Tous les articles et traductions

, par CETIM

Les agrocarburants ne sont pas une énergie verte et rentrent en concurrence directe avec les besoins alimentaires des populations !

Conseil des droits de l’homme - 5ème session 2007

Le « partenariat sur l’éthanol », lancé en grandes pompes par les Etats-Unis et le Brésil le 9 mars dernier, marque une nouvelle étape dans les stratégies énergétiques des grandes puissances, tout comme la décision de l’Union Européenne de remplacer 5,75% des besoins en carburants routiers par des (...)

, par Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)

Rapport mondial sur le développement humain 2007/2008

La lutte contre le changement climatique : un impératif de solidarité humaine dans un monde divisé

Nos actions concernant le changement climatique auront des répercussions qui dureront tout un siècle, voire plus. La portion de ces changements due aux émissions de gaz à effet de serre est irréversible à court terme. Les gaz emmagasineurs de chaleur que nous envoyons dans l’atmosphère en 2008 y (...)

Etat des résistances dans le Sud - 2008

Alternatives Sud n°4/2007. Points de vue du Sud.

A de rares exceptions près, l’ensemble des pays du Sud ont connu un réveil et une dynamisation de leurs sociétés civiles ces vingt dernières années. L’ouverture, franche ou timide, d’espaces d’expression, les secousses de la mondialisation, la persistance d’inégalités scandaleuses ou de discriminations (...)

, par Viva Favela

Comment la presse brésilienne parle-t-elle de la violence ?

Par Jean-Jacques Fontaine

L’encre de “Medias et violence, nouvelles tendances dans la couverture de la criminalité au Brésil” est encore fraîche que déjà l’ouvrage suscite de grandes discussions. Il s’agit d’une enquête sur la presse brésilienne, menée par 2 chercheurs du Centre d’Etudes sur la Sécurité et la Citoyennenté de (...)

Confédération Syndicale Internationale

L’amélioration des conditions de travail et de vie des travailleuses et des travailleurs et de leur famille, et la lutte pour les droits humains, la justice sociale, l’égalité de genre, la paix, la liberté et la démocratie, ont été le rôle historique du syndicalisme et restent sa mission.
Adresse : 5 (...)

, par MASSIAH Gustave

Evolution globale et altermondialisme

Trois grandes questions déterminent l’évolution de la situation à l’échelle mondiale et marquent les différents niveaux de la transformation sociale (mondiale, par grande région, nationale et locale). Je partirai de l’hypothèse que nous sommes confrontés à une triple crise, la crise de l’hégémonie des (...)

, par HOLT-GIMENEZ Eric

Les cinq mythes de la transition vers les agrocarburants

Le Monde diplomatique, juin 2007

Biocarburants... Le mot évoque l’image flatteuse d’une énergie renouvelable propre et inépuisable, une confiance dans la technologie et la puissance d’un progrès compatible avec la protection durable de l’environnement. Il permet à l’industrie, aux hommes et femmes politiques, à la Banque mondiale, aux (...)

, par AIACH Pierre, FASSIN Didier

L’origine et les fondements des inégalités sociales de santé

La revue du praticien, vol 54, n°20, 2004.

La France présente la situation paradoxale de bénéficier du système de santé considéré comme le meilleur au monde selon certaines évaluations internationales, et de connaître les inégalités sociales devant la mort les plus profondes parmi les pays ouest-européens. Cette réalité est mal connue, notamment (...)

, par Down to earth

Le problème, c’est la voiture en ville

sélection d’articles de Down To Earth, revue indienne écologiste et scientifique publiée par CSE à New Delhi. Traduction, édition en français CRISLA, Lorient.

Editorial d’Alain Le Sann, directeur de la revue Down To Earth.
"L’avenir de notre planète se joue dans les villes, au Nord comme au Sud, particulièrement pour l’énergie. Plus se diffuse l’angoisse du réchauffement climatique, plus s’accélère la prise de conscience de la nécessité d’une mutation (...)

, par Grain

La fin des semences de ferme ?

Rapport de GRAIN, février 2007, 14 p. (pdf)

Les principaux acteurs du monde de l’industrie des semences se plaignent des lacunes qui existent dans le système de protection des variétés végétales, l’alternative au brevet qu’ils ont mise en place dans les années soixante. Les Européens veulent se débarrasser de la possibilité limitée laissée aux (...)

, par MASSIAH Gustave

Humanitaires et altermondialistes

Crid Infos

Entendu dans son sens littéral, en tant qu’adjectif, l’humanitaire, qui vise au bien être de l’humanité, prête peu à contestation. En tant que nom commun, défini comme l’ensemble des organisations humanitaires, il prête déjà à plus de discussions. Le mouvement humanitaire occupe une place spécifique dans (...)

, par MASSIAH Gustave

C’est dans les périphéries que se prépare aussi l’avenir de nos sociétés

Forum des autorités locales de périphérie (FALP)

Le premier Forum des Autorités locales de périphérie est un événement majeur et ce mouvement prendra incontestablement de plus en plus d’importance. Il met l’accent sur le caractère structurel du rapport entre l’espace, d’une part, et les dimensions sociales et écologiques de l’autre. Ce rapport (...)

, par BELLO Walden

La montée en puissance du complexe « Aide et Reconstruction »

CADTM, Juin 2006

Les catastrophes naturelles et sociales telles que les guerres ont eu pour conséquences communes des dégâts infrastructurels massifs et de grandes dislocations sociales. Jusqu’à ces dernières années, les buts de l’aide et de la reconstruction étaient assez simples : aide matérielle immédiate aux (...)

, par MASSIAH Gustave

Migrations et mondialisation

Cedetim, novembre 2004, publié sur le site Libération Afrique

Les migrations sont au cœur des transformations de chaque société et du système mondial. Les migrants sont des acteurs des sociétés et du monde. On ne peut comprendre notre société sans prendre en compte les migrations et les migrants. Parler de la société française en négligeant l’immigration, c’est (...)

, par BELLO Walden

La fin de l’Empire

Paris, Fayard, 2006, 352 pp., 22€

Directeur de l’ONG Focus on the Global South, le philippin Walden Bello démonte les dilemmes de la domination des Etats-unis : la surextension qui les pousse à intervenir de plus en plus à l’étranger, ce qu’ils ne peuvent reproduire à l’infini ; la surproduction qui plombe l’économie mondiale ; la crise (...)

, par Grain

Resituer la question des bénéfices tirés de la biodiversité

Grain, Seedling, Avril 2005

En 2004, les membres de la Convention sur la diversité biologique ont commencé à négocier un « régime international d’accès aux ressources génétiques et de partage des bénéfices ». Beaucoup de gouvernements de pays en développement voient ce processus avec beaucoup d’enthousiasme. Ils en parlent comme d’un moyen de mettre fin à la biopiraterie et de réaliser enfin le « partage juste et équitable des bénéfices » dérivés de la biodiversité, depuis longtemps promis par la Convention sur la diversité biologique. En réalité, le régime aura très peu à voir avec le partage des bénéfices, et encore moins avec un partage juste et équitable. La priorité restera ce qu’elle a toujours été dans les discussions de la Convention sur la diversité biologique : elle sera donnée à l’accès aux gènes pour la recherche et la commercialisation, et sur l’établissement d’un prix pour cet accès. Le seul nouvel élément susceptible de se concrétiser dans ce régime est une certaine forme de mise en vigueur internationale pour des législations nationales sur l’accès, sans doute par un système de certificat prouvant qu’une ressource génétique a été acquise légalement.
En plus d’un point de vue sur le régime d’accès et de partage des bénéfices de la Convention sur la diversité biologique, ce dossier propose d’intéressantes ressources documentaires.

, par Grain

Déclaration de Nairobi sur les OGM dans l’agriculture africaine

1er décembre 2005

« Nous, soussignés, membres d’un grand nombre d’organisations de la société civile, nourries du même esprit, représentant des organisations d’agriculteurs, de consommateurs et d’acteurs environnementaux, venus de dix-neuf pays africains et soutenus par quatre pays non africains, nous sommes réunis les 27, 28 et 29 septembre 2005 à Nairobi (Kenya), pour un séminaire d’élaboration et d’adoption de stratégies sur les Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) dans l’agriculture africaine. Nous référant aux débats du séminaire, déclarons ce qui suit. »