Tous les articles et traductions

, par DRICOT Lionel

L’histoire du logiciel  : entre collaboration et confiscation des libertés

Le concept même de logiciel n’est pas évident. Comme le rappelait Marion Créhange, la première titulaire d’un doctorat en informatique en France, la manière d’influencer le comportement des premiers ordinateurs était de changer le branchement des câbles. Un programme était littéralement un plan de câblage qui nécessitait de s’arracher les mains sur des fils.

, par Agenda de la Solidarité Internationale

Implant files : une première victoire pour la liberté d’informer

Une initiative sur les libertés

En 2018, le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) décide de lancer une vaste enquête sur les implants médicaux (pompes à insuline, pacemakers, défibrillateur, stent, prothèses, etc.), considérés comme dangereux. Aux États-Unis, ces dispositifs médicaux ont causé 82 000 morts et 1,7 million de blessé·es ces dix dernières années

, par Framasoft , MASUTTI Christophe

Bifurquer avant l’impact : l’impasse du capitalisme de surveillance

Le capitalisme de surveillance est un mode d’être du capitalisme aujourd’hui dominant l’ensemble des institutions économiques et politiques. Il mobilise toutes les technologies de monitoring social et d’analyse de données dans le but de consolider les intérêts capitalistes à l’encontre des individus qui se voient spoliés de leur vie privée, de leurs droits et du sens de leur travail. L’exemple des entreprises-plateformes comme Uber est une illustration de cette triple spoliation des travailleurs comme des consommateurs. L’hégémonie d’Uber dans ce secteur d’activité s’est imposée, comme tout capitalisme hégémonique, avec la complicité des décideurs politiques.

, par Pressenza , HAGENEDER Fred

La bataille pour la Terre : l’ampleur choquante du réseau d’influence de l’extrême droite

Partie 7

Pour défendre les intérêts de l’industrie des combustibles fossiles ainsi que les autres objectifs de l’agenda de la droite libérale (déréglementation, pouvoir gouvernemental limité, allègements fiscaux pour les riches, libre-échange et mondialisation), les milliardaires et multimillionnaires d’extrême droite ont mis en place et perfectionné pendant une trentaine d’années un vaste réseau de « think tanks » et d’entreprises médiatiques afin de déformer et de manipuler la perception et l’opinion publiques.

, par Attac , MASSIAH Gustave

Construire un programme d’émancipation à partir des mouvements sociaux

Nous sommes entrés dans une période de rupture fondamentale, une période de transition marquée par de fortes contradictions. Les différentes instances, sociales, écologiques, géopolitiques, politiques, idéologiques, entrent en crise et ces crises se combinent. Pour comprendre la situation nouvelle, il faut partir des contradictions et de leurs évolutions.

, par Agenda de la Solidarité Internationale

Un podcast pour démonter les idées reçues sur la non-violence

Une initiative sur la non-violence

Sorti tout droit de l’imagination de Célia Grincourt, comédienne, animatrice radio, et chroniqueuse convaincue du pouvoir de transformation de la non-violence, ce podcast constitue une véritable bouffée d’oxygène et démonte les idées reçues sur la non-violence. Ces podcasts bi-mensuels d’une quarantaine de minutes favorisent la prise de distance, une réflexion de fond et qui permet d’aborder la non-violence dans toute sa complexité.

, par Observatoire internationale des prisons

Pour l’accès à Internet en prison

Campagne collective des acteurs du monde prison-justice, pour lutter contre la facture entre le monde carcéral et l’extérieur.

Alors qu’Internet est aujourd’hui omniprésent et incontournable dans nos vies, il reste interdit en prison. Pour lutter contre la fracture entre le monde carcéral et l’extérieur, nous, les acteurs du monde prison-justice demandent l’accès à l’Internet entre les murs.

, par Global Voices , SHEMAKOV Roman

La guerre en Ukraine modifie fondamentalement la relation entre l’Internet et la géopolitique

La guerre consolide les tendances de la gouvernance d’Internet

L’invasion de l’Ukraine par la Russie marque un tournant dans la dynamique géopolitique d’Internet, rendant tout renversement majeur inimaginable. Il s’agit notamment de l’importance sans précédent des acteurs non étatiques dans la guerre au niveau de l’État et de la mise en évidence de la centralité des réseaux d’information dans les conflits physiques.

, par Capire , RIBEIRO Silvia

La numérisation des systèmes agroalimentaires pèse sur l’agriculture paysanne

Du champ à nos assiettes, la numérisation des systèmes agroalimentaires progresse sur la planète, avec des impacts peu connus. De nombreuses questions se posent avec cette nouvelle vague technologique dans les champs. Qu’est-ce que c’est, et qu’est-ce que cela signifie ? Quels sont ses impacts sur la paysannerie, l’agriculture familiale et de petite échelle ?
Découvrez les critiques quant à l’avancée du contrôle des transnationales sur l’agriculture des pays du Sud global.

, par Privacy International

Partenariat entre l’Ukraine et Clearview

Comment les sociétés de surveillance exploitent la guerre

La société Clearview a annoncé qu’elle offrira sa technologie de surveillance à l’Ukraine. Il semblerait qu’aucune tragédie humaine n’est hors de portée des sociétés de surveillance qui cherchent à améliorer leur image.

, par La Quadrature du Net

Survivre à une coupure d’Internet

Alors que l’Internet est de plus en plus régulé, il se retrouve aussi de plus en plus victime de coupures. Ces coupures peuvent avoir différentes raisons, allant d’une faille technique à une volonté délibérée de la part des États d’empêcher les habitant·es de communiquer, notamment lors de révoltes ou de périodes d’instabilité politique. Comment contourner les censures et rétablir les connexions ? Comment s’organiser sans internet ?

, by Privacy International

The Clearview/Ukraine partnership

How surveillance companies exploit war

Clearview announced it will offer its surveillance tech to Ukraine. It seems no human tragedy is off-limits to surveillance companies looking to sanitise their image.