Accueil > S’informer > Dossiers > La Géorgie au coeur d’enjeux internationaux > Chronologie et histoire récente sur (...)

Dossier La Géorgie au coeur d’enjeux internationaux

Chronologie et histoire récente sur la Géorgie

, par Forum Réfugiés-Cosi

La Géorgie, une culture ancienne au cœur du Caucase

La Géorgie qui fait partie de la région du Sud Caucase, à la limite entre l’Europe et l’Asie, est constituée d’une mosaïque de peuples et d’ethnies en quête d’autonomie et d’indépendance depuis de nombreux siècles. Des royaumes concurrents les uns des autres sont soutenus ou mis sous tutelle par divers acteurs régionaux puissants au fil des siècles.

XIe au XVIIIe siècle : l’âge d’or

Christianisé dès le IVe siècle, le Caucase est sous la domination des deux grands empires Ottoman à l’Ouest, et Perse à l’Est. De petits royaumes géorgiens parviennent à conserver une indépendance relative et à développer une brillante civilisation.
A partir du XVIIe siècle, les Russes contrôlent progressivement les territoires occidentaux du Nord puis du Sud-Caucase.

XIXème : L’Empire russe impose sa tutelle dans la région et notamment en Géorgie

Si les chrétiens accueillent plutôt bien l’arrivée des Russes, les montagnards musulmans leur opposent une farouche résistance. Les rébellions sont durement réprimées par la Russie.

1864 : La guerre russo-caucassienne se termine avec l’installation du pouvoir russe dans la région.

1918 : Une première indépendance de courte durée

Février 1918 : Suite à la révolution russe, les territoires du Sud-Caucase créent la République démocratique fédérative de Transcaucasie qui éclate rapidement : la République démocratique de Géorgie se déclare indépendante, suivie deux jours plus tard par l’Arménie et l’Azerbaïdjan

1918-1921 : En Géorgie, les Ossètes, soutenus par la Russie soviétique mènent une rébellion contre le pouvoir central et réclament leur autonomie.

Février 1921 : la Russie soviétique envahit la Géorgie, et proclame la République socialiste soviétique de Géorgie. L’Ossétie du Sud y est intégrée avec un statut d’Oblast autonome.

1922 – 1989 : La période soviétique

1922 : Création de l’URSS dans laquelle est intégrée la République soviétique de Géorgie.

1978 : Les Géorgiens suivis des Abkhazes réclament des droits culturels et linguistiques.

1989 : Violente répression par l’Union soviétique des manifestations pour l’indépendance en Géorgie et en Abkhazie.

Années 90

Disparition de l’URSS. La Géorgie indépendante doit faire face à des mouvements séparatistes et à des relations très tendues avec la Russie

9 avril 1991 : La Géorgie déclare son indépendance. Elle est confrontée à de graves difficultés économiques et à des conflits internes nés des revendications d’indépendance de l’Ossétie et de l’Abkhazie, soutenues pas la Russie.

1992 : L’Ossétie du Sud puis l’Abkhazie déclarent leur indépendance. Bien que non reconnues officiellement, ces indépendances sont soutenues par la Russie. La Géorgie perd ainsi une partie importante de son territoire.

Fin des années 90

Depuis la fin des années 90, situation interne mouvementée. Implication croissante des puissances occidentales

1997 : Sous les auspices des États-Unis, création de l’Organisation pour la Démocratie et le Développement Économique (ODDE), plus connue sous le nom de GUAM (Géorgie, Ukraine, Azerbaïdjan, Moldavie). Ses objectifs sont liés aux enjeux énergétiques, et visent à la création d’un corridor énergétique contournant la Russie.

2003/2004 : « Révolution des roses » contre les fraudes électorales et la corruption ; démission d’Edouard Chevardnadze, au pouvoir depuis 1992.

2004-2008 - Mikheil Saakashvili, vainqueur des élections présidentielles anticipées tourne le dos à la Russie, et demande l’adhésion de la Géorgie à l’OTAN (Organisation du Traité Atlantique-Nord). Mais son engagement pro-occidental ne reçoit pas la faveur d’une grande partie de la population.

Situation très tendue : importantes manifestations contre la politique menée par le gouvernement. Les élections anticipées confirment Saakashvili au pouvoir malgré son impopularité grandissante.

La guerre d’août 2008 : après une incursion des forces géorgiennes en Ossétie du Sud afin de reprendre le contrôle sur la région, la Russie envahit la Géorgie et reconnaît l’indépendance de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie.

2012-2014 : « Rêve Géorgien », parti d’opposition, remporte les élections législatives et présidentielles.

Décembre 2013 : grève de la faim dans plusieurs prisons de Géorgie pour protester contre les conditions de détention et les procédures judiciaires irrégulières.

En Abkhazie
Juin – août 2014 : le président, accusé de mener une politique trop conciliante envers les Géorgiens d’Abkhazie est renversé. Raoul Khadjimba, réputé proche des autorités russes est élu président.

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous