Tous les articles et traductions

, par Gret , CHETAILLE Anne

La lutte contre le changement climatique : quel rôle pour les organisations de solidarité internationale ?

> Etudes et Travaux en ligne n°16, novembre 2007, pdf, 67 p.

Les acteurs de développement ont longtemps considéré le changement climatique comme un problème d’environnement mondial, nécessitant une action dans les pays du Nord et étant moins prioritaire que la lutte contre la pauvreté. Aujourd’hui, ils s’interrogent sur les liens entre l’aide publique au (...)

, par KUNANAYAKAN Tamara

Quel développement ? Quelle coopération internationale ?

Publicetim N°30, décembre 2007, 170 pages, 6€

Des questions récurrentes, où se confondent souvent « croissance », « développement », « aide au développement », « coopération international »…
A cette confusion, la Déclaration sur le droit au développement, adoptée en 1986 par l’Assemblée générale des Nations Unies, apporte des réponses. Il s’agit d’un (...)

, par GRESEA

Responsabilité des ONG

Voici donc la responsabilité sociale... des ONG. La chose était pour ainsi dire inscrite dans les astres. A force d’exiger des multinationales qu’elles se conforment à leurs "codes de conduite", les associations et ONG pouvaient s’attendre à un retour de flamme. C’est chose faite.
En juin 2006, (...)

Etat des résistances dans le Sud - 2008

Alternatives Sud n°4/2007. Points de vue du Sud.

A de rares exceptions près, l’ensemble des pays du Sud ont connu un réveil et une dynamisation de leurs sociétés civiles ces vingt dernières années. L’ouverture, franche ou timide, d’espaces d’expression, les secousses de la mondialisation, la persistance d’inégalités scandaleuses ou de discriminations (...)

, par MASSIAH Gustave

Evolution globale et altermondialisme

Trois grandes questions déterminent l’évolution de la situation à l’échelle mondiale et marquent les différents niveaux de la transformation sociale (mondiale, par grande région, nationale et locale). Je partirai de l’hypothèse que nous sommes confrontés à une triple crise, la crise de l’hégémonie des (...)

, par MASSIAH Gustave

Humanitaires et altermondialistes

Crid Infos

Entendu dans son sens littéral, en tant qu’adjectif, l’humanitaire, qui vise au bien être de l’humanité, prête peu à contestation. En tant que nom commun, défini comme l’ensemble des organisations humanitaires, il prête déjà à plus de discussions. Le mouvement humanitaire occupe une place spécifique dans (...)

, par BELLO Walden

La montée en puissance du complexe « Aide et Reconstruction »

CADTM, Juin 2006

Les catastrophes naturelles et sociales telles que les guerres ont eu pour conséquences communes des dégâts infrastructurels massifs et de grandes dislocations sociales. Jusqu’à ces dernières années, les buts de l’aide et de la reconstruction étaient assez simples : aide matérielle immédiate aux (...)

, par Focus on the global south

La fin d’une illusion : la réforme de l’OMC, la société civile mondiale et la route vers Hong Kong

Focus on the Global South, 31 mai 2005, traduit par Gilbert Sanseau, Bertrand Declercq, Florence Piquemal

L’"Accord Cadre de Juillet" est le dernier clou enfoncé dans le cercueil de l’illusion que l’OMC puisse être réformée, que ce soit pas à pas ou de façon plus générale, dans le sens des intérêts des pays en développement. Plus que jamais, l’accord et ses conséquences prouvent que l’OMC est une cage en acier qui piège les pays en développement dans un jeu de négociations systématiquement truqué en faveur des grandes puissances commerciales du Nord.

, par MASSIAH Gustave

Débat sur l’évolution stratégique des Forums sociaux

Intervention au Conseil International des Forums sociaux, juin 2005

Le mouvement altermondialiste est confronté aujourd’hui au débat stratégique. Cette intervention aborde quelques unes des questions posées par ce débat.
Partons de l’état des lieux du mouvement. Notre mouvement est riche de sa diversité, de la multiplicité des courants de pensée qui le composent. Il (...)

, par Vacarme , MASSIAH Gustave

Entretien avec Gus Massiah (Cedetim et mobilisations anti-impérialistes)

Vacarme, juin 2001, entretien réalisé par Stany Grelet et Isabelle Saint-Saëns

L’histoire du Cedetim, né entre 1965 et 1967 de la convergence de plusieurs groupes anti-colonialistes, rejoint celle des luttes contre les impérialismes menées tout au long de la seconde moitié du XXe siècle et qui perdure aujourd’hui encore. Des premières mobilisations pour l’Algérie et le Vietnam aux Forums sociaux mondiaux en passant par la lutte des foyers Sonacotra, cette histoire, ici racontée par l’un des fondateurs du Cedetim, est aussi celle des ratages de la décolonisation et des initiatives citoyennes pour un autre monde.

, par WALLERSTEIN Immanuel

Le Forum social mondial à la croisée des chemins

Janvier 2005

Officiellement, le Forum Social Mondial cherche à rassembler ceux qui s’opposent à la "globalisation néolibérale" et à l’"impérialisme sous toutes ses formes". Le Forum se veut un "espace ouvert" et non un mouvement. Ce principe très original est assez controversé parmi les participants du Forum même.

, par MASSIAH Gustave

La Place Des « Sans Droits » dans les Forums Sociaux

Novembre 2004, Marches européennes / Euromarches (www.euromarches.org)

La mondialisation néolibérale accentue les inégalités sociales et les exclusions au sein de chaque société mais aussi entre les Etats à l’échelle mondiale. S’y ajoute actuellement l’extension sans fin du marché mondial fondé sur la logique du profit et le modèle productiviste et la montée des idéologies sécuritaires.

Au cœur de ces phénomènes, on trouve les « Sans ». Sans abri, sans terre, sans travail, etc., ces sans droits ont autant besoin des forums sociaux (pour y parler, y revendiquer et y exister dans leur dimension politique) que les forums sociaux ont besoin des sans droits (pour réellement prétendre être des rassemblements populaires, pour éviter le glissement vers l’élitisme militant et la dégradation du dialogue en juxtaposition de slogans abstraits).

, par MASSIAH Gustave

La réforme de l’ONU et le mouvement altermondialiste

CETIM, août 2004

Les Nations Unies sont à la croisée des chemins. Elles n’ont pas vraiment démérité, elles n’ont pas du tout convaincu. Elles sont l’objet d’une immense attente, celle d’une institution qui assurerait la régulation d’un système international de plus en plus ressenti comme inique et dangereux, d’une défense possible des droits des faibles par rapport aux forts. Elles suscitent une immense déception, celle qui naît de l’illusion du droit par rapport à la réalité du pouvoir, de la velléité de solutions équitables ramenée en fin de compte au rôle d’une chambre d’enregistrement au service des puissances occidentales et des puissantes entreprises internationales. L’enjeu est considérable. Il s’agit de la construction d’un système international et d’instances politiques qui répondent à la globalisation des échanges économiques et à la primauté du marché mondial.

Texte publié par le CETIM (Centre Europe-Tiers Monde)

, par MASSIAH Gustave

Le G8 : Un mode de gouvernance oligarchique et illégitime

Rinoceros, août 2004

Le G8 est une tentative, engagée il y a trente ans, pour imposer une nouvelle « gouvernance mondiale » contrôlée directement par les chefs d’État et de gouvernement des pays les plus riches et les plus puissants de la planète. Cette manifestation d’un pouvoir oligarchique impliquait la marginalisation des Nations Unies.

Une première version de ce texte a été publiée par Le Monde Diplomatique en mai 2003 sous le titre : « Le G8, un club de riches très contesté » (http://www.monde-diplomatique.fr/20...).

, par CHASTANG Sandrine, EYRAUD Jean-Baptiste, MASSIAH Gustave

Quelle parole pour les “No vox” ?

Propos recueillis par Sandrine Chastang & Anne Marchand

Le débat sur la place des “Sans” (sans logement, sans revenu, sans terre...), leur participation et leur présence qu sein du Forum social mondial et de ceux à venir, aura été récurrente à Porto Alegre.
Débat croisé entre Gustave Massiah, président du Crid, et un “Sans”, Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de Droit au Logement [1].

, par CRÉPIN Xavier , MASSIAH Gustave

La société civile : pour une approche plus large de l’APD

Dossier « Peuplement et sortie de crise : enjeux majeurs de l’aide publique au développement », 5p.

« Il était essentiel que la société civile s’exprime sur les problèmes de développement. Un premier message indique que l’accessibilité des territoires et des services pour tous constitue un véritable enjeu pour asseoir le développement socioéconomique et la sécurité face à la montée des risques. Cela (...)

, par WALLERSTEIN Immanuel

La mondialisation n’est pas nouvelle

édition électronique, 2002

Un article s’intéressant principalement à deux questions majeures :
Quelles sont les caractéristiques spécifiques des Trente Glorieuses ?
Comment comprendre les trois éléments mis en avant par la plupart d’observateurs comme constitutifs de la mondialisation : les flux internationaux de capitaux et (...)

, par CEDETIM

1er Forum Social Maghrébin à Al Jadida

Karine Gantin

Le Premier Forum Social Maghrébin qui s’est déroulé les 25, 26 et 27 juillet à Al Jadida a donné une visibilité aux mouvements sociaux de plus en plus nombreux.
Des émeutes algériennes d’Oran à la révolte des habitants de Sidi Ifni au Maroc, de la lutte dans le bassin minier tunisien de Gafsa à la grève (...)

, par Marcha , KOROL Claudia

8 août : le jour d’après

Cet article a été rédigé par Claudia Korol, militante féministe argentine de longue date, au lendemain du rejet par le Sénat de la loi qui visait à légaliser l’avortement, le 8 août 2018.
Communicatrice à la radio communautaire "La Tribu" à Buenos Aires, auteure de plusieurs livres, tels que "Hacia una (...)

, par Agenda de la Solidarité Internationale

10, 100, 1000... Alternatiba face au défi climatique

Une initiative sur le climat

Du 9 juin au 6 octobre 2018, les vélos multiplaces emblématiques du Tour Alternatiba repartent sur les routes de France et des pays frontaliers. Promotion des alternatives au dérèglement climatique et résistance aux projets climaticides sont au programme de cette grande mobilisation populaire sur le climat, organisée par Alternatiba, les Amis de la Terre, Action Non-violente COP21.