Accueil > S’informer > Articles et traductions > L’Etat de Oaxaca (Mexique) : reconnaissan

L’Etat de Oaxaca (Mexique) : reconnaissance des droits indigènes et gouvernance locale des territoires

, par AGTER

L’État de Oaxaca se distingue des autres États mexicains pour plusieurs raisons. Situé dans le sud du pays, il est délimité, au Nord, par les États de Puebla et de Veracruz, au Sud par l’océan Pacifique, à l’Est par l’État du Chiapas et à l’Ouest par l’État de Guerrero. D’une superficie de 95,364 km2, le territoire oaxaqueño se révèle particulièrement accidenté. Les massifs montagneux occupent en effet près de 90% du territoire. La formation de ces massifs s’est faite à diverses époques géologiques, ce qui implique qu’il existe une très grande variété de sols. On observe également une très grande variété des climats sur le territoire, puisqu’on en dénombre au moins quinze types. L’État de Oaxaca présente donc une très grande variété d’écosystèmes, parmi lesquels des forêts de conifères, des forêts hautes sempervirentes, des forêts moyennes caducifoliées, des forêts basses sèches, des forêts d’épineux, des mangroves, des forêts mésophiles… On y recense entre autres 264 espèces de mammifères, 701 espèces d’oiseaux, 467 espèces de reptiles et plus 1100 espèces de papillons. L’État de Oaxaca constitue donc l’État le plus biodivers du pays, et une des zones les plus riches du monde en termes de diversité naturelle et biologique puisque le Mexique est considéré comme un des cinq pays « mégadivers » de la planète. Lire

Agenda Tous les événements

Sur nos sites Tous les sites

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous