Accueil > S’informer > Dossiers > Burkina Faso : Un souffle pour la démocratie > Bibliographie sur le Burkina Faso

Dossier Burkina Faso : Un souffle pour la démocratie

Bibliographie sur le Burkina Faso

, par MDH

Ouvrages

Droit, démocratie et développement en Afrique : Un parfum de jasmin souffle sur le Burkina Faso
Boureïma N. OUEDRAOGO - L’HARMATTAN - 2014/02 - 157 P.
Les soulèvements des "printemps arabes" en 2011 n’a pas été sans conséquence dans certains pays africains, alimentant les désirs des mouvements de contestation. En notant l’hétérogénéité du continent africain, l’auteur met en avant les similitudes entre les États, 50 ans après les indépendances, marqués notamment par une volonté partagée des dirigeants de pérenniser leur mandat respectif. Il met ainsi au centre de son analyse la question de la légitimité de l’État africain et étudie "la crise africaine". L’auteur reprend ensuite les éléments de son analyse pour étudier la situation au Burkina Faso : alors que Blaise Compaoré va tenter de garder le pouvoir, la tradition de résistance des Burkinabés risque fort de jouer un grand rôle.

Droits humains au Burkina Faso - Rapport 2012
Mouvement Burkinabé des Droits de l’Homme et des Peuples - Ouagadougou - 2013 - 68 P.
L’année a été marquée par des révisions constitutionnelles, des élections municipales et législatives couplées et un regain de violences inter-communautaires. Les réformes constitutionnelles sont restés en de ça des attentes de la population qui s’articulent autour de la fin de l’impunité , la fin de la corruption et de la vie chère. Le rapport souligne les problèmes démocratiques qu’ont posé l’organisation des élections de décembre 2012 et fait un état des lieux des droits de l’Homme par catégorie et sur la situation dans les prisons.

Burkina Faso - Les opportunités d’un nouveau contrat social
Alain Edouard TRAORE - Septembre 2012 - 130 P.
En mars 2011, suite à la mort d’un élève à Koudougou, une grave crise secoue le Burkina faso entraînant une spirale d’événements conflictuels et violents. Cet ouvrage est une analyse, sans œillères, de l’ampleur et l’étendue de cette crise, une évaluation de ses causes profondes et de son déroulement factuel, et cela dans le but d’en tirer les leçons pour l’avenir du sysème démocratique burkinabé.

L’agroécologie, une solution pour l’agriculture au Nord et au Sud ?
Rencontre régionale organisée par Loos N’Gourma en partenariat avec Lianes coopération le 23 mai 2011 à Loos en Gohelle - 2011 - 53 P.
L’association Loos N’Gourma, en partenariat avec l’AVAPAS (Association pour la Vulgarisation et l’Appui aux Producteurs agroécologiques au Sahel), est engagée de longue date dans un programme de développement de l’agriculture dans la Tapoa à l’est du Burkina Faso, basé sur la formation et l’application des méthodes de l’agroécologie. Dans la problématique de l’agriculture au Sahel, l’introduction au Burkina Faso de l’agroécologie s’avère une alternative de lutte contre la faim et la pauvreté en milieu rural : solution aux problèmes agrosylvopastoraux en Afrique sahélienne, l’agroécologie est aussi une solution d’avenir dans les pays du Nord.
Voir aussi le web dossier en lien sur le site de RITIMO : http://www.ritimo.org/article4512.html

Biographie de Thomas Sankara, la patrie ou la mort
Bruno JAFFRE - L’HARMATTAN - 2008 - 345 P.
Thomas Sankara, surnommé parfois le "che africain", a été assassiné le 15 octobre 1987. Il continue d’être la référence de l’engagement, de l’intégrité, de la lutte contre la corruption et de la révolution africaine particulièrement pour la jeunesse du continent africain. Cette nouvelle version remonte jusqu’à l’enfance de Sankara en nous transportant du Burkina à Madagascar.

La vie quotidienne au Burkina Faso
LES AMITIES FRANCO-BURKINABE - L’HARMATTAN - Juillet 2008 - 217 P.
Ce livre s’intéresse à des aspects de la vie des Burkinabé. Il traite de la santé qui, après s’être améliorée dans les années 1980, subit depuis les effets désastreux de la pandémie de VIH. Il observe la situation de la femme, qui n’est pas toujours et partout celle que les Occidentaux imaginent. Il recense tout ce qui participe à l’éducation et à la formation, sans exclure - mais sans privilégier - l’école. Il donne aussi des informations et des conseils aux personnes qui séjournent ou envisagent de séjourner au Burkina. (Résumé de l’éditeur).

Gouvernance et libertés locales : Pour une renaissance de l’Afrique
Soungalo OUATTARA - KARTHALA - 2007 - 242 P.
Soungalo Outtara cherche à savoir si la démocratie et le processus de décentralisation peuvent être intégrés en Afrique. De par son expérience politique, Soungalo Outtara a su développer une méthode originale fondée sur une approche interdisciplinaire pour analyser les systèmes de gestion des pouvoirs publics et leurs capacités à générer le développement et les libertés locales et citoyennes.

L’ère Compaoré : crimes, politique et gestion du pouvoir
Vincent OUATTARA - KLANBA EDITIONS - 2006 - 240 P.
L’ouvrage retrace l’histoire du Burkina Faso de 1983 à 2004. Il analyse la vie sociale, politique et économique de ce pays pour "contribuer à la compréhension des enjeux politiques, donner quelques pistes de réflexion sur la gestion actuelle du pouvoir". L’auteur dénonce crimes et mal-gouvenance et pense que cet ouvrage peut éclairer sur la politique en Afrique, de façon générale.

Thomas Sankara : son combat pour la justice et la paix
CDTM Montpellier - 2007 - 14 P.
Ce document nous relate comment Thomas Sankara, issu d’un milieu catholique modeste, est devenu président du Burkina Faso de 1983 à 1987. Cet homme, empreint de justice sociale, incarnant la lutte contre la corruption et le néocolonialisme a su donner de l’espoir et rendre sa dignité au peuple vivant dans la misère. Son renversement par un coup d’Etat et son assassinat en 1987 en ont fait un héros populaire du mouvement social africain.

Le parachutage
Norbert ZONGO - L’HARMATTAN - Octobre 2006 - 162 P.
C’est par la fiction que Norbert Zongo a choisi de présenter les déviances de la politique dans de nombreux pays d’Afrique. Dans un pays nommé Watinbow, un coup d’Etat, un "Guide éclairé, Bienfaiteur de la nation" en fuite, des comptes bancaires en Suisse, des étudiants emprisonnés pour communisme, des paysans généreux mais maintenus dans l’ignorance : voilà les ingrédients de cette fable si proche de la réalité.

Burkina Faso - Pays des hommes intègres
Sylviane JANIN - OLIZANE - 2010 - 320 P.
Ce guide touristique illustré constitue un ouvrage de base pour connaître le pays avant de partir au Burkina Faso. il fait le tour d’horizon sur le contexte géographique, l’histoire, la culture, les traditions, les religions du pays. Il apporte des indications relativement approfondis sur le plan pratique et le contexte culturel de chacune des régions du Burkina Faso.

Textes en ligne

Le Burkina Faso : Vulnérabilités et risques de turbulences
Michel Luntumbue - GRIP - 17/09/2013 - 16 P.
Le Burkina Faso constitue un modèle singulier de relative stabilité, de dépendance et d’influence dans sa sous-région. Son enclavement géographique et son interdépendance avec ses voisins éclairent l’ambition du Burkina Faso à jouer un rôle influent dans la diplomatie sous-régionale ainsi que l’implication croissante marquante du pays dans la médiation des crises politiques survenues
notamment en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Togo, et au Mali. Le pays est particulièrement tributaire des échanges interrégionaux pour ses débouchés économiques. Épargné jusqu’ici par les épisodes d’instabilité qui ont accompagné le retour au multipartisme en Afrique subsaharienne, dans la décennie des années 1990, le Burkina Faso pourrait connaître une alternance chahutée à l’échéance de 2015, date de la fin du mandat légal du président Compaoré, au pouvoir depuis 1987.
En ligne : http://www.grip.org/fr/node/1060

Les réfugiés du conflit malien : Répondre à l’aggravation de la crise
Caroline BAUDOT - OXFAM INTERNATIONAL - Janvier 2013 - Rapport en anglais 28 P. - Résumé en Français 11 P.
De janvier 2012 à janvier 2013, ce sont près de 375 000 maliens qui ont fui le nord du Mali. 145 000 personnes se sont réfugiées dans les pays voisins, principalement au Burkina Faso, en Mauritanie et au Niger. Ce rapport analyse les manquements dans la réponse humanitaire à cette crise ainsi que les mesures à prendre pour faire en sorte de mieux répondre aux besoins des réfugiés et des communautés qui les accueillent. Enfin, l’auteure souligne que la crise qui touche le Mali ne peut être résolue que par une approche globale qui va au-delà du seul objectif de lutte contre le terrorisme et tente de s’attaquer aux causes profondes à l’origine de cette situation.
En ligne : http://www.oxfam.org/fr/policy/refugies-conflit-mali

Articles

La jeunesse burkinabé bouscule la Françafrique
Anne FRINTZ dans le monde Diplomatique n°729 – Décembre 2014 – P. 8-9.

Burkina Faso : Un régime françafricain renversé par son peuple
Thomas BORREL - dans INTER-PEUPLES - Décembre 2014 - P.18

Réforme des services d’eau potable au Burkina Faso
Magalie SAUSSEY dans REVUE TIERS MONDE, N° 217 - janvier-mars 2014 - P. 181-198.
Depuis 2000, le gouvernement burkinabé a réformé le système de gestion des ressources en eau potable, en milieu rural et semi-urbain. Pour responsabiliser les usager(e)s, on a créé des AUE (Association des Usagers de l’Eau). En principe, les femmes, qui traditionnellement sont chargées de la corvée d’eau, devraient être représentées à égalité avec les hommes dans ces nouvelles structures. Malheureusement, cet article montre que ces principes se heurtent aux traditions qui cantonnent les femmes dans un rôle subalterne.

La dialectique de l’étranger : la construction des relations contradictoires à l’étranger à la croisée des institutions coutumières et des politiques dans l’Ouest du Burkina Faso
Peter HOCHET dans AUTREPART : REVUE DE SCIENCES SOCIALES AU SUD, N° 64 - 20/01/2014 - P. 55-70.
La littérature africaniste aborde la question de l’étranger sous deux angles : la construction sociale du statut d’étranger et la construction des discours discriminants à son égard. Nous défendrons une approche historique qui analyse les processus transversaux par lesquels les relations à l’étranger évoluent d’un rapport de confiance vers un rapport qui est simultanément de confiance et de défiance. Dans deux sites de l’ouest du Burkina Faso, nous verrons comment à la croisée des aléas climatiques, des mobilités, des politiques publiques et des institutions foncières, se met en place une situation où les relations entre étrangers domiciliés et autochtones à propos de la terre sont structurées par un discours qui considère simultanément l’étranger comme source de sécurité et d’insécurité foncières. (résumé auteur)

Témoignages du Burkina Faso : Une longue série de contraintes
Inoussa MAIGA dans DEFIS-SUD, N°116 - décembre 2013- janvier 2014 - P. 15 -16
Entre insécurité foncière, aléas climatiques, faible soutien de l’Etat, l’agriculture burkinabé, essentiellement familiale, est à la croisée des chemins. Dans un contexte marqué par le décuplement des enjeux et des contraintes, celle-ci doit nécessairement se transformer pour répondre aux besoins d’une population en pleine croissance.

Tensions et protestations dans un régime semi-autoritaire : croissance des révoltes populaires et maintien au pouvoir au Burkina Faso
Mathieu HILGERS ; Augustin LOADA - Revue POLITIQUE AFRICAINE N°131 - Octobre 2013 - P. 187-208
En 2011, peu après la quatrième élection consécutive de Blaise Compaoré, le Burkina Faso a connu une vague de contestation sans précédent. Cet article explique les raisons du maintien du pouvoir en place malgré l’ampleur de ces protestations. Dans un premier temps, il analyse le rôle des principaux acteurs de la crise : l’armée, le principal parti, la chefferie, l’opposition politique et les associations. Dans un deuxième temps, le texte esquisse une sociologie du politique, en pointant les tensions liées au caractère autoritaire du régime et le cloisonnement social qui explique que la contestation ne se transforme pas en alternative politique.

Entrepreneurs de la frontière : le rôle des comptoirs privés dans les sites d’extraction artisanale de l’or au Burkina Faso
Luigi ARNALDI DI BALME dans POLITIQUE AFRICAINE, N°131 - octobre 2013 - P. 27-49.
Au Burkina Faso, où le secteur aurifère est en plein essor, l’exploitation des sites d’extraction artisanale qui représente une composante importante de ce secteur, échappe en large partie aux tentatives de contrôle par la législation formelle. Des formes variées de gouvernance se mettent en place pour assurer la régulation de la vie et du travail dans les sites d’orpaillage. Cet article présente le rôle assumé par les représentants locaux d’une société privée de commercialisation de l’or, "Entrepreneurs de frontières" qui se posent en médiateurs entre différents registres normatifs et niveaux d’autorité dans un environnement institutionnel en construction.

Quelle pérennité pour les interventions pilotes de gratuité des soins au Burkina Faso ?
Oumar MALLE SAMB dans REVUE TIERS MONDE, N° 215 - Juillet/septembre/2013 - P. 73-92
Le Burkina Faso est un pays sahélien de 16 millions d’habitants, vivant en majorité en milieu rural. Le profil sanitaire du pays reste parmi les plus faibles de la sous-région. Dans ce contexte difficile deux expériences de gratuité des soins ont été tentées : l’une pour les femmes enceintes allaitantes et les enfants de moins de cinq ans, financée par une ONG ; l’autre concernant les indigents du district de Ouargaye initiée par un Centre de santé et de promotion sociale (CSPS), organisme public. Les résultats quant à la pérennité de ces initiatives sont mitigés. Dans le premier cas, le retrait de l’ONG provoque presque l’abandon de toutes les activités gratuites ; dans le second le degré de pérennité est meilleur. Ceci pose le problème de l’aide au développement en matière de santé publique. Bien que la déclaration de Paris engage les donateurs internationaux sur des objectifs de réduction de la pauvreté et les OMD, l’harmonisation des interventions et des actions de développement dans le domaine de la santé publique, laisse encore à désirer.

Le karité, l’or vert des femmes au Burkina Faso
Aude TORCHY dans TRANSRURAL INITIATIVES, N° 425 - mars 2013 - P. 17
L’engouement en Europe pour le beurre de karité, utilisé en cosmétologie, a permis à l’association Ragussi du Burkina-Faso de créer une unité de production pour la commercialisation de ce produit. Récolte et extraction du karité sont effectuées par les femmes des zones rurales. Les commandes étrangères tendent à baisser. Désormais, l’association oriente aussi sa production vers des marchés locaux et crée de nouveaux produits pour poursuivre son développement.

Comment assurer l’efficacité de la gratuité sélective des soins au Burkina Faso ?
Oumar MALLE SAMB dans AFRIQUE CONTEMPORAINE : AFRIQUE ET DEVELOPPEMENT, N° 243 - 2013 - P. 33-48.
Le paiement direct imposé dans le cadre de l’initiative de Bamako a réduit l’accès aux soins pour les plus démunis. De nombreux auteurs recommandent la mise en place de ciblage social pour soigner gratuitement ces populations. Mais, cette gratuité sélective implique un choix juste des bénéficiaires et une absence de leur stigmatisation par le reste des habitants. Cette recherche menée dans trois districts du Burkina montrent que l’exemption de paiement des soins pour certains est socialement bien acceptée par les autres. Bien que les valeurs égalitaires soient dominantes, les communautés ne s’opposent pas à ce traitement préférentiel, même si le choix est parfois contesté. L’implication des communautés dans la sélection des bénéficiaires joue un rôle majeur dans l’acceptabilité et l’efficacité de ces politiques, en limitant notamment la stigmatisation des indigents.

La culture du niébé au Burkina Faso
Marie-Hélène DABAT dans AUTREPART : REVUE DE SCIENCES SOCIALES AU SUD, N° 62 - Mars 2012
Le niébé est passé en quelques années du statut de culture vivrière à celui de culture commerciale destinée aux marchés urbains et même à l’exportation. Cette évolution est le fait de petites exploitations qui produisent le niébé en assolement avec les céréales. Cette culture présente de nombreux avantages alimentaires, économiques et agro-écologiques. La recherche doit encourager ce modèle dans la perspective d’un développement durable.

Trajectoires et revendications féminines dans le règlement des différends conjugaux autour de deux études de cas en milieu mossi (Burkina Faso)
Béatrice BERTHO dans AUTREPART : REVUE DE SCIENCES SOCIALES AU SUD, N° 61 - Février 2012
C’est l’histoire de deux conflits conjugaux présentés par des femmes aux services du ministère de l’Action sociale et de la solidarité nationale du Burkina Faso. L’analyse des stratégies féminines déployées montre qu’elles cherchent à modifier l’équilibre de pouvoir existant entre elles et leurs maris. Pour atteindre ce but, elles utilisent la faible marge de manoeuvre dont elles disposent dans la société traditionnelle mossi.

Burkina Faso : La coopérative ne connaît pas la crise
Inoussa MAIGA dans DEFIS-SUD, N° 107 - juin, juillet 2012 - P. 11-13
Grâce à des valeurs comme la démocratie, la transparence, la solidarité et l’équité, les coopératives connaissent une prospérité même dans les périodes difficiles. Au Burkina Faso, on en dénombre environ 40000 dont les efforts contribuent à sortir de nombreuses familles et communautés du joug de la pauvreté.

Boom minier : à qui profite l’or ?
David-Hiver OUEDRAOGO dans ALTERMONDES, N°29 - mars 2012 - P. 12
Le Burkina-Faso est très endetté avec une balance commerciale négative. Pourtant le sous-sol du pays est très riche en or. La société Cluff Mining doit apporter dix pour cent de son capital à l’état burkinabé et cet argent ne semble même pas profiter à la population en terme de développement (santé, éducation...). Seule la pollution est une retombée visible de l’industrie minière.

Quand le droit des femmes se dit à la mosquée : ethnographie des voies islamiques d’émancipation au Burkina Faso
Maud SAINT-LARY dans AUTREPART : REVUE DE SCIENCES SOCIALES AU SUD, N° 61 - Février 2012 - P. 137-156.
L’émergence au Burkina Faso de discours apparentés au féminisme islamique transparaît largement au sein des militantes instruites dans les cursus laïques. Ces femmes s’impliquent dans les politiques publiques destinées à améliorer la condition féminine (l’autonomisation des femmes, la lutte contre l’excision,la santé maternelle). Mais à l’intérieur de la sphère islamique, les militantes intellectuelles estiment que l’instruction religieuse doit permettre aux femmes de connaître leurs droits pour lutter contre les interprétations patriarcales des textes, et même pour y lire les principes d’égalité entre homme et femme.

Quel avenir pour l’élevage dans le bassin cotonnier de l’Ouest du Burkina Faso , Dynamiques agro-pastorales et recompositions territoriales
Alexis GONIN dans AUTREPART : REVUE DE SCIENCES SOCIALES AU SUD, N° 60 - Janvier 2012 - P. 95-110
L’évolution des systèmes d’élevage pose question : comment repenser la mobilité des troupeaux dans un contexte de fort accroissement des espaces agricoles et de réduction des espaces pastoraux. Il faut donc innover et proposer des aménagements aboutissant à des réorientations fortes des pratiques sociales et économiques. Une voie possible serait d’encourager des spécialisations complémentaires entre le nord pastoral et le sud agricole.

Burkina-Faso : Paysans visionnaires, entrepreneurs en herbe
Inoussa MAIGA dans DEFIS-SUD, N° 104 - Décembre 2011- Janvier 2012 - P. 19-21.
Longtemps victimes des assauts multiples des commerçants, de plus en plus de producteurs familiaux burkinabé s’organisent autour de produits précis (riz, sorgho) pour conquérir les marchés locaux et améliorer la rentabilité de leurs investissements.

Les paysans du Burkina veulent une véritable politique agricole
Important dossier de 8 articles dans DEFIS-SUD, N° 99 - 01/02/2011) - P. 7-27.
L’agriculture a été au centre des préoccupations des différents régimes politiques du Burkina, ce pays sahélien enclavé qui vit essentiellement de l’agriculture pratiquée par 86 pour cent de sa population active. Après 50 ans d’indépendance, les politiques et réformes mises en oeuvre n’ont pas produit tous les effets escomptés. Certes, elles ont buté sur des obstacles comme la démographie galopante, les aléas climatiques ainsi que l’analphabétisme du monde rural. Mais la plus grande difficulté a été, pendant des années, l’absence d’une vision claire. Aujourd’hui, les paysans burkinabé veulent une véritable politique agricole.

Agenda Tous les événements

Sur nos sites Tous les sites

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous