Coronavirus : une révolution écologique et sociale pour construire le monde d’après

, par ATTAC

« Nous ne voulons pas d’un retour à leur normalité, car la normalité néolibérale et productiviste est le problème. »
Attac propose dans cette note des solutions pour répondre à l’urgence sanitaire et préparer la révolution écologique et sociale qui doit permettre aux peuples de reprendre le contrôle sur leurs vies et sur leur avenir.

Dans la première partie de la note, Attac revient sur les mesures d’urgence nécessaires pour protéger la vie de chacun·e : répondre aux besoins des hôpitaux pour faire face à l’urgence sanitaire, respecter les libertés et droits démocratiques, protéger les personnes les plus durement touchées, etc.

Dans la deuxième partie, Attac détaille la révolution écologique et sociale qui devra succéder à cette crise du coronavirus. Cette révolution doit passer par une rupture avec les politiques passées et actuelles qui font s’effondrer la biodiversité, aggravent les précarités et les inégalités, mettent à mal la démocratie. Aux rhétoriques guerrières et aux attaques contre les droits sociaux annoncées par le gouvernement, Attac préconise la solidarité et l’entraide, la défense des services publics et des salarié·es, le désarmement des marchés financiers et la justice fiscale... Quelques-unes des mesures et valeurs nécessaires à une politique guidée par la satisfaction des besoins collectifs et des impératifs écologiques.

Lire la note.