Accueil > S’informer > Dossiers > Afghanistan : une société dans le chaos > Le rôle des Nations Unies en Afghanistan

Dossier Afghanistan : une société dans le chaos

Le rôle des Nations Unies en Afghanistan

, par CDTM 34

En 2001, la Conférence de Bonn sur le processus de paix en Afghanistan a mis en place des accords (5 décembre 2001) qui fixaient les étapes de la transition vers la démocratie.

La MANUA, Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan, était chargée de participer à l’application de ces accords. Au bout de 5 ans, après l’achèvement du processus de Bonn, le Pacte pour l’Afghanistan prend la suite. Ce pacte a été lancé à Londres le 31 janvier 2006 par la mission des Nations Unies en Afghanistan. "Le Pacte constitue la feuille de route pour la poursuite de l’engagement de la communauté internationale dans le pays au cours des cinq années à venir, dans trois domaines d’activités : la sécurité, la gouvernance (dont les droits de l’Homme et l’Etat de droit) et le développement économique et social, qui comprend la lutte contre les stupéfiants."

La MANUA voit son mandat prolongé jusqu’en Mars 2011, par la résolution du 23 mars 2010 du Conseil de Sécurité.

Elle est chargée :

Dans le secteur de la sécurité  :

  • désarmement, démobilisation et réintégration des forces militaires afghanes (plus de 60 000 personnes), l’armée nationale étant ramenée à 27000 soldats
  • démantèlement des groupes armés illégaux
  • réforme de la police
  • lutte contre les stupéfiants
  • réforme de la justice

Les missions de l’ONU dans le secteur de la sécurité sont confiées à l’OTAN.

Dans le secteur des droits de l’Homme :

  • le droit à la liberté d’expression
  • les droits des femmes

Dans le secteur du développement et de la reconstruction  :

  • détermination de programmes de développement
  • opérations d’urgence
  • campagnes de vaccination

La MANUA compte 350 employés internationaux.
Trois objectifs majeurs ont été fixés dans le rapport du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon :

  • combattre le trafic de stupéfiants,
  • réduire le nombre de victimes civiles lors des opérations militaires des troupes alliées,
  • organiser des législatives en 2010.

Agenda Tous les événements

Sur nos sites Tous les sites

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous