Accueil > S’informer > Dossiers > Birmanie-Myanmar : changement rapide… et fragile ! > Carte et repères sur la Birmanie

Dossier Birmanie-Myanmar : changement rapide… et fragile !

Carte et repères sur la Birmanie

, par CRISLA

Carte

JPEG - 91.5 ko

Repères

La Birmanie (ou Union de Myanmar) se trouve dans le sud-est asiatique, au bord du golf du Bengale et de la mer des Andaman, entre la Thaïlande et le Bangladesh (du 28e au 10e parallèle de la latitude nord).
La superficie de la Birmanie est d’environ 675000 km², soit un territoire un peu plus étendu que la France, le Benelux et la Suisse réunis. Ses frontières comprennent : le Bangladesh (193 km) et l’Inde (1463 km) à l’ouest, la Chine (2185 km), le Laos (235 km) et la Thaïlande (1800 km) à l’est.
Au nord, le pays atteint les hauts sommets de la chaîne himalayenne avec notamment le Hkakabo Razi culminant à 5881 m d’altitude. Au sud, la Birmanie atteint la zone équatoriale.

Superficie : 675 000 km²
Population : 54 millions d’habitants (estimation PNUD, pas de recensement depuis longtemps) – plus de 130 ethnies de langues, d’origine et de mœurs différentes (karen, shan, môn, chin, kachin, rakhine…) représentant le tiers de la population.
Réfugiés et déplacés : 300 000 vers la frontière thaïlandaise, 115 000 Rohingyas vers la frontière avec le Bangladesh, 75 000 Kachin vers la frontière avec la Chine (source ONU).
Population urbaine : 34,3 % (estimation PNUD), 24,7 % en 1990
Densité de population : 79,8 hab/km2
Croissance démographique : 0,7%
Mortalité infantile : 71‰
Espérance de vie à la naissance : 65,2 ans
Indice de fécondité : 2,26 enfants par femme
Langue officielle : birman

Régime : Démocratie présidentielle sous le contrôle de l’armée, selon la constitution de mai 2008.
Chef de l’Etat : Président Thien Sein depuis le 30 mars 2011
Capitale  : Naypyidaw, (capitale administrative crée de toutes pièces par la junte en novembre 2005). Rangoon, devenue Yangon reste la ville la plus peuplée et la capitale économique.

Taux d’alphabétisation des adultes  : 92% selon l’UNICEF
Indice de développement humain : 0,483 : 149ème sur 187
Accès à Internet : 2 pour mille
Accès à l’électricité : 26%
Religions  : Bouddhistes 89%, chrétiens 4%, musulmans 4 %.
Dépenses  : Santé 0,2% du PIB, Education 0,6 % du PIB, Défense 4,4% du PIB.
PIB par habitant en Parité de Pouvoir d’Achat : 1325$ par an selon l’Etat du Monde

Les ressources naturelles et leur exploitation

La surface boisée est passée de 60% en 1990 à 49,6% en 2008. Ainsi, la Birmanie est un des premiers exploitants de bois de teck au monde. Mais c’est aussi le sous-sol de la Birmanie qui attise les convoitises : pétrole, gaz, cuivre, ciment, marbre ou encore pierres précieuses (jade, etc.) sont exploités. Les milliers de mètres de dénivelé entre les massifs himalayens au nord et la mer dans la partie sud du pays sont également propices au développement de cours d’eau puissants où les projets de barrages fleurissent.

Hormis l’exploitation pétrolière et gazière, l’exploitation hydroélectrique et les ressources minières engendrent des rentrées financières non négligeables pour le pouvoir. Nationalisées sous le régime de Ne Win, ce qui avait encouragé l’extraction sauvage et la contrebande, les mines ont été ouvertes à des compagnies privées birmanes et sont exploitées en consortiums par des compagnies étrangères depuis 1990. Mais le gouvernement en garde le contrôle. Ainsi par exemple, une opération de vente de jade ou de pierres précieuses peut rapporter en quelques jours plus de 100 millions de dollars à la junte.

Outre l’exploitation du gaz et du pétrole, la principale ressource minière exploitée (en volume/valeur) est le cuivre.

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous