Suivez-nous

Accueil > S’informer > Articles et traductions > La police accueille les ‘indignés’ (...)

La police accueille les ‘indignés’ espagnols à Paris

, par Global Voices

La “marche des indignés” [espagnol], composée de trois groupes (Meseta, Toulouse et Méditerranée) est partie de Madrid, Barcelone et Toulouse avec pour destination finale Bruxelles. Le but de la marche est de diffuser le message et les exigences des 15M [15M étant le nom donné en Espagne au mouvement initié le 15 mai dernier] auprès des chefs d’états de l’Union Européenne. La frontière entre l’Espagne et la France franchie, chaque groupe a été accueilli par les habitants des villes et villages traversés. Parfois, les résidents et les passants sont surpris, mais font preuve de complicité pour la plupart.

Les marches des indignés veulent toucher les cœurs et les esprits, conduisant un mouvement capable de développer une conscience, de l’union et de l’amour. Ces idées et ces émotions ont créé des projets sociaux capables de rassembler non seulement une nation mais le monde entier ; c’est cela notre intention. (http://marchabruselasmediterranea.blogspot.com) [espagnol]

Une fois arrivés à Paris, le 17 septembre, les indignés ont décidé d’organiser une assemblée dans le quartier de Bercy puis une manifestation dans les rues de la capitale française ; à la recherche d’un endroit où s’établir pendant quelques jours avant de continuer le trajet jusqu’à Bruxelles. Ils ont installé un point d’information à destination des citoyens français intéressés par le mouvement.

Des manifestants, habitués à subir les agressions injustifiées des forces de l’ordre pour avoir seulement diffusé des informations ou campé dans des espaces publics, ont mis en garde contre les dangers possibles auxquels les marcheurs étaient exposés, et prévenu qu’une présence policière accrue ne signifiait pas que la marche pourrait continuer dans le calme ; mais plutôt que l’intimidation policière serait la règle.

Lire plus sur Global Voices

Agenda

Tout l'agenda