Accueil > S’engager > Monter un projet de solidarité internationale > Réfléchir à son projet

Réfléchir à son projet

Les idées fusent. Le projet se dessine. Alors pourquoi prendre du recul par rapport à celui-ci ?
Ce questionnement est tout d’abord intéressant pour soi même, ce projet pouvant être vécu comme la réalisation d’un objectif, d’un défi personnel. Il permet ainsi de réfléchir sur le sens de son initiative.
Il aide aussi à identifier ses besoins, à se donner un but, à réaliser ce qui a été décidé et évaluer ce qui a été fait, à demeurer fidèle aux buts qu’on s’est proposé d’atteindre et à l’organisation.

Mais cette réflexion est surtout l’occasion de vérifier que l’on part bien des demandes et besoins des partenaires.

Enfin, mûrir son projet implique un questionnement sur la faisabilité du projet et des ajustements à opérer : éthique, méthodes, moyens humains et financiers.

Se faire aider et accompagner

« L’accompagnement des jeunes porteurs de projets de solidarité internationale est aussi important pour le jeune que pour les populations qui l’accueillent.
Ils vont évoluer dans un contexte social, politique et culturel différent du leur, ce qui nécessite une préparation avant le départ. Un échange et une réflexion sur la mise en danger de soi et d’autrui sont nécessaires.
Les expériences de solidarité internationale montrent qu’il n’est pas toujours facile d’agir à l’autre bout du monde. Les jeunes se retrouvent plongés dans un univers complexe où de nombreuses questions éthiques se posent sur le sens de l’aide et de l’action, mais aussi sur la légitimité à intervenir à l’étranger.
Le pays d’accueil n’est pas un terrain d’expérimentation, un projet de solidarité internationale ne répond pas forcément à des besoins qui sont souvent mal identifiés. Le don peut renforcer le paternalisme et la dépendance des populations locales. »
Extrait de la Charte du collectif Partir d’Ille-et-Vilaine.

Les premiers contacts

Les centres RITIMO
Le rôle des centres RITIMO est d’aider toute personne souhaitant s’engager en faveur de la solidarité internationale. Sont mis à disposition dans ces centres : conseils, documentation, ressources... Les animateurs des centres ritimo proposent un accompagnement qui suit généralement les étapes présentées dans cet espace.
Voir la liste des membres et des relais RITIMO

Le CIDJ
Le réseau d’information jeunesse met à disposition de la documentation concernant les possibilités de départ à l’étranger (job, solidarité internationale, etc.). Il est également possible de bénéficier de l’appui d’un conseiller.
www.cidj.com/...

Pour commencer seul la réflexion

Les différents points présentés ci-dessous doivent idéalement être discutés avec un accompagnateur mais ils peuvent aussi être préalablement réfléchis individuellement.

Le questionnaire préalable à l’entretien
Tiré du guide "Comment accompagner les jeunes dans leurs initiatives de solidarité internationale ?" (Cridev, JTM, Réseau IJ Bretagne - 2011)
Ce document est à remplir avant le premier entretien avec un accompagnateur d’un centre Ritimo. Il permet de brosser très rapidement le parcours de la personne souhaitant monter un projet.
Questionnaire préalable à l’entretien (télécharger le pdf) :

PDF - 74.3 ko
Le questionnaire préalable

Le carnet de route
Tiré du guide "Comment accompagner les jeunes dans leurs initiatives de solidarité internationale ?" (Cridev, JTM, Réseau IJ Bretagne - 2011)
Ce carnet est à rédiger avec l’accompagnateur lors du premier entretien.
Carnet de route (télécharger le pdf) :

PDF - 42 ko
Le Carnet de Route

Quelques guides en ligne

Guide pratique du montage de projet
Cet outil a été crée par le groupe de recherche et de réalisations pour le développement rural. Le guide pratique de montage de projets est un outil destiné à aider les associations, coopératives, animateurs ainsi que tout porteur d’idée, à monter un projet de développement. Il aide à concrétiser l’idée de départ en un projet pertinent et réalisable.
www.guidemontageprojet.grdr.org (à consulter avec Internet explorer)

Construire et gérer son projet
Ce guide est un outil de travail conçu comme un ensemble de séquences concrètes qui permettent l’élaboration dialectique d’un projet ou de sous-projets à l’intérieur d’une organisation. Il a été réalisé par des responsables d’associations socioculturelles. Possibilité de s’en procurer une version sur CD-rom. STICS asbl, 2007.
www.stics.be...

Guide méthodologique de la conduite de projet. Ministère de la Jeunesse et des sports, 2004
Ce guide a été réalisé par le Ministère de la Jeunesse et des sports à destination des professionnels qui accompagnent les jeunes dans le montage de leur projet mais s’adresse également directement aux jeunes. Il aide à concrétiser l’idée de départ en un projet pertinent et réalisable.
http://www.genv.net/...

Guide de la logistique humanitaire
MARTINEAU, Julie - STRASBOURG : HUMANIS, 2006, 104 P.
Ce guide réunit des conseils aux associations de solidarité internationale pour la collecte, le stockage et l’envoi de matériel. C’est à la fois un outil pour réfléchir à la façon de venir en aide à des populations défavorisées, en fonction des circonstances et pas forcément dans une logique de don, et un outil pour organiser au mieux un envoi humanitaire par terre, par air ou par mer. En plus de judicieux conseils pratiques, il propose un lexique et des adresses utiles.
www.humanis.org/...

Un visa pour le voyage
Paris : CCFD, 2004/05
Dossier, composé de six cahiers pédagogiques destinés à des animateurs de mouvements catholiques pour préparer des jeunes à un voyage solidaire. Chaque cahier développe un thème : Un guide pour préparer le voyage ; Des motivations pour un projet ; Développement et solidarité internationale ; Construire un partenariat ; La rencontre interculturelle ; Revenir pour continuer.
http://ccfd-terresolidaire.org/...

Rencontrer pour partager, repères et orientations pour voyager utile
Paris, CCFD (CARNET DE VOYAGE), 1999. 48 pages.
Ce document fournit une aide pour organiser un voyage ayant pour but l’aide humanitaire. Il répond aux questions qui se posent avant, pendant et après le voyage (financement, condition de vie, types de voyage). Il donne aussi des renseignements sur la façon de s’engager dans l’humanitaire en France.
http://ccfd-terresolidaire.org/...

Pour approfondir :

Grille "les suites possibles à donner à son projet" (à télécharger en pdf)
Tiré du guide "Comment accompagner les jeunes dans leurs initiatives de solidarité internationale ?" (Cridev, JTM, Réseau IJ Bretagne - 2011)
Cette grille permet de se poser de nombreuses questions sur l’avenir possible à donner au projet, pour le porteur, l’action elle-même ainsi que pour les partenaires.

S’appuyer sur l’existant

De nombreux dispositifs pour partir

Pour les personnes qui souhaitent partir pour s’engager dans la solidarité internationale, un certain nombre de dispositifs existent dans lesquels il est possible de trouver sa place : volontariat, salariat, tourisme solidaire ... (voir les chapitres "Partir pour s’engager et aider" et "Etre un voyageur solidaire").

Le bénévolat, une expérience riche pour faire ses premiers pas

Il existe également un grand nombre d’associations qui agissent dans les pays du Sud et qui cherchent souvent des bénévoles.
Dans tous les cas, il est souhaitable, avant de s’engager dans un projet, de prendre contacts auprès d’elles. Celles-ci peuvent vous fournir de précieux conseils pour établir des contacts avec des partenaires au Sud, pour avancer dans vos démarches...

Créer son association ?

Il est donc utile d’explorer ces différentes pistes avant d’envisager la création d’une nouvelle association. Il est préférable pour les acteurs du Sud comme du Nord de ne pas multiplier le nombre de toutes petites structures, difficile à pérenniser.
retour sommaire

Les suites possibles à donner au projet

Dès les toutes premières réflexions sur le projet, il est important d’imaginer les suites à lui donner. Cela peut sembler prématuré, mais ces premiers élements d’anticipation aideront à donner à cette action un réel impact et à affiner le rôle de chacun des partenaires. Il est ainsi utile d’imaginer les suites à donner au projet pour soi, pour le projet et pour les différents partenaires, ici comme là-bas.

A lire

Agir pour un développement humain solidaire
PALLANCA, Jean-Louis. BORDEAUX : PRESSES UNIVERSITAIRES DE BORDEAUX, 2001, 196 P.
Observateur et acteur du secteur de l’humanitaire et de l’aide au développement, l’auteur propose de manière très subjective à la fois une réflexion sur les dérives de ce secteur, un cadre de référence et de définition du développement solidaire ainsi que des méthodes et des outils pour l’accompagnement de projet. La première partie de l’ouvrage s’intéresse aux différents modèles occidentaux du développement et à l’engagement des acteurs de ce milieu. L’auteur précise ce que peuvent être les références et le sens donné à l’action. Un ensemble de principes qu’il cherche à traduire dans une seconde partie par des méthodes et des outils à destination des acteurs du développement. Tout d’abord un cadre de référence relationnel : organisation relationnelle autour d’un projet, organisation des acteurs et gestion du cycle de projet. Dans un second temps, la préparation de l’action : identification et instruction du projet. Enfin, en dernier lieu la mise en oeuvre et le suivi de l’action.

Animer un projet participatif, modes d’emploi
HANNOYER, François (sous la dir. de). PARIS : ADELS, 139 P.
La fonction animation est autant affaire de dynamique de groupe et d’accompagnement de projet que d’ouverture au territoire et de démocratie. En premier lieu on trouve donc une réflexion théorique sur les notions incontournables de "projet", "participation", "animation" dans une démarche politique et citoyenne. A travers des exemples et des fiches-projet, l’ouvrage aborde les différents temps de la vie d’un groupe porteur de projet (gestion de groupe et d’équipe projet). Enfin une partie "méthodologie" se penche sur le rôle et les techniques de l’animateur.

Le guide du porteur de projet
ANIMAFAC. HUGUET, Sylvie ; RENARD, Patrice - PARIS : ANIMAFAC, 2003, 45 P.
Ce guide propose une méthodologie pour les jeunes porteurs de projet : l’idée de départ, comment monter son dossier, la structure porteuse du projet, les financements possibles, la communication, le bilan à dresser.

Voyage au coeur d’un projet
AVSF - HABBANAE, n°82, 2006/11, P. 2-7
Après des explications sur la naissance d’une action de développement et son financement, Agronomes et Vétérinaires sans frontières propose de voyager au coeur de ses projets au Mali.

Créer/Réussir son projet : Solidarité internationale
MARIACCIA, Stéphanie. PARIS : Dakota Ed., 2000-2002. 64 pages. (Les Guides Défi Jeunes)
L’objectif de ce guide est d’aider les jeunes désirant s’engager comme volontaire, à préparer dans la durée leur implication dans un projet de solidarité. Pour chacune des étapes des conseils pratiques sont donnés. Rapide présentation du dispositif "Défi jeunes".

Voyager autrement : Monter son projet international
PIGEAUC, Fanny. PARIS : Cimade, 1999/10. 98 pages.
Ce guide, établi par des jeunes et pour des jeunes, a pour but d’aider à préparer des voyages dans les pays du Sud pour qu’ils soient le plus profitable possible dans la compréhension de l’autre. Après une partie historique et socioéconomique, les différents chapitres traitent de problèmes très concrets.

Agenda Tous les événements

Sur nos sites Tous les sites

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous