Accueil > S’informer > Dossiers > La Géorgie au coeur d’enjeux internationaux > Bibliographie sur la Géorgie

Dossier La Géorgie au coeur d’enjeux internationaux

Bibliographie sur la Géorgie

, par Forum Réfugiés-Cosi

Ouvrages

Les conflits gelés de l’espace postsoviétique. Genèse et enjeux
FOLLBOUCKT Xavier – Presses Universitaires de Louvain, 2012, 276 P.
Transnistrie, Abkhazie, Ossétie du Sud ou Nagorno-Karabakh sonnent comme autant d’évocations de l’instabilité qui perdure aux marges de l’Europe. Ces quatre régions sont parvenues, avec le temps, à s’ériger en véritables États de facto auxquels il ne manque que la reconnaissance internationale pour devenir des États de jure. Ces conflits paraissent donc irrémédiablement « gelés » dans le temps et dans l’espace. Pourtant, en y regardant de plus près, une évolution certaine est observable, tant sur les plans politique qu’économique ou social.

Peuples et religions du Caucase du nord
TSAROIEVA, Mariel. - PARIS : KHARTALA, 2011/04. - 389 P.
Cet ouvrage brosse les principaux peuples et religions qui ont peuplés et peuplent encore la région du Caucase. Un ouvrage indispensable pour mieux connaître cette région, son histoire, ses cultures, et ainsi éclairer les problématiques actuelles.

Abkhazie : A la découverte d’une "République de survivants"
DELORCA, Frédéric. - PARIS : EDITIONS DU CYGNE, 2010/04. - 159 P.. - (FRONTIERES)
L’Abkhazie, territoire indépendant de la Géorgie depuis 1992 (à l’instar de l’Ossétie du Sud), n’est reconnue officiellement comme État que par quatre pays. L’auteur nous présente cette région comme une "République qui essaie de s’affirmer, placée aux cœurs d’enjeux internationaux".

Géopolitique du Caucase : Au carrefour énergétique de l’Europe de l’Ouest
LUSSAC, Samuel ; PAILLARD, Christophe-Alexandre, Préfacier, etc.. - PARIS : TECHNIP, 2010. - 183 P.
Le Caucase du Sud représente une porte d’entrée pour l’Europe sur la Caspienne, et donc un territoire stratégique pour l’approvisionnement des matières énergétiques. A terme, il peut devenir un corridor énergétique reliant l’Europe à l’Irak et l’Iran. Pour cela, il est de l’intérêt d’un grand nombre que les tensions ayant menés aux conflits récents s’apaisent totalement. Un défi dans cette région où plusieurs territoires (l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud notamment) revendiquent leur indépendance sans l’approbation de la communauté internationale.

Ordres et désordres au Caucase
MERLIN, Aude et SERRANO, Silvia (dir.) – BRUXELLES : Editions de l’Université de Bruxelles, 2010, 228 P.
Suite à la défaite de l’URSS (1994), la Géorgie a dû faire face au séparatisme en Abkhazie, ainsi qu’en Ossétie du Sud et en Adjarie. En 2008, le conflit s’envenime. La province séparatiste d’Ossétie du Sud a été soutenue militairement par des forces de l’armée russe et par une autre province séparatiste géorgienne, l’Abkhazie. Le conflit a envenimé les relations russo-géorgiennes, déjà très tendues. Toute la région se voit touchée par ce conflit. Cet ouvrage essaie d’en déterminer les acteurs aux travers d’auteurs caucasiens, russes et occidentaux.

Guerres et paix au Caucase : empire, peuple et nations
DREANO, Bernard. - PARIS : NON LIEU, 2009. - 211 P.
A partir de la crise en Ossétie du Sud, l’auteur retrace l’histoire des peuples du Caucase, leurs relations complexes avec la Russie, leur implication dans les jeux des empires (situation géopolitique, ressources énergétiques, nations et conflits "ethniques"). Pour lui il faut garder en perspective le dialogue avec les sociétés civiles et réaffirmer le droit des peuples à disposer d’eux mêmes et à reconquérir leur liberté.

Histoire de la Géorgie : La clé du Caucase
RAZOUX Pierre – Editions Perrin, 400 P. , 2009
Dominée tour à tour par les Perses, les Romains, les Byzantins, les Arabes, les Mongols, les Ottomans, annexée par le tsar Paul Ier en 1800, la Géorgie a, au fil de son histoire, composé avec tous ces envahisseurs pour défendre vaille que vaille une indépendance enfin arrachée en 1991. Enclavée au cœur du Caucase, la Géorgie a conservé de son passé des réflexes claniques qui en font une véritable poudrière, d’autant qu’elle s’impose désormais comme une région stratégique traversée par un oléoduc et un gazoduc indispensables pour les Occidentaux : ainsi s’expliquent en partie les enjeux de la guerre russo-géorgienne de l’été 2008.

Caucase du Sud, la nouvelle guerre froide : Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie
MINASSIAN, Gaïdz. - PARIS : AUTREMENT, 2007/01. - 191 P.. - (FRONTIERES)
Situé stratégiquement entre la Russie, l’Europe, le Proche-Orient et l’Asie centrale, le Caucase du Sud est soumis après seize années d’indépendance à une pression géopolitique si forte que l’on parle d’une guerre froide d’un nouveau genre : crises non résolues dans le Haut-Karabagh (Azerbaïdjan), en Abkhazie et en Ossétie du sud (Géorgie), guerre du gaz, rivalités pétrolières entre les Etats-Unis et la Russie. L’auteur brosse le tableau économique, social et politique de chacun des trois Etats du Caucase Sud, l’Arménie, la Géorgie et l’Azerbaïdjan, soulignant les particularismes de chacun et confirmant l’entrée du Caucase dans la mondialisation - par la mer pour les Géorgiens, par la diaspora pour les Arméniens, par le pétrole pour les Azéris. L’auteur montre à quel point cette région instable est devenue un enjeu clé de la sécurité mondiale.

A la conquête du Caucase : Épopée géopolitique et guerres d’influence
HOESLI, Eric. - PARIS : EDITION DES SYRTES, 2006/12. - 687 P.
Le Caucase est aujourd’hui l’une des régions du monde les plus convoitées. De la Tchétchénie au Daghestan et à la Géorgie, il demeure un lieu de conflits et d’affrontements. Le massif montagneux qui marque la frontière de l’Europe avec l’Asie et le Moyen-Orient est marqué par la lutte pour le pétrole, la montée de l’islamisme, les rébellions armées et les combats pour l’indépendance. Depuis deux siècles, les grandes puissances politiques et militaires se livrent dans la région à une guerre d’influence qui a souvent débouché sur des conflits armés, parfois accompagnés de génocides ou de déportations.A l’écart des idéologies et des partis pris, À la conquête du Caucase est un ouvrage qui s’attache à raconter l’Histoire par ses acteurs, imams et chefs de guerre montagnards, otages célèbres, espions anglais et alpinistes de la Wehrmacht, agents de Staline ou pionniers du pétrole. Autant de héros oubliés d’une épopée riche et méconnue.

Les États postsoviétiques : identités en construction, transformations politiques, trajectoires économiques
RADVANYI, Jean. - PARIS : ARMAND COLIN, 2004. - 240 P.
Les quinze États nés en 1991 lors de l’éclatement de l’URSS ont peu à peu trouvé leur place dans la communauté internationale, processus marqué par l’ampleur des crises économiques et politiques, jalonné dans plusieurs cas par des conflits dont les effets ne sont pas encore dissipés. Cette période de transition est difficile pour tous et on observe encore combien les voies sont divergentes dans la quête de reconnaissance et d’affirmation des souverainetés face à une Russie affaiblie mais de plus en plus active. Ce livre propose une analyse de ces évolutions dans quatre domaines clés : les fondements historiques et territoriaux de l’identité, les systèmes politiques, les réformes économiques et les choix en matière de relations internationales.

Articles

L’Abkhazie au cœur des tensions russo-géorgiennes
GRISON, Nathan R. in QUESTIONS INTERNATIONALES N° 57 (Septembre-octobre 2012). - P. 98-103
Petit territoire à l’économie fragile, l’Abkhazie enclavée entre la Russie et la Géorgie a acquis un semblant d’indépendance lorsque Dimitri Medvedev alors président russe à signé le 26 août 2008 les décrets reconnaissant sa souveraineté étatique. Entité sans légitimité internationale, l’Abkhazie se rapproche toujours plus d’une Russie qui cherche à réaffirmer son influence dans le Caucase.

Après le conflit géorgien : l’indispensable coopération entre la Russie et l’Occident
BERGHEZAN, Georges - HUMANITAIRE n°20 (01/09/2008). - P. 64-70
En déclenchant les hostilités le 7 août 2008, le président géorgien Saakashvili semble avoir effectué un bien mauvais calcul. Car les armements fournis par Israël, l’Ukraine et plusieurs pays de l’OTAN n’ont pas fait le poids face à la puissance de feu russe. Fortement dépendant de Moscou sur plusieurs plans, l’Occident n’a aucun intérêt à ce que la crise s’envenime. Il devrait dès lors renoncer à ses vieux mythes hérités de la guerre froide, cesser sa politique d’encerclement de la Russie et promouvoir une véritable coopération.

La Géorgie en guerre : les dessous du conflit
FRANCIS, Céline in ALTERMONDES N°15 (septembre 2008). - P. 12-13
Lorsqu’en 1991 la Géorgie a accédé à l’indépendance, elle a refusé d’entendre la demande de ses minorités d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud. Depuis, grâce au soutien de la Russie, ces deux régions sont devenues de fait deux Etats, échappant à la juridiction géorgienne. En août 2008, la Géorgie leur a déclaré la guerre et les combats ont fait rage pendant plusieurs jours. Ce conflit qui n’est pas résolu menace d’embraser un jour le Caucase.

Le conflit Russo-Géorgien
CHICLET, Christophe in CONFLUENCES MEDITERRANEE N° 67 (01/09/2008). - P. 111-115
La guerre russo-géorgienne de 2008 n’est que le dernier avatar d’un différend entre Tbilissi et Moscou qui remonte à l’époque tsariste. Mais cette fois, il ne s’agit pas simplement d’un conflit politique et/ou ethnique. S’y ajoute un paramètre d’importance : le contrôle du transport du pétrole et du gaz de la Caspienne vers l’Ouest.

Caucase, terre de diversités, d’archaïsmes, de devenir et marche orientale de l’Europe
BERICHVILI, Thierry in DAMOCLES N° 84 (01/01/2000). - P. 4-11
De tout temps, le Caucase a connu des invasions. Dans cette région composée d’une multitude de peuples autochtones, seules les républiques de Transcaucasie (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie) ont des expériences de démocratie, courtes et fragiles. Religions et coutumes n’ont pas permis ce type d’expériences pour les peuples du Nord-Caucase. L’Europe et les Etats-Unis voient dans cette région des intérêts stratégiques et pétroliers. De son côté, la Russie est coincée entre une politique impérialiste et la sécurité de ses frontières contre les peuples musulmans. La "TRASECA" (Trans-Europe-Caucase-Asie), grand projet de circulation pour les échanges internationaux de l’Ukraine à la Chine pourrait stabiliser la région.

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous