Accueil > Qui sommes-nous ? > Notre histoire

Notre histoire

Un réseau né en 1985

Dans les années 70 et 80, après les décolonisations, les pays dit du Tiers-monde étaient vus comme des pays pauvres, qu’il fallait assister. Cette vision a mis au premier plan l’aide et bien souvent entraîné des démarches caritatives qui ne permettaient pas d’analyser les causes de la pauvreté ni d’envisager des solutions durables.

Changer le regard du Nord sur le Sud

De nombreux acteurs : anciens coopérants, chercheurs, militants, syndicalistes, paysans etc, issus du mouvement tiers-mondiste caritatif et/ou du mouvement anti-impérialiste, ont pensé qu’il fallait briser cette vision misérabiliste du Sud pour passer à la construction de relations politiques, économiques et sociales plus justes. Ils ont appelé à d’autres relations Nord Sud et d’autres formes de solidarité.

Donner accès à une autre information

La première étape pour modifier les regards est d’informer les populations des pays riches pour permettre au plus grand nombre de comprendre les causes de la pauvreté et pour favoriser des relations de partenariat entre les populations. C’une information différente, donnant la parole aux voix des sociétés civiles du Nord et du Sud qu’il faut mettre à la disposition du public. C’est pour répondre à ces objectifs que naîtront en France les centres de documentation tiers monde.

Travailler en réseau

En 1985 est créé RITIMO (Réseau d’Information Tiers Monde des centres de documentation pour le développement), pour permettre l’accès à une information plurielle axée sur la solidarité internationale. Ritimo permet de découvrir des initiatives solidaires et innovantes pour un (ou des) modèle (s) de développement, , et donne la possibilité d’échanger des informations sur de nouvelles formes de citoyenneté et de solidarité.

Riches de leur diversité, ses membres se sont coordonnés pour constituer une base de données et mutualiser une documentation alternative, intégrant la littérature grise et des documents souvent négligés du fait de leur orientation et de leur engagement militant.

Informer, animer, former

Les centres de documentation sont également :

  • des lieux de rencontre et de formation
  • des lieux d’animations, d’organisation de débats, de témoignages, d’expositions…
  • des producteurs de documents pédagogiques et de référence.

RITIMO est un réseau unique en France et en Europe.

RITIMO a été agréé en 2000 par l’Education Nationale au titre des Associations éducatives complémentaires de l’enseignement public (agrément renouvelé en 2008) et peut intervenir dans les écoles, lycées, organismes de formation etc.

Agenda Tous les événements

Sur nos sites Tous les sites

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous