Accueil > S’informer > Articles et traductions > Les projets REDD+, une fausse (...)

Les projets REDD+, une fausse solution au changement climatique

, par Alterinfos América Latina

Depuis 2010, le gouvernement mexicain travaille activement à la mise en place d’un programme national REDD+ [1]. Cette initiative internationale souhaite récompenser financièrement des pays en développement pour leurs efforts contre le réchauffement climatique provoqué par la déforestation, responsable de 20 à 25% des émissions de gaz à effet de serre selon les estimations. Au Chiapas, plusieurs « projets pilotes » sont à l’œuvre. Sur le terrain, certaines communautés indigènes et paysannes sont payées pour conserver des forêts et/ou les reboiser. Mais aujourd’hui dans les forêts chiapanèques, beaucoup de personnes s’opposent à ce que certains appellent déjà « le plus grand projet de privatisation des ressources naturelles jamais imaginé par l’élite économique mondiale ».

Cet article propose un retour sur cette initiative et sur ses conséquences dans une région déjà en proie à une guerre de basse intensité [2].

Lire l’article sur le site AlterInfos

Notes

[1Acronyme anglais pour Reducing Emissions from Deforestation and Forest Degradation (Réduire les émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts)

[2Centre des droits de l’Homme Fray Bartolomé de las Casas, Entre la política sistémica y las alternativas de vida, Informe sobre la situación de los derechos humanos en Chiapas durante los gobiernos federal y estatal 2006-2012, Mexique, 2012.

Infos complémentaires

Provenance veille internationale

Type de document article

Agenda Tous les événements

Sur nos sites Tous les sites

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous