Défendre les droits des peuples autochtones

Un site pour se mobiliser pour les droits des peuples autochtones

, par ritimo

Survival

L’ONG Survival, fondée à Londres à la fin des années 1960, se présente comme « la seule organisation exclusivement consacrée à la défense des peuples autochtones du monde entier. (...) Nous leur offrons une plate-forme pour s’adresser au monde afin qu’ils puissent témoigner de la violence génocidaire, de l’esclavage et du racisme dont ils sont quotidiennement victimes. En faisant pression sur ceux qui détiennent le pouvoir, nous aidons à défendre leurs vies, leurs terres et leur avenir. Ces peuples devraient avoir les mêmes droits que les autres sociétés. »

« Nous enquêtons, révélons et affrontons les atrocités commises par des gouvernements et de grandes entreprises. »

Happening des peuples autochtones Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques - COP21 (Paris, Le Bourget, 2015).
Crédit : COP15 (Domaine public)

Parmi le travail mené ces dernières années, le plaidoyer pour la décolonisation de la conservation de la nature : « en Afrique et en Asie, les gouvernements et les ONG volent de vastes étendues de terres aux populations autochtones et aux communautés locales en prétendant à tort que cela est nécessaire à la conservation ou protection de la nature.
Ils qualifient ensuite les terres volées " d’aire protégée" ou de “parc national” et empêchent les habitants originaux d’y pénétrer, parfois en ayant recours à un niveau de violence choquant. Alors que les touristes et d’autres étrangers y sont accueillis, les écogardes et les gardes des parcs brûlent les maisons des populations locales, volent des biens et vandalisent les propriétés ; ils frappent, torturent, violent et tuent les populations locales en toute impunité. »

L’ONG est également mobilisée dans la défense de la centaine de peuples non contactés : « les peuples non contactés sont des peuples autochtones qui évitent tout contact avec les personnes extérieures. Ils ne sont pas des reliques arriérées et primitives d’un passé révolu, ils sont nos contemporains et représentent une part essentielle de la diversité de l’humanité. Là où leurs droits sont respectés, ils continuent à prospérer. »

Enfin, depuis 2020, l’organisation est engagée dans une campagne intitulée « décolonisons l’histoire » : « La campagne #DecolonizeHistory ("Décoloniser l’Histoire") – également appelée #MayflowersKill (“Les Mayflowers tuent") – est un partenariat entre les peuples autochtones d’Amérique et Survival International. L’objectif de la campagne est de donner une visibilité mondiale à l’histoire du génocide des Autochtones sur le continent américain et à travers le monde ; de révéler comment cette histoire se répète sur d’autres continents et de montrer comment elle peut – et doit – être stoppée. »