Sélection par le GIJN des meilleures enquêtes francophones de 2019

, par GIJN , RUBIO Marthe

Du Canada à la Suisse, de la Belgique à la Tunisie, les enquêtes francophones sélectionnées cette année révèlent une grande diversité dans la région, tant sur le fonds que sur la forme. De l’enquête collaborative aux techniques de data journalisme, de l’évasion fiscale aux violences sexuelles, découvrez la sélection d’enquêtes de Marthe Rubio, responsable de la région francophone de GIJN (Global Investigative Journalism Network).

Les cigarettes suisses font un tabac en Afrique

35 milliards de cigarettes ont été fabriquées en Suisse en 2016 et les trois quarts sont destinées à l’export. Cette enquête de la journaliste indépendante Marie Maurisse révèle comment les industriels du tabac suisse tentent de compenser les pertes économiques liées à la baisse des fumeurs dans les pays occidentaux en visant à développer le marché africain par tous les moyens. En s’appuyant sur les analyses sur le tabac suisse destiné à l’export, la journaliste révèle que les industriels fabriquent deux types de cigarettes : celles conformes aux règles sanitaires pour les marchés européens et d’autres plus chargées en substances nocives et addictives destinées à être vendues en Afrique.
http://stories.publiceye.ch/tabac/

Quelques « petits » problèmes dans la plantation

Dans cette enquête publiée par le trimestriel indépendant Médor, le journaliste belge Quentin Noirfalisse a enquêté en Sierra Leone sur un conflit foncier faisant rage depuis huit ans entre une grande firme agro-industrielle européenne et les habitants de la chefferie de Malen. En marge de ce conflit, qui tourne autour de l’exploitation des plantations d’huile de palme par la multinationale, deux personnes sont décédées, 1.500 habitants on dû fuir et 14 personnes ont été incarcérées. Interviewant tous les acteurs de cette dispute, il révèle les difficiles conditions d’exercice des travailleurs journaliers, payés 2,50 € la journée, les termes de location injustes auxquels ont dû se soumettre les propriétaires des terrains et les liens troubles entre la compagnie et le gouvernement.
https://medor.coop/magazines/medor-14-summer-2019/socfin2/

À qui profite le contenu des pages Facebook tunisiennes liées à Israël ?

En mai dernier, Facebook a annoncé avoir désactivé 265 pages ou comptes liés à la la société israélienne Archimedes Group. Leur but ? Influencer l’opinion publique, principalement dans des pays africains. La journaliste tunisienne Monia Ben Hamadi a mené une enquête minutieuse pour découvrir leur impact dans la campagne électorale tunisienne. Grâce à une collaboration avec le DFR Lab de l’Atlantic Council, le média indépendant tunisien Inkyfada a pu avoir accès à la majorité du contenu des pages Facebook, enregistrées par DFR Lab juste avant qu’elles soient désactivées. En étudiant systématiquement le contenu de ces pages, elle a remonté le fil jusqu’à un candidat : Nabil Karaoui, sulfureux magnat de la télévision incarcéré en juin pour blanchiment et évasion fiscal et relâché juste avant les élections d’octobre 2019.
https://inkyfada.com/fr/2019/06/03/tunisie-facebook-israel/

Mauritius Leaks

Tous les ans, l’Afrique perd 50 milliards de dollars à cause de l’évasion et de l’optimisation fiscale. Grâce à la filtration de 200.000 documents provenant d’un cabinet d’avocats fiscalistes, cette nouvelle enquête collaborative du consortium ICIJ, à laquelle 54 journalistes originaires de 18 pays différents ont participé, révèle comment l’île Maurice est devenue une sorte de ” Luxembourg de l’Afrique ” . Située à 2000 km du continent africain, l’île est ainsi devenue la destination privilégiée des multinationales cherchant à payer le moins d’impôt possible pour leurs activités en Afrique. L’enquête révèle que pour attirer les investisseurs, l’île a signé de nombreux traités de non-double imposition sur une transaction. Mais ces accords, « seules les entreprises en tirent profit » .
https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/07/23/mauritius-leaks-l-ile-qui-siphonne-les-rentrees-fiscales-de-l-afrique_5492493_3212.html

Me Too dans le cinéma : l’actrice Adèle Haenel brise un nouveau tabou

Cette enquête remarquable de la journaliste Marine Turchi aborde les violences et le harcèlement sexuel présumés dont a été victime l’actrice Adèle Haenel de la part du réalisateur Christophe Ruggia alors qu’elle était mineure. Pour vérifier le témoignage de l’actrice, la journaliste a enquêté pendant sept mois et interviewé une trentaine de personnes différentes pour systématiquement recouper les dates, les lieux… etc. « La justice nous ignore, nous ignorons la justice » dénonce Adèle Haenel dans l’enquête. Des déclarations qui soulignent l’importance cruciale de réaliser de solides enquêtes sur les violences sexuelles en France, où la loi du silence est encore la règle dans le cinéma, mais aussi dans de nombreux autres secteurs. L’actrice a finalement décidé de porter plainte quelques semaines après la publication de l’enquête.
https://www.mediapart.fr/journal/france/031119/metoo-dans-le-cinema-l-actrice-adele-haenel-brise-un-nouveau-tabou?onglet=full

Airbnb : le mirage de l’économie de partage

En utilisant les techniques du data journalisme, le journaliste Naël Shiab a enquêté sur l’impact et le détournement d’Airbnb à Montréal, où des milliers de logements sont loués via la plateforme communautaire. Grâce au “scraping” et à l’analyse de 9.000 petites annonces, l’enquête montre qu’une minorité d’utilisateurs concentrent la majorité des annonces et que la plateforme est utilisée par plusieurs multinationales pour louer des logements en se faisant passer parfois pour de simples citoyens.
https://ici.radio-canada.ca/info/2019/04/airbnb-annonces-location-logements-plateforme-montreal-canada/

French Arms

La France se targue d’être le troisième exportateur d’armes au monde. Elle a même augmenté ses ventes de 30% en 2018 par rapport à 2017. Cette enquête coordonnée par les organisations d’investigation à but non lucratif Lighthouse Reports et Disclose prouve comment des armes françaises sont utilisées dans de nombreux pays bafouant les droits de l’homme. Grâce à l’étude d’images satellitaires, l’utilisation de publications sur les réseaux sociaux et l’analyse et la vérification des communications officielles, les journalistes démontrent implacablement comment des blindés français sont utilisés par des tortionnaires au Cameroun, des armes françaises sont employées par l’armée marocaine pour occuper le Sahara occidental ou encore des navires de guerre français sont utilisés dans le blocus meurtrier au Yémen. Un bel exemple de l’emploi des techniques de l’Open source intelligence.
https://disclose.ngo/article/french-arms

Gambie : trajectoire d’un homme d’affaires proche de Jammeh

Dans cette longue et minutieuse enquête publiée par l’organisation d’investigation à but non lucratif en Afrique de l’Ouest Cenozo, le journaliste Lamin Jahateh traque l’origine de la fortune de l’un des hommes d’affaires les plus riches de Gambie. Grâce à de nombreuses interviews, un accès exclusif aux Panama Papers, et une collaboration avec ICIJ, il révèle comment celui-ci a fait affaire pendant de nombreuses années avec l’ancien dictateur gambien Yahya Jammeh (1994-2016), aujourd’hui en exil à Malabo, lui permettant d’accumuler une fortune colossale en bénéficiant par exemple de contrats publics juteux sans appel d’offre ou d’un accès privilégié au pétrole national. Une fortune qu’il s’est ensuite empressé de placer aux îles vierges Britanniques ou en achetant de nombreuses propriétés au Royaume Uni pour éviter de payer des taxes en Gambie.
https://cenozo.org/en/articles/172-gambie-trajectoire-d-039-un-homme-d-039-affaires-proche-de-jammeh

Lire l’article sur le site gijn.org

Commentaires

Cet article a été initialement publié sur le site de GIJN le 2 décembre 2019.

Nouveautés

Formations

Ressources documentaires

Campagnes

À lire sur les sites des membres

Agenda

Tout l'agenda