Accueil > S’engager > Trouver une formation, un stage > Travailler dans la solidarité internation

Travailler dans la solidarité internationale

Parmi celles et ceux qui souhaitent partir, beaucoup sont d’abord à la recherche d’un emploi, si possible « sympa » et qui permette de voyager.
Pour d’autres, partir comme volontaire fait partie d’une stratégie pour s’insérer professionnellement. Le volontariat est alors vu comme un moyen rapide d’accéder à des responsabilités ou de décrocher une première expérience que l’on ne trouve pas en France.
Pour d’autres, c’est une bonne façon de démarrer une carrière dite internationale, sans véritable lien avec l’envie d’aider.

Les associations qui recrutent des personnes de plus en plus diplômées renforcent cette démarche puisque la motivation altruiste n’apparaît plus comme un critère central de recrutement. Il n’est pas sûr pour autant que ces stratégies soient vraiment efficaces.
Voir l’humanitaire comme un réservoir d’emplois est un leurre. Les postes ne sont pas très nombreux alors que les demandes pour travailler dans ce domaine ne cessent d’augmenter. Les tests de sélection sont de plus en plus exigeants et peuvent être, pour beaucoup, comparés à ceux des employeurs traditionnels.

Par ailleurs, dans un CV, une expérience humanitaire peut être une preuve de dynamisme ou d’autonomie, mais cela peut aussi effrayer certains employeurs qui y verront un goût de la liberté un peu trop prononcé ou une tendance inquiétante à s’enflammer. D’ailleurs de nombreuses personnes qui ont longtemps travaillé dans l’humanitaire ont souvent les plus grandes peines du monde à retrouver un emploi plus classique, sans parler d’en accepter les contraintes ou la banalité.

Pour approfondir : quelques références de sites

Coordination Sud
Plateforme d’associations de solidarité internationale, Coordination Sud fournit des conseils sur le volontariat et recense les opportunités d’emplois au sein des ONG membres de ce collectif.
www.coordinationsud.org

Travailler dans l’humanitaire
France 5 propose dans sa rubrique « Emploi » un dossier consacré à l’humanitaire. Celui-ci dresse un état des lieux de la situation de l’emploi dans ce domaine, revient sur les statuts offerts dans ce milieu et dresse une liste de ressources sur les formations du secteur.
http://emploi.france5.fr

Portail de la solidarité
Mis en place par l’association Bioforce, ce portail propose une aide dans la recherche d’un emploi dans le domaine de la solidarité internationale.
www.portail-solidarite.org

ACODEV
Plateforme des ONG belges, elle recense des offres d’emplois dans le domaine de la solidarité internationale.
www.acodev.be

Pour approfondir : quelques références bibliographiques

Les métiers de l’humanitaire et du développement
VIGNY, Auriane ; THIVARD, Elodie - LEVALLOIS-PERRET : STUDYRAMA, 2008, 189 P.
Ce livre passe en revue ce qu’est l’humanitaire, les métiers possibles dans l’humanitaire, les formations au développement, les conditions de recrutement et ouvre la question d’une carrière possible dans l’humanitaire. Il précise qu’avoir la vocation ne suffit pas : il faut aussi des compétences solides.

Les métiers de l’humanitaire et de la solidarité
AUBREE, Christine - PARIS : L’ETUDIANT, 2007/05, 210 P.
En France ou à l’étranger, en mission d’urgence ou d’aide au développement, les organismes recherchent des professionnels dans des domaines variés : santé, logistique, hydraulique, collectes de fonds... Cet ouvrage détaille les différents statuts et les formations indispensables.

L’engagement des jeunes dans la solidarité internationale
INJEP, Léo Lagrange Internationale, 2004
La première partie de l’ouvrage présente des prises de position "d’experts en relations internationales" : journalistes, responsables politiques, cadres d’associations ou d’administrations. La deuxième partie s’appuie sur des exemples d’actions réalisées par les jeunes tant au Nord qu’au Sud. Une liste d’organismes et d’associations engagées dans la "solidarité internationale" est présentée.

Travailler dans l’humanitaire
Paris, CIDJ, Les Cahiers Information Jeunesse, 2000. 13 pages.
Informations concernant les organismes préparant les candidats à l’action bénévole ou volontaire : conditions requises, types d’enseignement.

Rencontrer pour partager, repères et orientations pour voyager utile (Télécharger en pdf).
Paris, CCFD (CARNET DE VOYAGE), 1999. 48 pages.
Ce document fournit une aide pour organiser un voyage ayant pour but l’aide humanitaire. Il répond aux questions qui se posent avant, pendant et après le voyage (financement, condition de vie, types de voyage). Il donne aussi des renseignements sur la façon de s’engager dans l’humanitaire en France.

L’humanitaire : les métiers, l’emploi, les études
ONISEP, 2007/09, 96 P.
Guide très bien organisé, indispensable pour tout candidat au départ dans l’aide humanitaire.

Humanitaire
PARIS : HACHETTE 2002, 192 P.
Cet ouvrage s’adresse à ceux qui veulent partir aider à l’étranger pour soigner, enseigner, distribuer des vivres, reconstruire, apporter aide d’urgence ou aide au développement. Il explique quelle formation choisir, à quels organismes s’adresser, comment se réinsérer après une mission

Humanitaire, bénévole ou salarié ?
GLOAQUEN, Philippe - PARIS : HACHETTE, 2002, 191 P.
Après un bref aperçu historique et une définition de l’action humanitaire, le guide aborde des informations pratiques : où s’informer et comment se former, se préparer au départ, les différents types d’intervention, comment se comporter et agir sur le terrain, etc. Des pistes, des adresses, des informations utiles.

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous