Accueil > S’informer > Dossiers > L’Ouganda de Museveni > Bibliographie sur l’Ouganda

Dossier L’Ouganda de Museveni

Bibliographie sur l’Ouganda

, par Forum Réfugiés-Cosi

Personalisation of power under the Musevini regime in Uganda
BAREEBE Geral, TITECA Kristof, dans L’Afrique des Grands Lacs : Annuaire 2012-2013, sous la direction de F. Reyntjens, S. Vandeginste et M. Verpoorten pp.63-106, L’Harmattan, Paris, 2013
Cet article décrit les caractéristiques du régime de Musevini, fondé sur la mise en place de clans proches de lui à tous les échelons du pouvoir et de l’administration.

De l’abstinence à l’homophobie : la moralisation de la société ougandaise, une ressource politique entre Ouganda et États-Unis
DEMANGE, Elise – POLITIQUE AFRICAINE, n°126, juin 2012, pp. 25-47
En octobre 2009, l’élaboration d’un projet de loi renforçant la condamnation pénale de l’homosexualité a placé l’Ouganda au cœur d’une mobilisation internationale. Cet article éclaire le passage des discours homophobes de l’espace public à l’espace politique. Il met en évidence le rôle des chrétiens évangéliques dans la diffusion de ces « causes » dans l’espace public, mais aussi dans leur inscription sur l’agenda politique. Trois dynamiques entrent en jeu : le travail des chrétiens ougandais, les alliances transnationales entre chrétiens ougandais et états-uniens, les tensions entre les pressions internationales et les logiques politiques internes.

Ouganda : une mobilisation trop tardive ?
Altermondes n°31, septembre 2012, pp. 16-17
Le conflit avec la rébellion de l’armée de résistance du Seigneur (LRA) qui a débuté en 1986 dans le nord du pays, a fait des centaines de milliers de morts, près de deux millions de déplacés et créé une situation humanitaire catastrophique. Un mandat d’arrêt international a été lancé contre le leader Joseph Kony mais les moyens ne sont pas suffisants et cette mesure intervient trop tard alors que le pays est ruiné par la guerre civile.

La Grande Guerre africaine : Instabilité, violence et déclin de l’Etat en Afrique centrale (1996-2006)
REYNTJENS, Filip, - Paris : Les Belles Lettres, 2012. - 367 pages
De 1996 à 2006, l’Afrique des Grands Lacs a été le théâtre de la "Grande Guerre africaine". La poursuite de la guerre civile rwandaise au-delà des frontières de ce pays, les changements incessants des alliances régionales, l’incapacité de la communauté internationale -empêtrée dans son complexe de culpabilité à la suite du génocide rwandais-, la criminalisation de l’économie, etc. ont ouvert les portes de la République démocratique du Congo à des conflits successifs entre des mouvements rebelles, à des guerres civiles, impliquant une dizaine de pays africains. L’analyse de cette situation complexe par l’auteur apporte des outils de compréhension du passé et de l’avenir de cette région centrale de l’Afrique.

En Ouganda, les rois, l’État, la terre
VICKY Alain, LE MONDE DIPLOMATIQUE, juillet 2011
Confronté au mécontentement populaire, le président ougandais Yoweri Museveni adopte la manière forte : répression policière, surveillance des médias, intimidation des opposants. En effet, l’augmentation du coût de la vie et les scandales de corruption fragilisent le régime, en place depuis vingt-cinq ans. La crise ravive aussi les tensions avec les monarchies traditionnelles, notamment le royaume du Buganda, qui revendique des droits sur les terres.

Polis Academy : talk-shows radiophoniques, pluralisme et citoyenneté en Ouganda
BRISSET-FOUCAULT, Florence - POLITIQUE AFRICAINE, n°113, 2009/03, P. 167-186
A Kampala, chaque samedi, des citoyens se regroupent pour débattre de l’actualité selon des règles établies de prise de parole et de représentation de la pluralité. Ces débats retransmis à la radio, mettent en scène un modèle de démocratie et de citoyenneté en réinterprétant les mythes de la démocratie représentative comme de la démocratie directe. Ces émissions sont l’occasion pour le pouvoir, l’opposition, les journalistes et autres d’expliquer leur position dans l’espace politique ougandais.

Les massacres de Noël : attaques de la LRA contre les civils dans le nord du Congo
HUMAN RIGHTS WATCH. - NEW YORK : HUMAN RIGHTS WATCH, 2009/02. - 72 P.
Carte d’emplacements des massacres. Schémas des villages attaqués par la LRA dans la région de Doruma. En annexes : liste des civils tués.
Ce rapport nous délivre un éclairage plus précis sur les attaques menées par la Lord’s Resistance Army (LRA), mouvement rebelle d’origine ougandaise, contre les populations civiles congolaises entre fin décembre 2008 et début janvier 2009. Plusieurs meurtes ont été commis, plus de 865 civils tués et 160 enfants enlevés). Ces attaques ont eu lieu 10 jours après que les forces armées ougandaises et congolaises aient déclenché une opération conjointe contre la LRA.

Le lobby évangélique à l’assaut de l’Ouganda
BATARD, Anouk - LE MONDE DIPLOMATIQUE, n°646, 2008/01, P. 18-19
L’Eglise évangélique a explosé en Afrique de l’Est en deux décennies : en Ouganda, cinq millions de personnes (soit un habitant sur six) font partie du mouvement du « Réveil ». Ce courant spirituel dérive entre affairisme et lobbying politique sur fond de désespérance sociale. Les masses sont séduites par un culte basé sur l’émotionnel et la croyance au miracle. Cette explosion évangélique a d’abord été essentiellement urbaine avant de gagner le nord du pays depuis le cessez-le-feu. Elle touche surtout les plus pauvres : les évangélistes investissent le champ social et humanitaire, multipliant les dons et le nombre de convertis. Cependant les critiques augmentent contre l’opacité de leur gestion, leurs abus, leurs pratiques mafieuses. La méfiance de la population grandit : la vague évangélique serait-elle éphémère ?

Chantage à la paix en Ouganda : un test pour la Cour pénale internationale
ESSOUNGOU, André-Michel - MONDE DIPLOMATIQUE, n°637, 2007/04, P. 13
Encart "Le plus vieux conflit africain". Notes infrapaginales.
Le gouvernement de l’Ouganda dresse actuellement des obstacles devant les enquêteurs de la Cour pénale internationale. Après avoir fait appel à cette institution afin de poursuivre les criminels de l’Armée de résistance du Seigneur, rébellion qui ensanglante le Nord du pays depuis plus de 20 ans, Kampala semble céder au chantage des rebelles qui accusent la CPI de bloquer les pourparlers de paix.

Darwin en Ouganda
NAKATO, Margaret - ALTERMONDES, n°4, 2005/12, P. 34
Si pour les industriels la surexploitation du Lac Victoria est extrêmement lucrative, pour les riverains elle s’avère catastrophique. Les Ougandais voient les ressources du lac diminuer dangereusement et ne peuvent plus acheter de poisson tant les exportations de perches du Nil vers l’Europe ont fait grimper les prix. Une association les invite à diversifier leurs ressources pour ne plus dépendre uniquement de la pêche.

Trafic d’or entre le Congo et l’Ouganda : l’ex-Zaïre en proie au pillage
LIBERTI, Stefano - LE MONDE DIPLOMATIQUE, n°621, 2005/12, P. 14-15
Le 4 novembre 2005, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté des sanctions envers ceux qui violent l’embargo sur les armes en République démocratique du Congo. Une économie de contrebande, notamment d’or, s’est installée dans l’ex-Zaïre. Les séquelles du conflit régional, qui a fait 3 millions de morts entre 1998 et 2003, pèsent sur la RDC, où les élections générales, prévues pour 2005, ont été repoussées à juin 2006.

Ces femmes-objets de la rébellion
COURRIER INTERNATIONAL, n°782, 2005/10/27, P. 47-49
L’article témoigne du sort de quatre jeunes Ougandaises qui ont été contraintes de tuer et de devenir des esclaves sexuelles.

Le fantôme d’Idi Amin Dada plane sur Kampala
COURRIER INTERNATIONAL, n°753, 2005/04/07, P. 43
L’auteur dénonce la répression que mène le président Yoweri Museveni en Ouganda. Ce dernier y fait régner la terreur en utilisant sa police secrète et les anciennes chambres de torture du dictateur Amin Dada. Il use aussi de la corruption et a décidé de supprimer une clause de la Constitution qui l’empêche de se présenter candidat aux élections présidentielles, prévues en 2006. L’article présente les moyens utilisés pour intimider la population, en donnant des témoignages de personnes torturées. Il montre aussi comment le président ougandais a dupé des bailleurs de fonds internationaux.

The church in the village, the village in the church : pentecostism in Teso, Uganda
JONES, Ben - CAHIERS D’ETUDES AFRICAINES, n°178, 2005, P. 497-517
A partir d’une étude de cas dans une église pentecôtiste de la région de Teso (ouest de l’Ouganda), l’auteur observe comment, dans un environnement difficile, les villageois, membres d’une église pentecôtiste, continuent de participer à d’autres institutions au niveau local (coutumières et gouvernementales). Ils utilisent leur adhésion à une église "re-née" pour appuyer leurs revendications politiques, mais aussi pour faire avancer leur carrière, régler un conflit foncier. Les églises pentecôtistes constituent un nouvel espace où les villageois peuvent mettre en œuvre des actions politiques promettant une plus grande sécurité économique et physique. (Extrait du résumé).

Ouganda : des milices ethniques contre les enfants-soldats
KHAN, Gabriel – SYFIA PRESSE, n°36, 2004/01, pp. 11-12
Une partie de l’Ouganda est contrôlée par Joseph Kony et son Armée de résistance du Seigneur (LRA) qui sème la terreur au centre-est du pays avec ses hordes d’enfants dressés à tuer. Active depuis 17 ans, la LRA a longtemps été appuyée par le régime islamique soudanais pour affaiblir l’Armée de libération des peuples du Soudan (SPLA) de John Garang. Aujourd’hui, le président ougandais Museveni n’arrive pas à la contrôler car son armée est corrompue et démoralisée. Il a donc choisi d’armer des milices tribales pour la combattre. Cependant, en raison des relations tendues entre les tribus, certaines milices pourraient en attaquer d’autres.

Tentatives croisées de déstabilisation dans l’Afrique des Grands Lacs : le contentieux rwando-ougandais
LELOUP, Bernard - POLITIQUE AFRICAINE, n°96, 2004/12, P. 119-138
Jusqu’en 1999, année de la première bataille de Kisangani, le Rwanda de Paul Kagamé et l’Ouganda de Yoweri Museveni apparaissent pour bon nombre d’observateurs comme d’indéfectibles alliés, à l’image de l’amitié qui semble unir leurs dirigeants. Les deux pays sont depuis lors entrés dans une période de guerre froide. L’antagonisme entre les deux présidents perdure : l’un et l’autre cherchent à fédérer leurs opposants respectifs et s’échinent à trouver l’homme providentiel qui puisse remplacer le rival honni (Résumé du périodique).

La guerre au Nord de l’Ouganda : une solution militaire sans issue ?
PIQUEMAL, Leslie - AFRIQUE CONTEMPORAINE, n°209, 2004/04, P. 141-161
Apparue en 1987 comme mouvement rebelle du Nord de l’Ouganda, la Lord’s Resistance Army (L.R.A.) est toujours en guerre civile contre le pouvoir central, bien qu’ayant à ce jour perdu tout soutien populaire. Les perspectives d’avenir ne sont guère prometteuses dans la zone de ce conflit, dont la population acholi est la principale victime.

La petite fille à la Kalachnikov : Ma vie d’enfant soldat
KEITETSI, China ; FAYER-STERN, Danièle (trad.) - BRUXELLES : GRIP, 2004, 265 P.
Le terme « enfant soldat » concerne plus de 300 000 enfants dans une trentaine de pays. L’auteure de ce livre-témoignage a vécu l’enfer des enfants soldats avant de pouvoir s’installer au Danemark. Née en Ouganda, China s’enfuit de sa famille à l’âge de neuf ans, mais tombe sur des soldats de la National Resistance Army. Sa vie bascule. Commencent alors les premiers entraînements, les premiers combats et les premiers affrontements avec la peur, avec la mort. Sans entrer dans le détail des tueries, des tortures ou des violences sexuelles dont elle a été elle-même victime, elle nous décrit ce quotidien qui nous fait mieux comprendre la vie de ces enfants.

L’Ouganda, une puissance régionale ?
BANEGAS, Richard (sous la dir. de) - POLITIQUE AFRICAINE, n°75, 1999/10, P. 5-106
Ce numéro de Politique Africaine vise à répondre à certaines interrogations concernant les positions actuelles de l’Ouganda comme nouvelle puissance régionale. Les études réunies ici suggèrent que l’habile gestion des rentes de l’extraversion et de la dépendance pratiquée par le pays, si elle s’est longtemps avérée fonctionnelle, pourrait se révéler déstabilisante pour le régime de Museveni. L’implication croissante de l’Ouganda dans les conflits périphériques s’accompagne d’une remilitarisation du pouvoir et d’une tendance à une radicalisation autoritaire du régime qui ne sont pas de bon augure pour l’avenir du pays.

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous