et propose une enquête exclusive. (Résumé de l’éditeur).
http://webdoc.rfi.fr/burkina-faso-qui-a-fait-tuer-sankara/

Vidéos

Capitaine Thomas Sankara
CUPELIN, Christophe, - BERNEX (SUISSE) : AKKA FILMS, 2013, 88 mn.
Ce portrait de Thomas Sankara, président du Burkina Faso de 1983 à son assassinat en 1987, a été réalisé avec des documents d’archives. Le film évoque les étapes de la vie et de la carrière militaire et politique de cet homme d’état. En voulant affranchir son pays du néocolonialisme et transformer les mentalités de ses concitoyens, en contestant l’ordre mondial de son époque, il a marqué l’histoire de l’Afrique et du monde. Celui qui l’a fait assassiner est toujours au pouvoir.

Thomas Sankara, l’homme intègre
SHUFFIELD, Donald, - LILLE : ZORN PRODUCTION INTERNATIONAL, 2012, DVD 52mn
Ce documentaire retrace les quatre années de pouvoir de Thomas Sankara, président du Burkina Faso de 1983 à 1987. Chef d’État surprenant, il est surnommé "le Che africain" et connu de tous en Afrique pour ses idées novatrices, son franc-parler teinté d’humour, sa fougue et son altruisme. Avec une arme dans une main et les oeuvres de Karl Marx de l’autre, Sankara devint président à l’âge de 34 ans. Il changea le nom colonial du pays, Haute Volta, en Burkina Faso, "Terre des hommes intègres". Ce film rend compte de l’impact de cet homme et de sa politique sur les Burkinabés et sur l’Afrique en général.

Burkina Faso, Une révolution rectifiée
HO, Thuy Tien, - PARIS : ICTV SOLFERINO, 2011, 52 mn.
Par des interviews de témoins et d’acteurs de l’époque, ainsi que la présence d’archives souvent inédites, le film nous fait découvrir l’histoire d’un pays africain dont on cite souvent la stabilité en exemple parmi les anciennes colonies françaises dans l’Afrique de l’Ouest. Cette apparente quiétude politique est obtenue au prix fort : les Burkinabés vivent avec une révolution avortée, une alternance démocratique qui fait défaut, un accès aux richesses du pays qui demeurent aux mains de la classe dirigeante et une forte dépendance à l’égard de l’ancienne puissance coloniale. Le film revient sur le coup d’Etat de 1983 mené par Sankara, dont l’ambition était de mettre fin à la mainmise néo-coloniale de la France sur les affaires du pays, de favoriser l’égalité des chances et l’éducation des masses et de lancer une réforme économique qui tenait compte de la ruralité du pays. Quatre ans après la révolution, Sankara est assassiné et le pays entre à nouveau dans le rang des nations amies de la France... Aujourd’hui, certains observateurs témoignent et suggèrent qu’un réveil populaire gronde, à l’instar des dernières révoltes du monde arabe.

Françafrique : 50 années sous le sceau du secret
BENQUET, Patrick, - PARIS : LE NOUVEL OBSERVATEUR (L’OBS), 2010, 1 DVD, 159 mn.
En 1960, les quatorze colonies françaises d’Afrique noire deviennent indépendantes. Le général De Gaulle confie à Jacques Foccart la mise en place d’un système qu’on appellera la Françafrique et qui vise à garder, par tous les moyens légaux et illégaux, le contrôle de nos anciennes colonies. 50 ans plus tard, ce système perdure. (résumé de l’éditeur)

Thomas Sankara, l’homme intègre
Shuffield, Robin - Arte France Cinéma, Zorn Production International et France 3 Production Lille, 2006, 52 mn.

Françafrique
TISMAYMAG, - MONTREUIL : SURVIE, 2002, 15 mn.
Depuis la France, des conflits ethniques sont attisés sur des régions déjà à feu et à sang, des élections sont truquées et des assassinats couverts. Le continent qui en subit les conséquences, c’est l’Afrique. Ces liaisons malsaines entre France et Afrique sont aujourd’hui mises à jour grâce à l’action de l’association Survie.

Sur nos sites Tous les sites

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous