Accueil > Ritimo > Les chartes du réseau > Charte du réseau d’information et de (...)

Charte du réseau d’information et de documentation pour le développement durable et la solidarité internationale RITIMO

Conscients de l’interdépendance de tous sur notre planète aux ressources finies, nous, centres RITIMO, faisons le pari d’un monde juste et solidaire. Chaque génération, aujourd’hui et dans le futur, doit être assurée du respect de ses droits humains fondamentaux : civils et politiques, économiques, sociaux et culturels, environnementaux.

Issus du mouvement tiers-mondiste des années 1980, nous agissons pour la solidarité internationale, ligne d’action politique et non série d’actes caritatifs et ponctuels.

Avec d’autres, nous nous inscrivons dans le courant altermondialiste pour rechercher, expérimenter et faire connaître des alternatives à un système économique dominateur qui se traduit par l’accroissement des inégalités, l’uniformisation culturelle et la violence dans les relations internationales.
Il est donc urgent de faire le choix d’un développement durable par la redistribution équitable des richesses, la participation de chacun(e) aux décisions d’avenir et la gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Nous faisons de la mobilisation citoyenne pour la solidarité internationale et pour un autre monde l’objectif fondamental de notre réseau. Nous sommes convaincus que chacun(e), en France, en Europe et dans le monde, peut participer à son niveau, individuellement et collectivement, à ce processus.

Nos objectifs

Au sein de nos associations, nous agissons ensemble et en réseau pour :

- mettre à la disposition du public le plus large possible, une information plurielle, critique, diversifiée, qui privilégie les sources associatives du Sud et du Nord ;

- favoriser les échanges et les alliances entre militants et partenaires de diverses associations, organisations, institutions et mouvements pour approfondir la réflexion et faire partager nos convictions par l’opinion publique ;

- promouvoir et participer à des actions aussi bien localement que globalement, pour construire des relations internationales équitables, parvenir à l’éradication de la pauvreté et des inégalités, défendre les droits humains ;

- analyser et remettre en cause les modes de développement et de consommation de nos sociétés, incompatibles avec un développement durable et solidaire ;

- participer à l’éducation à la citoyenneté planétaire (éducation à la solidarité internationale, au développement durable, à l’environnement, à la paix), pour permettre à chacun(e) d’agir en citoyen responsable.

Nos moyens

- des centres de documentation, lieux d’accueil du public, de conseil et d’échanges sur les formes de solidarité internationale, qui proposent à la consultation et au prêt : livres, revues, dossiers de presse, expositions, multimédia et accès Internet ;

- un réseau qui met en oeuvre un traitement mutualisé de l’information et offre un espace de réflexion, d’échanges de savoirs et d’expériences ;

- des outils communs à l’ensemble du réseau (bases de données, sites Internet) et un soutien technique aux centres de documentation ;

- des publications décidées, réalisées et diffusées en commun ;

- l’organisation d’interventions et d’animations publiques, associatives, scolaires et périscolaires ;

- la participation à des campagnes d’éducation, d’information et de plaidoyer.

nouvelle charte votée par l’Assemblée Générale en juin 2005

  • imprimer
  • Partager :
  • twitter
  • facebook
  • delicious
  • google