Coups de coeur d’avril

Quelques extraits des trésors de ritimothèque :

Lutter ensemble : pour de nouvelles complicités politiques
ROUSSEAU, Juliette, - PARIS : CAMBOURAKIS, 2018/10, 482 P.
Entretiens et liste des collectifs.
De la ZAD à la Palestine, de la marche pour le climat de New York aux camps de réfugié·es de La Chapelle en passant par le tarmac des aéroports londoniens... autant de collectifs en lutte contre les rapports de domination liés à la classe, au genre, à la race ou à la condition physique et mentale. Malgré la diversité des thématiques, des approches, des formes de lutte, ces collectifs ont en commun d’interroger l’existence et la reproduction de ces mêmes rapports de domination à l’intérieur des espaces de lutte. Panorama de pratiques de lutte, ce livre invite à explorer des formes d’organisation et de solidarité à même de créer les conditions de nouvelles complicités politiques qui ne soient pas aveugles aux oppressions croisées.

Migrants et réfugiés : Réponse aux indécis aux inquiets et aux réticents
RODIER, Claire, PORTEVIN, Catherine - PARIS : LA DECOUVERTE, 2018/10, 99 P.
L’ouvrage est construit autour de 24 questions que se pose la population au sujet des migrations et des migrants et réfugiés. Glossaire.
Malgré une baisse spectaculaire du nombre d’entrées irrégulières sur le territoire européen après l’arrivée en nombre de réfugié·es et de migrant·es en Europe en 2015, malgré la mort de milliers d’exilé·e en Méditerranée, les discours de défiance voire hostiles aux migrant·es tendent à s’imposer sous la pression de l’extrême-droite européenne. C’est pour répondre sans tabou aux interrogations que les "indécis, les inquiets et les réticents" pourraient se poser au sujet de l’accueil des migrant·es et réfugié·es en France et en Europe que cet ouvrage a été conçu.

Mon histoire : Une vie de lutte contre la ségrégation raciale
PARKS, Rosa, HASKINS, Jim - PARIS : LIBERTALIA, 2018/11, 196 P.
Rosa Park est une figure emblématique des luttes noires aux Etats-Unis, célèbre pour avoir refusé en 1955 de céder sa place dans le bus à un passager blanc, un "petit" acte qui allait déclencher la campagne de boycott des bus de Montgomery, dans l’État de l’Alabama et la grande lutte du "mouvement des droits civiques", qui s’étendit de 1940 à 1970. Cette autobiographie retrace son parcours professionnel, ses engagements sociaux et politiques et son combat pour l’égalité des droits aux Etats-Unis. Son témoignage fait revivre de nombreux acteurs de premier plan de la lutte pour les droits civiques et met en lumière la vie quotidienne des Noir·es, leur exclusion, leur non accès aux droits fondamentaux, la peur des représailles, mais aussi la construction collective des résistances.

Au nom des droits des femmes
LEROY, Aurélie, - LOUVAIN LA NEUVE (BELGIQUE) : CENTRE TRICONTINENTAL (CETRI), 2018/12/13,
L’accaparement des idéaux féministes, sous des formes et à des fins diverses, est devenu un réflexe ces dernières années. Le "au nom des droits des femmes" s’est révélé un discours légitimateur particulièrement efficace au service d’objectifs non émancipateurs. Ce constat n’est pas neuf, mais on observe toutefois aujourd’hui une tendance à la hausse des usages détournés du genre. (Résumé de l’éditeur).

Le pouvoir des tournesols
LAFFONT, Frédéric KIEHL, Stéphane - In : XXI, printemps 2019 (01/03/2019), N°46, P. 104-113
Pour assurer sa survie face à Pékin, Taïwan se rêve en laboratoire de la démocratie. Le mouvement des tournesols agit sur le terrain politique et sur Internet. Forts des enseignements d’Occupy Wall Street et des printemps arabes, les "hacktivistes" taïwanais utilisent subtilement la diffusion des images et des propos non censurés sur les réseaux sociaux pour influencer les comportements des manifestants et conserver au mouvement des tournesols son caractère non violent. Après l’éclosion des tournesols à Taïwan, une avocate, membre du parti progressiste, devient en 2016 la première femme chef d’État de l’île ; à la tête des hacktivistes, Autrijus Tang, transgenre surdoué en mathématiques et en informatique, devenu Audrey, est aujourd’hui ministre en charge du numérique à Taïwan.

"La vague brune", un phénomène planétaire
LÖWY, Michael - In : INPRECOR, novembre-décembre 2018 (01/11/2018), N°657-658, P. 13-14
Trump (Etats-Unis), Modi (Inde), Orban (Hongrie), Erdogan (Turquie), Salvini (Italie), Duterte (Philippines), Bolsonaro (Brésil)... l’extrême-droite réactionnaire et/ou fasciste gouverne nombre de pays du monde. Plusieurs autres ont des gouvernements proches de cette tendance : Russie (Poutine), Israël (Netanyahou), Japon (Shinz Abe), Autriche, Pologne, Birmanie, Colombie, etc. La distinction entre ces deux groupes est relative car dans chaque pays, l’extrême-droite a des caractéristiques propres. L’auteur propose quelques hypothèses pour expliquer cet essor planétaire tout en concluant que la racine de cette tendance est systémique, produite par le système capitaliste surtout en période de crise...

Nouveautés

Formations

Ressources documentaires

Campagnes

À lire sur les sites des membres

Agenda

Tout l'agenda