Accueil > S’informer > Dossiers > Tourisme solidaire > Bibliographie sur le tourisme (...)

Dossier Tourisme solidaire

Bibliographie sur le tourisme solidaire

, par CDTM 34

Généralités

Le tourisme en quête de sens
Altermondes, n°Hors série n°7, 2009/03, 60 P.
Longtemps un privilège réservé aux riches, le tourisme s’est imposé progressivement comme la première industrie mondiale et le voyage fait de plus en plus rêver. Bien que le droit aux congés payés ne soit une réalité que pour une infime partie de l’humanité, le tourisme de masse est souvent ravageur pour les pays du Sud. Depuis une dizaine d’années, des voyagistes et des associations se sont engagés dans un tourisme d’un nouveau genre, basé sur le respect des populations rencontrées et de leur environnement économique, social, écologique et culturel.

Le tourisme autrement
Alternatives économiques, Hors-série pratique n°33 2008/03, 152 p.
Guide pratique édité par Alternatives économiques. Il analyse les impacts du tourisme, détaille les chartes et les offres de voyages, et présente des conseils pratiques pour établir des alternatives.

Les dilemmes du tourisme
Babou, Isabel ; Callot, Philippe – Paris : Vuibert, 2007/09, 218 P.
Dans ce livre très dense, où le raisonnement est soutenu par de nombreux tableaux et schémas, les auteurs constatent d’abord que l’accroissement très rapide du secteur touristique est, en fait, néfaste pour le tourisme. C’est le premier secteur d’activité dans le monde et il a un impact sur la vie de plusieurs millions de personnes. Mais s’il est source de profits, ceux-ci ne sont pas répartis de façon équitable. Après avoir recensé tout ce qui ne va pas dans ce secteur, les auteurs cherchent à montrer des pistes concrètes pour un tourisme renouvelé. Ils souhaitent que tous ceux qu’intéresse un tourisme éthique et durable trouvent des aides dans ce livre.

Vacances, j’oublie tout ?
Paris : Ritimo, 2007. 40 p.
Après avoir noté les maux générés par le tourisme dans les pays du Sud (prostitution, dégâts pour l’environnement, mépris des populations, précarisation de la vie locale et risques pour la santé), ce livre montre que des alternatives sont possibles et expose des expériences réussies. Il insiste également sur la nécessité, pour le touriste occidental, de changer de comportement, de s’ouvrir à d’autres cultures et de respecter les hommes et les pays visités.

Expansion du tourisme : gagnants et perdants
Alternatives SUD ; Bruxelles : Ed. Syllepse – 2006/10 – 165 p.
Révélateurs criants des disparités Nord-Sud, les flux et l’industrie touristiques ont tendance à en creuser les écarts. Mais le tourisme est devenu la première source de devises pour un tiers des "pays en voie de développement"., à des coûts sociaux, environnementaux et culturels énormes : privatisation du patrimoine, saccage des écosystèmes, folklorisation des sociétés, consommation des moeurs... Les initiatives en matière de tourisme solidaire, durable ou éthique veulent transformer le loisir en un échange équitable, instrument d’écodéveloppement... Reste que la réalité du rapport inégal entre "visiteurs" et "visités" et celle, plus globale, du déséquilibre entre promoteurs de l’industrie touristique et populations locales invitent à penser de nouvelles formes de régulation.

Tourisme solidaire
Magnin, Céline (sous la dir. de) – Paris : Le Petit Futé ; Aide et Action, 2006, 200 P.
Ce guide est un outil pour qui veut voyager autrement et, à sa façon, participer à de nouvelles formes de solidarité. Il décline son engagement à travers 22 mots-clefs dont entre autres : chantiers, G8, responsable, sida. Une vingtaine de pages sont centrées sur l’humanitaire, le montage de projet solidaire, et la solidarité près de chez soi (campagnes d’opinion, épargne solidaire, commerce équitable...).

D’autres voyages : Du tourisme à l’échange
Bourboulon, Isabelle ; Rasera, Carla (coord.) ; Paris : UNAT, 2002/10. 58 p.
Cette brochure est le fruit d’un travail en commun entre les associations de solidarité internationale, les organismes de voyage et des partenaires institutionnels. Elle présente 27 organismes français de tourisme soucieux de respecter les populations et l’environnement et d’encourager le développement local.

Tourismes : la quête de soi par la pratique des autres
CAHIERS D’ETUDES AFRICAINES, n°193-194, 2009, 650 P.
Depuis les Indépendances, le tourisme en Afrique a été appréhendé par les chercheurs tour à tour comme une forme de néocolonialisme, un facteur de développement, puis comme destructeur des sociétés traditionnelles, enfin comme facteur de paix par la rencontre entre les peuples. La figure néo-coloniale du touriste blanc, riche et puissant, laisse de plus en plus la place à celle du touriste culturel, solidaire ou équitable, en quête d’une rencontre avec l’autre.

Un autre tourisme est-il possible ?
DELISLE, Marie-Andrée ; JOLIN, Louis - QUEBEC : PRESSES DE L’UNIVERSITE DU QUEBEC, 2007/04, 144 p.
L’essor du tourisme de masse et ses conséquences, positives et négatives, sur les populations du Nord et du Sud, ainsi que les modes de fonctionnement du secteur touristique ont amené certains acteurs de ce domaine à réfléchir sur les conséquences de ce développement, sur les relations entre visiteurs et visités, sur le rôle des intermédiaires et surtout sur les exigences d’une plus grande équité. Cet ouvrage présente les enjeux éthiques du tourisme et définit "l’autre tourisme" (appelé responsable, social, solidaire, intégré, équitable, communautaire...). Puis les auteurs analysent les contraintes que représentent la rentabilité financière et les exigences du marché, ainsi que les bonnes pratiques à instituer (chartes, codes de bonne conduite...) pour que le tourisme soit réellement une activité de développement durable et de solidarité.

Le tourisme de masse
BOYER, Marc - PARIS : L’HARMATTAN, 2007, 165 P.
"Le tourisme est né et s’est développé avec la civilisation industrielle ; d’abord élitiste et réservé aux rentiers oisifs, il se diffuse dans le corps social des pays industrialisés et devient le tourisme de masse. Cette diffusion ne s’est pas réalisée au même rythme selon les époques et les pays et n’atteint pas encore aujourd’hui les trois quarts de l’humanité. Au début du XXIème siècle, le tourisme est impressionnant par ses dimensions : nombre de migrants temporaires, kilomètres parcourus, professions et régions concernées par l’accueil."

Géopolitique du tourisme
BOYER, Marc - PARIS : L’HARMATTAN, 2007, 165 P.
La revue Hérodote, qui est une revue de géographie et de géopolitique, aborde le tourisme sous ces deux aspects et associe le savoir-faire des géographes à une approche géopolitique. L’activité touristique concerne des territoires et des populations. Pour certains le tourisme est un moyen efficace de développement, pour d’autres les effets sont négatifs pour la majorité de la population, déstabilisée par l’arrivée des touristes. D’autres encore dénoncent le caractère néocolonialiste de l’activité touristique dans certains pays. Les touristes sont parfois la cible d’actes de terrorisme qui ont pour but de déstabiliser les gouvernements des pays visés. Mais le tourisme c’est aussi une activité économique qui fait vivre des centaines de millions de personnes. Le personnel engagé pour les activités touristiques dans les pays du Nord est majoritairement composé d’immigrés.

Tourisme culturel, réseaux et recompositions sociales
DOQUET, Anne (sous la dir. de) ; LE MENESTREL, Sara (sous la dir. de) - AUTREPART, n°40, 2006/12, P. 3-168
Ce numéro de la revue analyse la complexité de la rencontre touristique. Le tourisme, constitué de mobilités et de relations interculturelles, se développe de plus en plus. Eminemment contemporain, il éclaire la configuration et les enjeux des mouvements identitaires actuels, caractérisés par des renforcements mais aussi par une fluidité accrue. L’étude de ce phénomène doit s’adapter à la diversité des formes de l’activité touristique, des expériences vécues, des profils de l’ensemble des acteurs et de leur circulation transnationale.

L’empreinte du tourisme : contribution à l’identité du fait touristique
RIEUCAU, Jean (sous la dir. de) ; LAGEISTE, Jérôme (sous la dir. de) - PARIS : L’HARMATTAN, 2006, 342 P.
Le tourisme modèle depuis son invention les lieux qu’il investit par la mise en place de marqueurs spatiaux spécifiques (territoriaux, architecturaux, urbanistiques) dispensateurs d’identité. Les recherches autour de la question des formes prises par l’empreinte du tourisme sont mises en débat dans cette ouvrage, à travers les analyses et les réflexions d’un collectif de chercheurs en géographie.

Les masques du Tourisme
Cazes, Georges ; Courade, Georges – Revue Tiers Monde, n°178, 2004/06, P. 247-386
L’activité touristique est une forme de transhumance liée à la hausse de niveau de vie au Nord et dans les pays émergents. Elle touche de nombreux pays du Sud où elle peut provoquer des dégâts et/ou apporter un certain développement. Elle est de plus en plus prise en main par des multinationales peu connues. Le souci d’en réguler l’expansion par des codes conduira-t-il à en faire une activité acceptable partout ?

Un visa pour le voyage
Paris : CCFD, 2004/05
Dossier, composé de six cahiers pédagogiques destinés à des animateurs de mouvements catholiques pour préparer des jeunes à un voyage solidaire. Chaque cahier développe un thème : Un guide pour préparer le voyage ; Des motivations pour un projet ; Développement et solidarité internationale ; Construire un partenariat ; La rencontre interculturelle ; Revenir pour continuer.

Birmanie (Myanmar)
Paris : Hachette, 2004, 299 P.
Ce guide n’est pas seulement un guide touristique, il permet de se faire une idée de la situation politique et économique du pays et il pose aussi la question : y aller ou ne pas y aller ? Quelques conseils sont donnés à ceux qui font le choix d’y aller pour leur éviter d’être directement complices du pouvoir, une junte militaire parmi les dictatures les plus dures.

Le tourisme, un facteur de développement ?

Puisque le touriste dépense de l’argent, on peut penser que cet argent profite au pays d’accueil. En réalité, la plus grande partie de l’argent dépensé va dans la poche des tours opérateurs, des agences de voyage, et les retombées pour les populations locales sont souvent minimes.

Tourisme responsable : Clé d’entrée du développement territorial durable : Guide pour la réflexion et l’action
LAURENT, Alain (sous la dir. de) - LYON : CHRONIQUE SOCIALE, 2009/03, 511 P.On ne peut plus ignorer que les impacts du tourisme sont globaux par effet cumulatif mais aussi à une échelle méso sur les sites, les régions, les habitats etc., et à une échelle micro sur les personnes et les familles. Il est indispensable d’établir un lien fort entre les acteurs du tourisme et les responsables de la territorialisation des politiques publiques ainsi que de la définition des politiques territoriales. Cet ouvrage fournit de nouveaux repères à partir de l’analyse de multiples projets ; il offre des clés pour rendre concrète l’approche territoriale du tourisme.

La mise en tourisme de la culture : authenticité ou aliénation ?
DESROCHES, Monique (sous la dir. de) - PARIS ; DAKAR : KARTHALA ; CREPOS, 2007, P. 35-77
Les chercheurs se penchent sur le milieu touristique qui constitue depuis peu une pratique culturelle quasi autonome, avec ses logiques de développement, ses espaces de mise en oeuvre et ses valeurs. L’insertion de pratiques culturelles et de produits locaux traditionnels dans l’espace touristique pose de nombreuses questions. Les éléments patrimoniaux intégrés à l’espace touristique répondent à des logiques socio-économiques et culturelles très différentes de celles de leur milieu d’origine.

Tourisme et dictatures
MARTHOZ, Jean-Paul (sous la dir. de) - ENJEUX INTERNATIONAUX, n°16, 2007/06, P. 34-53
Le tourisme et les dictatures entretiennent des rapports ambigus. Les régimes totalitaires mettent en place un système d’apartheid doré en confinant les touristes dans des édens retranchés. Des associations dénoncent cette dérive et organisent des boycotts pour dénoncer les violations des droits de l’homme, l’exploitation sexuelle et la dégradation de l’environnement. Pourtant d’aucuns pensent que le tourisme peut favoriser l’émergence d’une transition démocratique dans ces Etats. Mieux informés, certains voyageurs commencent à intégrer cette dimension politique. Les grandes rencontres sportives sont aussi l’occasion de parler de la situation des droits de l’homme dans les pays d’accueil, comme cela fut le cas lors du Mundial de 1978 en Argentine et comme cela devrait être le cas pour les J.O. de Pékin en 2008.

Tourisme et société
Géopolitique africaine, n°19-20, 2005/10, p. 215-258
Le tourisme apparaît à bon nombre de pays africains comme une activité économique à développer. Si certains pays d’Afrique du Nord (Maroc, Egypte) ou d’Afrique de l’Est (parcs naturels du Kenya ou de Tanzanie) ont déjà une longue expérience de cette activité, pour d’autres, il n’en est rien.

Tourisme et développement
Fabry, Nathalie – Mondes en développement, n°125, 2004, 125 P.
Depuis quelques années, la relation entre tourisme et développement a pris un tour nouveau, centré sur le développement durable et l’écotourisme. Les pays en développement utilisent le tourisme pour leurs plans de développement. Mais dans les pays industrialisés aussi le tourisme peut être une source de développement local et de croissance. Exemples choisis, en France ou au Sud.

L’actualité des services aux entreprises : Tourisme solidaire et développement du secteur privé
Direction générale de la coopération internationale et du développement, n°6, 2003/09, 47 p.
Rapport sur des initiatives de tourisme solidaire qui visent à réduire la pauvreté en en favorisant le développement de micro-entreprises locales. Exemples en Tanzanie, en Inde et en Amérique latine.

Le tourisme, facteur de développement local
PUG, Collection Débats, 2000, 128 p.
Le tourisme est une activité à double visage, à la fois structurante et déstructurante, productive et dégradante, facteur de liberté et instrument de différence. Ceci explique ses effets contrastés, ses apports positifs à l’économie et la nécessité d’en encadrer le développement.

Les maux du tourisme

Les touristes arrivent sur leur lieu de vacances avec de l’argent, du temps libre, leurs habitudes et leurs rêves… Leur présence est bien souvent la cause de traumatismes importants pour les populations locales : tentation de l’argent facile, précarisation, risques de prostitution, dégradation de l’environnement, pillage des ressources naturelles et perte d’identité culturelle.

Le tourisme, une pratique prédatrice
DARRAGON, Bertille - SILENCE, n°357, 2008/05, P. 38-40
Le tourisme est un facteur évident de croissance, car en plus de déplacer une dépense d’une région vers une autre, il induit des dépenses supplémentaires : transport, hébergement, etc. Passé au crible de la décroissance, le tourisme présente un tout autre visage. L’auteur en brosse un rapide portrait.

Planète sexe
MICHEL, Franck - PARIS : HOMNISPHERE, 2006, 264 P.
L’auteur, anthropologue et " spécialiste " du voyage et du tourisme, développe deux thèses principales. Le tourisme et le sexe sont au coeur de la mondialisation, et l’industrie du tourisme sexuel est devenue presque aussi banale que n’importe quelle autre industrie. Cette "alliance aussi sordide que solide" entre tourisme et sexualité à l’époque de la mondialisation n’est pas près de s’effondrer : elle correspond à un état du monde que déplore l’auteur et qu’il combat mais dont on est bien obligé de constater qu’il semble tolérer voire accepter. L’auteur insiste particulièrement sur la place des plus faibles dans cette odieuse marchandisation de la sexualité : les enfants. En conclusion, il pose la question "vers un tourisme sexuel de masse ? " et plutôt que de prôner un retour de la morale, préconise d’accentuer très fortement et rapidement l’éducation des filles du Sud.

Les charlatans du tourisme vert
Vigna, Anne – Le Monde diplomatique, n°628, 2006/07, p. 14-15
L’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme) a depuis quelque temps promu le principe de l’écotourisme. Par ailleurs, l’UNESCO a inscrit certains sites au Patrimoine mondial de l’humanité afin qu’ils soient protégés. Mais les objectifs financiers prédominent et les plus beaux sites se trouvent saccagés par des installations touristiques, parfois sous prétexte d’écotourisme,

Voyager ou consommer ?
Chastang, Sandrine - Altermondes, n°1, 2005/03, p. 38-39
L’industrie touristique est l’un des premiers secteurs économiques de la planète. Cette activité, qui met en jeu les relations nord-sud, a des retombées qui ne sont pas uniquement positives : promotion immobilière mal contrôlée sur le littoral, dégradation de l’environnement, travail des jeunes, tourisme sexuel...

Géographies mutantes : le Nordeste du Brésil dans les circuits mondiaux du tourisme sexuel
Piscitella, Adriana – Cahiers du Brésil contemporain, n°55/56, 2005/01, p. 107-140
Le tourisme sexuel s’est développé depuis quelques années dans le Nordeste du Brésil, plus particulièrement à Fortaleza (Ceara). Les étrangers recherchent les femmes locales ; celles-ci n’appartiennent pas toujours aux classes les plus pauvres. Elles recherchent par là une certaine ascension sociale et souvent une possibilité de migration.

En finir avec le tourisme sexuel impliquant des enfants : l’application des lois extraterritoriales
Seabrook Jérémy, Paris : L’Harmattan, 2002, 223 p.
Une coopération internationale se met en place en vue de supprimer les abus sexuels d’enfants par des touristes. Cette étude montre en particulier l’absolue nécessité d’adopter des directives, des codes de bonne conduite et de nouvelles procédures internationales afin d’aider les autorités judiciaires à mener à bien ces affaires, y compris lorsque plusieurs juridictions nationales sont concernées.

Mondialisation : les dégâts du tourisme
Dehais Béatrice, Alternatives économiques n°194, 2001, p. 42-51
Le tourisme dans les pays du Sud ne bénéficie pas aux pays d’accueil et s’accompagne d’effets pervers : travail des enfants, prostitution, déplacement de populations, dégradation de l’environnement, choc économique et culturel et détournement de ressources au profit des installations hôtelières. Une alternative se dessine avec des projets de tourisme solidaire.

Ca n’amuse pas tout le monde
Cordozo Sushila, Yemaya, n°4, 2000/08, p. 7-8
En Inde, à Mumbaï des communautés de pêcheurs vivant près d’un des plus grands parcs d’attraction dont les activités polluent la mer, ont créé un comité de défense afin de préserver les ressources naturelles.

Prostitution enfantine et tourisme
Valayer Dora, Paris : Institut de l’enfance et de la famille, 1993/02, 96 p.
Le tourisme qui favorise la prostitution enfantine est la conséquence de l’évolution des sociétés occidentales ayant érigé l’individualisme et le matérialisme en système de valeur. Exposé de situations concrètes dans différents pays à destination touristique, concernant la prostitution enfantine, les clients, le problème du sida, les législations, les perspectives juridiques.

Tourisme et développement durable

Assurer des emplois aux populations locales, respecter leur culture, découvrir d’autres modes de vie, d’autres croyances, respecter l’environnement et ne pas gaspiller les ressources naturelles, soutenir des projets de développement local : telles devraient être les préoccupations du touriste qui se veut responsable et solidaire.

Du tourisme durable au tourisme équitable : quelle éthique pour le tourisme de demain ?
SCHEOU, Bernard – Bruxelles : De Boeck, 2009, 311 P.
Cet ouvrage relie le questionnement éthique aux préoccupations croissantes des sociétés humaines en faveur du développement durable : il offre une perspective de dresser un panorama du contexte éthique dans lequel s’inscrit le tourisme de demain. Il présente d’une part, les grandes infractions éthiques que l’on peut constater dans le secteur du tourisme, d’autre part, les cadres déontologiques que se sont fixés les acteurs du tourisme ; en analysant les différentes initiatives en faveur d’autres pratiques touristiques, il souhaite amener à réfléchir tous les acteurs concernés par le phénomène touristique.

Tourisme à géométrie variable en terre indienne : l’exemple des Indiens mazatèques, Oaxaca, Mexique
DEMANGET, Magali - AUTREPART, n°42, 2007/06, P. 21-38
Le tourisme en terre indienne était naguère considéré comme une intrusion de non-Indiens, corrupteurs de traditions. Cet article étudie les dynamiques relationnelles à l’oeuvre dans l’Oaxaca, haut lieu du chamanisme. Un festival folklorique, de dimension internationale, est devenu un événement médiatique qui permet de faire connaître et de valoriser la culture indienne. Il est organisé par des acteurs locaux avec des événements destinés à des allochtones non-indiens et aux membres de la communauté élargie, partiellement délocalisée par les migrations

Tourisme solidaire
FIQUET, Bénédicte - PARIS : CCFD, 2006, 49 p.
Pour éviter le choc des niveaux de vie et l’exploitation des populations d’accueil, il faut mettre au point un tourisme qui ne soit pas exclusivement financier. On passe à l’éco-tourisme, au tourisme responsable. Sa réalisation se heurte à de nombreux obstacles et à des dérives contre lesquelles le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement nous met en garde en fournissant des témoignages et des renseignements.

Tourisme culturel, réseaux et recompositions sociales
DOQUET, Anne ; LE MENESTREL, Sara - AUTREPART, n°40, 2006/12, p. 3-168
Ce numéro de la revue analyse la complexité de la rencontre touristique. Le tourisme, constitué de mobilités et de relations interculturelles, se développe de plus en plus. Eminemment contemporain, il éclaire la configuration et les enjeux des mouvements identitaires actuels, caractérisés par des renforcements mais aussi par une fluidité accrue. L’étude de ce phénomène doit s’adapter à la diversité des formes de l’activité touristique, des expériences vécues, des profils de l’ensemble des acteurs et de leur circulation transnationale

Le guide des destinations indigènes : tourisme équitable
Blangy, Sylvie - Montpellier : Indigène Editions, 2006/03, 384 p.
Ce livre présente d’abord une réflexion sur le tourisme solidaire. Puis il propose des séjours équitables dans différentes régions du monde. En 180 fiches très détaillées, sont présentés des séjours conçus par les communautés locales, en concertation avec les acteurs du développement durable, des chercheurs et des voyagistes à contre-courant. Ces voyages montrent l’extraordinaire vitalité des cultures autochtones sur la planète.

Le chemin vers l’écotourisme : Impacts et enjeux environnementaux du tourisme aujourd’hui
LOZATO-GIOTART, Jean-Pierre - PARIS : DELACHAUX ET NIESTLE, 2006, 191 P.
Face aux nombreuses dérives écologiques provoquées par le tourisme de masse, il semble impératif de réguler l’industrie du tourisme. Mais l’auteur affirme que le désir de voyage et de découverte n’est pas négatif et peut être le moteur d’une meilleure protection de l’environnement. A travers différentes observations et expériences de nombreuses situations, il souhaite montrer qu’il est possible de pratiquer un tourisme intelligent, qui ne nuise pas à la nature mais encourage à la défendre, à condition de prendre en compte les notions de qualité et de durabilité touristiques.

Tourisme solidaire : Des voyages vers l’essentiel
Rasera, Carla ; Djakour, Dallal - Paris : UNAT ; FIP Communication, 2005, 72 p.
Après avoir donné des définitions des différents types de tourisme alternatifs, l’UNAT (Union nationale des associations de tourisme) présente des propositions de tourisme solidaire faites par les nombreuses associations membres de l’UNAT. Pour chaque proposition la répartition du coût du voyage montre la part qui correspond respectivement au transport, aux prestations locales, au soutien aux projets de développement local et aux frais de fonctionnement de l’association qui organise le voyage.

Agir pour voyager autrement : le guide des nouvelles solidarités
PERRIOT, Françoise - PARIS. : LE PRE AUX CLERCS, 2005/05, 150 p.
Aujourd’hui, le voyage est à la portée de la plupart des habitants des pays riches, mais les destinations sont souvent des pays pauvres. Cette relation est-elle juste ? Comment voyager en respectant les populations autochtones, leurs coutumes ? Comment les aider à préserver leur patrimoine ? Ce guide propose diverses solutions pour que le plaisir du voyage rime avec le respect d’autrui

Tourisme solidaire et développement durable
Collombon Jean-Marie ; Barlet Sandra et Ribier Danièle (sous la dir. de), Paris : Gret, Ministère des Affaires Etrangères, Dossier Agridoc, 2004, 120 p.
Le tourisme constitue l’un des secteurs économiques les plus dynamiques au monde mais qui profite essentiellement aux pays riches. Un processus mondial tend à structurer une offre alternative au Sud et à organiser la demande au Nord en faveur " d’autres voyages ". Présentation des travaux du premier Forum International consacré au " tourisme solidaire et au développement durable " rassemblant des partenaires, du Nord et du Sud, fin 2003, à Marseille. Quelques études de cas d’initiatives locales.

Tourismes participatif, équitable, durable : Du nouveau sous le soleil
Territoires n°449, 2004/06, 40 p.
Tourisme rural, tourisme participatif urbain, tourisme de découverte économique, tourisme social : ce dossier présente diverses formes de tourisme, s’interroge sur le caractère durable du tourisme et sur la nécessité de repenser les flux touristiques Nord Sud en des termes plus équitables.

Caractériser le tourisme responsable, facteur de développement durable
LAURENT, Alain, BEIRA, CFP groupe Territoires et Développement durable - Ministère des Affaires Etrangères – 2003, 264 p.
Document en ligne : http://www.ritimo.org/...
Etude très fouillée.

Géographie du tourisme : de l’espace consommé à l’espace maîtrisé
Lozato Giotard Jean Pierre, Paris : Pearson éducation, 2003/08, 330 p.
Cet ouvrage montre les liens du tourisme avec le milieu géographique. Les principaux types ou modèles d’espaces touristiques y sont présentés, ainsi que les différents problèmes et les politiques touristiques rencontrés dans le monde.

Le tourisme durable
Boutter Pierre, Nancy : CLID, 2002/08, 28 p.+ 18 p.
Après avoir analysé l’impact négatif que peut avoir le tourisme sur certains pays du Tiers Monde (dégradation de l’environnement et des conditions de vie des populations), l’auteur démontre, exemples à l’appui, qu’il peut exister une autre manière de voyager qui contribue au développement durable.

Voyages vers le Sud en ONG : tourisme ou non ?
Antipodes n+159, 2002/12, p. 4-35.
Initiatives d’ONG belges francophones pour un tourisme favorisant la rencontre entre les populations du Nord et du Sud.

L’aménagement touristique et le développement durable
Cazes Georges et Lanquar Robert, Paris : PUF, 2000, 125 p.
Au cours de la seconde moitié du XXème siècle, le secteur touristique a commencé à prendre en compte l’aménagement du territoire et le respect de l’environnement dans une perspective de développement durable. Cet ouvrage, traite notamment des aménagements dans les espaces littoral, montagnard, rural et urbain.

Recherche sur les indicateurs pour un tourisme durable
Policarpo David, 2000, 205 p. + annexes.
Une méthode de choix et de définition d’indicateurs pour un développement touristique durable, dans les pays en développement.

Tourisme et culture : un mariage d’intérêts
Le courrier de l’UNESCO n°9908 1999/07, p. 21-56
Ce dossier présente un certain nombre de cas précis où voyagistes. et populations locales cherchent à marier leurs intérêts pour aider à la restauration des patrimoines et à la survie des traditions.

De par le monde, quelques exemples, positifs ou négatifs

Le tourisme traditionnel engendre souvent bien des effets néfastes dans les pays d’accueil. Partant de ce constat, des initiatives ont été prises, au Nord et au Sud, basées sur le respect des cultures et de l’environnement. Mais il n’est pas toujours facile de se dégager du modèle dominant.

Corps et âmes : conversions touristiques à l’africanité
CHABLOZ, Nadège ; RAOUT, Julien - CAHIERS D’ETUDES AFRICAINES, n°193-194, 2009, P. 7-26
L’Afrique, souvent considérée comme le berceau de l’humanité, tient aujourd’hui une place de choix dans l’imaginaire des touristes. En accordant une attention particulière au sens que les touristes prêtent à leur expérience de voyage, ces articles rompent avec les études antérieures qui considéraient le tourisme en Afrique en termes d’impact, de domination ; le touriste, dans ce schéma, était mystifié, pris en charge par les agences de voyage qui faisaient en sorte que ses certitudes ne soient pas entamées.

Conflits d’usage et gouvernance décentralisée du tourisme en zones rurales namibiennes : peut-on privatiser le bien commun touristique ?
LAPEYRE, Renaud - MONDES EN DEVELOPPEMENT, n°136, 2006/04, P. 67-84
Le produit touristique en Namibie est basé sur les ressources naturelles spécifiques du pays. En zones rurales ces ressources sont des biens communs, dont les acteurs privés, publics et locaux se disputent l’appropriation. Par le biais de contrats, les communautés délèguent l’usage exclusif de sites à des opérateurs privés. Ces partenariats supportent le développement rural mais sont cependant instables et conflictuels. En effet, les communautés restent dépendantes et acquièrent un pouvoir de décision limité. (Résumé de la revue).

Quand les Mapuche optent pour le tourisme
Volle, Aurélie - Paris : L’Harmattan, 2005, 232 P.Les activités touristiques développées par les Indiens mapuche dans les campagnes chiliennes constituent un phénomène relativement récent qui peut être appréhendé comme une innovation locale face aux logiques globales dominantes qui s’opèrent sur leur territoire.

Stratégie des "bouquets culturels" et politique de mise en tourisme durable du patrimoine culturel au Cameroun méridional (centre, sud et est)

Onomo Etaba, Roger B. - Enjeux, n°25, 2005/10, P. 7-12
L’article traite de la valorisation du patrimoine culturel du Cameroun par la conversion de celui-ci en tourisme durable. L’auteur développe la notion de "bouquets culturels" ou "circuits culturels intégrés" : circuits touristiques représentatifs des richesses culturelles d’une zone géographique, montés en tenant compte de l’existant : hôtels, agences de voyage, mais aussi entreprises artisanales, groupes de défense du patrimoine culturel...

Tourisme : destination townships
Petit Perrot, Clémence – Syfia presse, n°57, 2005/10, P. 25-26
En Afrique du Sud, les townships sont les nouvelles destinations favorites des touristes. Mais le secteur reste encore marginal en raison notamment des problèmes de sécurité. Les entrepreneurs locaux ont encore du mal à valoriser ces nouveaux sites à visiter.

Evolution et impacts de l’écotourisme communautaire dans le nord de la Tanzanie
Nelson, Fred - Londres : IIED, 2004/11, 44 P.
Le tourisme s’est rapidement développé dans le nord de la Tanzanie. Trois études de cas permettent d’examiner comment le tourisme communautaire contribue au développement rural et à la conservation de la biodiversité.

Maria Sabina, femme de savoir mazatèque ou chamane des étrangers ?
Demanget Magali, Cahiers des Amériques latines n°44, 2004, p. 41-60.
Mises en scène ethniques au Mexique : les Mazatèques de la Sierra Madre Oriental, se sont réappropriés comme un emblème de leur identité, des éléments du chamanisme d’abord médiatisés par les Occidentaux, suite à un événement touristique Mais la société mazatèque a du mal a distinguer la "femme de savoir" de la "chamane des étrangers".

Responsabilité de l’entreprise et écotourisme en Ethiopie
Fisseha Abraham, Choix n°2, 2004/06, p. 18-19.
Des hôteliers éthiopiens tentent de développer l’écotourisme Ils ont mis en place un Pacte mondial Ethiopie, encourageant les chefs d’entreprises à monter des projets économiques dans une perspective de lutte contre la pauvreté et du respect de l’environnement.

Acteurs et réseaux sociaux du tourisme international en Tanzanie, entre échelle locale et globale
Chauvin Maïlys, Afrique des réseaux et mondialisation, 2003/05, p. 131-151.
Depuis la libéralisation de son économie, la Tanzanie connaît un développement touristique important, favorisé par une grande richesse écologique. Mais le modèle économique dominant est aussi source d’exclusion.

Cameroun, des touristes plus nombreux parfois mal accueillis

Tasse Etienne ; Kanga Blandine et Leplaideur Marie Agnès, Syfia n°31, 2003/08, p. 20 21
Le tourisme, élément clé du développement économique au Cameroun, rencontre encore des difficultés à se développer : insécurité, coût élevé, malgré d’importants efforts réalisés par les autorités locales.

Le Cambodge déclare la guerre aux pédophiles
Sothanarith Kong, Syfia n°23, 2002/12, p. 16-17.
Les autorités cambodgiennes veulent éradiquer le tourisme sexuel très développé dans leur pays, et décident désormais de lourdes peines de prison pour les pédophiles occidentaux.

Education des adultes et formation à l’intention des entreprises du secteur touristique dans une région du Chili
Corvalan Oscar, Education des adultes et développement n°59, 2002/11, p. 173-191.
Dans l’Araucania, un programme spécifique de formation a été mis au point. Pour permettre à des personnes de la région de travailler dans des entreprises liées au tourisme.

Palestine et Palestiniens
Giroud Sabri, ATG (Groupe de Tourisme Alternatif), Beit Sahour : ATG, 2002, 340 p.
Bonne lecture pour accompagner un voyage en Palestine, cet ouvrage rappelle, d’une part le patrimoine historique, archéologique, religieux, architectural et culturel palestinien, et d’autre part les réalités quotidiennes liées à l’occupation israélienne.

Cuba à l’épreuve du tourisme international
Douzant Rosenfeld Denise et Roux Maryse, Problèmes d’Amérique latine n°42, 2001/07, p. 87-110.
Le développement spectaculaire du tourisme à Cuba a eu un effet d’entraînement sur l’économie. Ce secteur demeure fragile et crée une fracture entre les Cubains suivant qu’ils ont, ou non, accès au dollar.

Le tourisme au Pérou : de Machu Pichu à Fujimori : aléas et paradoxes
Raymond Nathalie, Paris : L’Harmattan, 2001, 255 p.
Andes, Indiens, Incas, nature sont les quatre composantes majeures du produit touristique péruvien qui peut se définir comme "sélectif" dans la mesure où il ne correspond pas aux critères du tourisme de masse et où il impose un type de pratique : le circuit. Visiter le Pérou demande un investissement important en argent et énergie ce qui explique la faiblesse du nombre de visiteurs étrangers.

Agenda Tous les événements

Sur nos sites Tous les sites

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous