Un baromètre d’alerte autour des droits humains au Brésil

Baromètre d’alerte de la Coalition Solidarité Brésil

Ce début d’année a été marqué par le lancement du baromètre d’alerte de la Coalition de Solidarité Brésil, menée par Autres Brésils.

Dans un contexte de criminalisation croissante des mouvements sociaux au Brésil, 17 organisations de solidarité internationale françaises ont décidé de former une coalition pour faire converger leurs actions en soutien aux acteurs de la société civile brésilienne qui luttent pour la démocratie dans leur pays.
Comme première étape de sa campagne "Le Brésil résiste. Lutter n’est pas un crime", elle s’est dotée d’un instrument à même d’aider à faire un état des lieux de la situation sociale du Brésil. Il s’agit d’un baromètre mesurant la pression subie par la société civile ces derniers temps et plus particulièrement ces deux dernières années.
Le 30 janvier dernier, une conférence de presse a été organisée pour divulguer la campagne et son site lebresilresiste.org

Festival "Brésil en Mouvements" 2020, appel à films

Sur une note plus gaie, Autres Brésils lance un appel à films pour son festival "Brésil en Mouvements" 2020.
Ce sera la 16ème édition du festival de films documentaires "Brésil en Mouvements" organisé par l’association Autres Brésils, une semaine de projections et débats sur les droits humains et les questions sociales et environnementales au Brésil.
Condition de participation en ligne (jusqu’au 15 avril).

Voir le baromètre