Tous les articles et traductions

, par Orient XXI , GUILLARD Clara

Pourquoi Chypre reste-t-elle divisée ?

Entrée dans l’Union européenne en 2004, l’île de Chypre est scindée en deux parties depuis 1974, l’une turque, l’autre grecque qui vivent presque indépendamment l’une de l’autre. Cette scission est le fruit d’un processus historique complexe qui trouve ses racines dans l’histoire coloniale de l’île.

, par ROJAS Rafael

Développement ou autonomie ?

Le Train Maya, dilemme de la gauche latino-américaine

Le débat sur le mégaprojet du Train Maya, conduit par le gouvernement d’Andrés Manuel López Obrador au Mexique, ressemble fort à la résurgence d’un problème latino-américain insoluble. L’Amérique latine doit-elle s’engager sur la voie du développement capitaliste ou au contraire miser sur une approche attentive aux conditions environnementales et sociales de ce que l’on appelle « progrès » ?

, par Orient XXI , CHARBONNEAU Bruno

Mali. Quand la logique militaire supplante le politique

Le coup d’État du 18 août 2020 par des militaires maliens qui ont renversé la présidence d’Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) aurait pu être l’occasion de rejeter une approche internationale déficiente. L’évènement est embarrassant pour l’ONU, la France et leurs partenaires internationaux qui se sont donné pour mission de stabiliser le pays et de restaurer l’autorité de l’État sur tout le territoire.

, par MPP , LE VALLOIS Sonia

"Merino no es mi presidente" : le Pérou face au coup d’Etat parlementaire

Zoom d’actualité

Trois présidents en sept jours, mais que s’est-il passé au Pérou en novembre 2020 ? Avec la destitution, le 11 novembre, du président Martin Vizcarra pour "incapacité morale" suite à une sombre affaire de corruption, le pays s’est massivement mobilisé contre ce qui a été ressenti comme un coup d’État parlementaire. Ces événements sont le fruit de plusieurs années d’instabilité politique chronique, qui risque encore de durer.

, par The conversation , MATTEUDI Emmanuel

Du Maghreb au Liban : L’heure des sociétés civiles ?

La succession des mouvements de protestation qui secouent la planète, par leurs rapprochements et parfois similarités, interroge de plus en plus fortement la place et le rôle des sociétés civiles, qui expriment aussi bien un profond raz-le-bol vis-à-vis de leur situation que la nécessité d’agir solidairement pour faire face aux difficultés.

, par UAI , CRISP Jeff

Les dangers qui pèsent sur la protection des réfugié·es

Deux termes qu’il faudrait essayer d’éviter lorsqu’on écrit au sujet des réfugié·es sont « sans précédent » et « crise ». Malgré cela, de nombreux indices tendent à montrer que les risques auxquels sont confronté·es les réfugié·es sont aujourd’hui peut-être les plus importants de ces trois dernières décennies.

, par Survie , BAZIN Marie

Nouvelle étape pour la souveraineté de Kanaky

Le 4 octobre 2020 doit avoir lieu la deuxième consultation sur la pleine souveraineté de Kanaky - Nouvelle-Calédonie. Depuis le premier vote il y a deux ans, la position du mouvement indépendantiste s’est renforcée mais l’État et les partis anti-indépendantistes ont poursuivi leurs manœuvres pour maintenir le pays dans la France, en particulier dans le contexte de la crise du coronavirus.

, par Africa is a Country , AYANA Ayantu

La crise de la couverture médiatique sur l’Ethiopie

Les reportages des médias occidentaux sur la crise politique en Ethiopie ferment les yeux sur les origines du mouvement citoyen qui se cache derrière les protestations. En fermant les yeux sur l’amplification de la résistance populaire, cette couverture médiatique se révèle incapable d’apporter une vision complète et équilibrée de la situation, pourtant nécessaire afin de comprendre la crise.