Accueil > S’informer > Articles et traductions > Une alternative à Cuba ?

Une alternative à Cuba ?

The Alternative in Cuba

Résumé en français

Le 17 décembre 2014, Washington et La Havane ont signé un accord portant sur un changement « révolutionnaire » des relations qui auront été, durant plus de cinquante ans, caractérisées par les tentatives, de la part des Etats-Unis, de renverser le gouvernement cubain.
A la suite de cet accord, des libérations de prisonniers ont eu lieu de part et d’autre, ainsi que l’annonce de la reprise de relations diplomatiques officielles et l’assouplissement des restrictions de voyage et des versements de devises (entre autres par la diaspora) à Cuba.

Cependant, l’accord traite de la normalisation politique mais pas de la normalisation totale des relations économiques qui nécessiterait l’abrogation de la loi Helms-Burton [1], promulguée par le président Clinton en 1996.

Cet article revient sur l’histoire des relations (politiques et économiques) entre les deux pays, en particulier sur les tentatives de réconciliation menées depuis le début des années 70. Il analyse les conséquences que cet accord pourrait avoir, pour les deux pays, pour la diaspora et dessine un nouveau paysage politique cubain.

Consultez l’intégralité de l’article sur le site Jacobin

Notes

[1La loi Helms-Burton (officiellement, Cuban Liberty and Democratic Solidarity (Libertad) Act of 1996, aussi appelée Helms-Burton Act) est une loi fédérale américaine renforçant l’embargo contre Cuba. L’objectif de cette loi est la chute de Fidel Castro

Infos complémentaires

Provenance veille internationale

Type de document article

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous