Suivez-nous

Accueil > Partir > Etre un.e voyageur.euse solidaire

Etre un.e voyageur.euse solidaire

Les « vacances » évoquent des images de bonheur, de détente, de joie et désormais, de dépaysement ! De plus en plus, en effet, vacances riment avec tourisme au point qu’on envisage difficilement de ne pas profiter de ses congés pour s’envoler le plus loin possible...

Dessin Claire Robert / Ritimo

Depuis 50 ans, le tourisme connaît ainsi une explosion sans précédent. Les voyages sont devenus de véritables produits de consommation, avec leurs versions luxe ou discount, leurs modes et leurs offres promotionnelles. Certain.e.s s’en réjouissent car c’est une activité génératrice de revenus.

Mais à qui profite ce tourisme de masse ?

Car devenu massif, ce tourisme provoque en effet des dommages sociaux et environnementaux croissants, surtout dans les pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine qui accueillent de plus en plus de touristes. Les populations accueillantes en sont plus victimes que bénéficiaires.

Alors, faut-il arrêter de voyager ?

Certainement pas ! La découverte d’autres cultures, d’autres paysages est un plaisir et une richesse inestimable, quand on ne voyage pas n’importe comment et dans n’importe quelles conditions. Il est donc très important de s’informer, voire de se former avant le départ...

Des alternatives existent : voyager autrement ou le tourisme solidaire !

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles

Agenda

Tout l'agenda