Semaine d’action contre l’impunité des multinationales

Du 11 au 19 octobre 2019

Lieu : Dans toute l’Europe

Du 11 au 19 octobre, à l’occasion de la 5ème session de négociations du groupe de travail intergouvernemental devant élaborer un traité sur les multinationales et les droits humains, les 200 organisations de la campagne européenne « Des droits pour les peuples, des règles pour les multinationales » lancent une semaine d’action citoyenne visant à obtenir de l’Europe et des Etats membres un engagement effectif et un soutien ambitieux à un traité visant à mettre un terme à l’impunité dont bénéficient les multinationales quant aux impacts sociaux et environnementaux causés par leur activité, et à assurer l’accès des victimes à la justice.

Lancée en janvier 2019, la campagne européenne « Des droits pour les peuples, des règles pour les multinationales » vise à obtenir de l’Union européenne l’élaboration de règles contraignantes encadrant l’activité des multinationales, mettant fin à leur impunité, et permettant l’accès des victimes de violations à la justice, partout dans le monde.

Centrée autour d’une pétition adressée à ses dirigeants, elle demande la révocation des clauses d’arbitrage entre investisseurs et États des accords de commerce et d’investissement en vigueur, et la fin de ces mécanismes privés d’exception, et un soutien ferme aux négociations en cours aux Nations unies en vue de l’adoption du traité relatif aux entreprises multinationales et aux droits humains.

A ce jour, plus de 640 000 citoyen-ne-s européens ont signé la pétition adressée aux présidents de la Commission européenne et du Conseil, aux représentants des États membres et aux parlementaires européens.

En France, les organisations appellent à venir grossir le nombre de signataires et organiseront plusieurs événements pour dénoncer le pouvoir démesuré des sociétés transnationales.

Cette 5ème session de négociation, qui discutera d’un second projet de texte, devra voir se raffermir l’engagement de la France et des États membres en faveur de la primauté des droits humains et de l’environnement sur les intérêts des multinationales.

Il est encore possible de signer la pétition : https://stop-impunite.fr/Signez-maintenant