Les blessés de guerre laissés pour compte sont furieux

par Taylor Toeka Kakala

, par IPS

L’accord d’Ihusi signé en mars 2009 entre le gouvernement congolais et les groupes armés du Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), prévoit la prise en charge des miliciens invalides. Cet accord exclut les militaires loyalistes blessés de guerre, qui trouvent cette mesure injuste et inacceptable, et se payent sur le dos des habitants.Lire

Nouveautés

Formations

Ressources documentaires

Campagnes

À lire sur les sites des membres

Agenda

Tout l'agenda