Accueil > S’informer > Articles et traductions > Se sortir la tête des sables

Se sortir la tête des sables

, par LAMBERT Michel

L’exploitation de sable bitumeux au Canada est l’une des plus polluante de la planète. Malgré les effets dévastateurs sur l’environnement et les populations locales, les compagnies soutenues par le gouvernement canadien souhaitent doubler voir tripler la production d’ici 2030. Pour atteindre cet objectif, il faut construire des pipelines, ce que la mobilisation citoyenne arrive à contenir, mais pour combien de temps ? Depuis la catastrophe du Lac-Mégantic, les lobbys pétroliers et leurs alliés vantent les mérites des pipelines. Or, depuis 1975, les pipelines albertains ont généré 28 666 déversements de pétrole. C’est deux déversements par jour en moyenne. A l’heure du réchauffement climatique et de la lutte contre les gaz à effets de serre, il est urgent de revoir notre dépendance au pétrole avant même l’épuisement des ressources.

Consultez l’intégralité de l’article sur Alternatives Internationales

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous