Suivez-nous

Accueil > Les auteurs > NARAIN Sunita

NARAIN Sunita

Sunita Narain milite au CSE (Centre for Science and Environment) depuis 1982. Elle en est aujourd’hui la directrice.et dirige également le Société pour la communication environnementale qui publie chaque quinzaine la revue Down To Earth (traduite en français sous le titre Notre Terre par le traduit et publié par le CRISLA (Centre de réflexion, d’information et de solidarité avec les peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine)). Son travail au CSE a été axé sur l’analyse de la relation entre Environnement et Développement et la sensibilisation aux objectifs du développement durable.

Elle s’est attachée à consolider au fil des ans le fonctionnement et les moyens financiers du Centre. A côté de ses charges administratives, elle participe activement à des travaux de recherche et des campagnes d’opinion qui portent notamment sur la démocratie mondiale, le changement climatique, la démocratie locale, la gestion de l’eau et des forêts... Elle avait commencé en rassemblant des données pour la publication du premier Rapport citoyen sur l’état de l’environnement en Inde. Puis elle a beaucoup voyagé à travers le pays afin d’observer les formes traditionnelles de gestion des ressources naturelles. En 1989, elle publie avec Anil Agarwal (fondateur du CSE) Quand reverdiront les villages, un plaidoyer en faveur de la démocratie participative locale, condition indispensable du développement durable.

En 1991, elle publie également avec Anil Agarwal Le réchauffement climatique dans un monde injuste : le colonialisme écologique. En 1992 c’est Pour un monde plus vert : la gestion de l’environnement, une affaire de traités et conventions ou de droits de l’Homme ? Depuis l’accord de Kyoto en 1997, elle a écrit de nombreux textes sur les mécanismes de flexibilité et les principes de justice et d’équité dans ces négociations. En 2000, c’est la publication de Green Politics qui dresse un état des lieux de la gouvernance mondiale en matière d’environnement et réaffirme des points de vue « sudistes » dans ce domaine.

En 1997, elle signe également avec Anil Dying Wisdom, ou gloire, décadence et avenir des systèmes traditionnels de récolte de l’eau en Inde. Puis viennent d’autres articles sur les politiques à adopter pour sortir les campagnes de la pauvreté grâce à une remise en état concertée de l’environnement local. En 1999 sort le cinquième Rapport citoyen sur l’état de l’environnement en Inde, suivi en 2001 de Making water Everybody’s Business, autrement dit « la gestion de l’eau est l’affaire de tout le monde ».

Elle a également écrit Quand reverdiront les villages, traduit et publié par le CRISLA. Sunita Narain reste très présente dans les réseaux militants, en Inde et sur le plan international. Elle est membre de divers comités et conseils de la mouvance associative et de l’Etat.

Voir en ligne : Down To Earth

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles