Accueil > S’informer > Dossiers > Iran : la fin de l’isolement ? > Ressources documentaires du l’Iran

Dossier Iran : la fin de l’isolement ?

Ressources documentaires du l’Iran

, par AFPICL-BU HDL

Généralités

Vers un printemps iranien ?
MAKINSKY, Michel, Coordinateur - In : LES CAHIERS DE L’ORIENT, été 2016, N° 123, P. 8-168. Dossier.
L’accord nucléaire signé par l’Iran en juillet 2015 lui a permis de bénéficier en janvier 2016 d’une levée d’une partie des sanctions financières internationales. La population iranienne respire et espère que l’ouverture qui se dessine n’est pas un faux-semblant. Chômage, inflation et instabilité de la monnaie ont miné l’économie iranienne qui a pourtant bien résisté à l’embargo en nouant des liens commerciaux avec l’Afrique et l’Asie. La société civile s’est exprimée dans son désir de changement en élisant en 2013 le président Rohani et les modérés aux législatives de 2016, mais leurs succès futurs restent dépendants de l’amélioration de la situation économique. L’Iran doit entreprendre des réformes structurelles et bancaires pour attirer les investisseurs étrangers. Ces derniers sont encore trop frileux en raison de certaines sanctions financières non levées et face à la puissance économique des Gardiens de la révolution islamique qui veulent défendre leurs intérêts économiques.

Vers une renaissance de la république islamique ?
HOURCADE, Bernard GIRAUDET, Emmanuel - In : CARTO, janvier-février 2014, N°21, P. 10-21
Nombreuses cartes thématiques sur l’Iran.
L’Iran d’après 1979 n’a jamais cessé de réinventer son identité complexe, où interagissent les valeurs nationales, l’Islam chiite et la participation à la vie du monde contemporain. L’arrivée de Hassan Rohani à la présidence en juin 2013 et l’accord de Genève de novembre sur la question du nucléaire installent dans le XXIe siècle un pays nouveau.

Iran : une nouvelle donne ?
THERME, Clément, Coordinateur – In : CONFLUENCES MEDITERRANEE, Hiver 2013- 2014, N° 88, P. 9-152.
Ce dossier fait le point sur la situation de l’Iran après l’élection du président centriste Hassan Rohani en juin 2013, tout en replaçant celle-ci dans le contexte des 35 années de Révolution islamique. Le rôle du président est limité dans ce système complexe où le Guide suprême garde la prééminence sur tous les pouvoirs. Les résultats de cette élection ont été accueillis favorablement à l’intérieur comme à l’extérieur mais il semble y avoir eu une subtile manipulation des votes.

100 questions sur l’Iran
DJALILI, Mohammad-Reza ; KELLNER, Thierry - [S.l.] : LA BOETIE, 2013/05.- 292 P.
Histoire, société, culture, politique, géopolitique... depuis la révolution khomeyniste, l’Iran suscite bien des peurs et des interrogations, qui se sont accrues depuis le bras de fer avec Israël autour de la fabrication de la bombe atomique. Ce sujet qui occupe continuellement le devant de la scène masque notre méconnaissance d’un pays sur son identité, ses références, sa vie quotidienne. Cent questions ne sont pas de trop pour radiographier et passer à la loupe un géant mal aimé du Moyen-Orient. (Extrait résumé de l’éditeur).

Iran : élections à risques
MAKINSKY, Michel, Coordinateur - In : LES CAHIERS DE L’ORIENT, N° 110, Printemps 2013, P. 8-102. Dossier.
Le mandat du président iranien Mahmoud Ahmadinejad se termine. La crise économique est exacerbée par les sanctions internationales financières et par une gestion du pays calamiteuse. Le régime traverse une crise alimentée par les relations désastreuses entre le président et le guide suprême Ali Khamenei et par des divisions entre les diverses factions conservatrices. Les pasdarans, détenteurs d’une partie importante de l’économie iranienne, sont eux-mêmes désunis. Les négociations sur le nucléaire iranien sont dans une impasse. Dans ce contexte très tendu, les élections présidentielles de 2013 revêtent un enjeu d’autant plus crucial que le régime redoute le mécontentement populaire. Mais ce dernier est-il suffisamment fort pour ranimer le Mouvement vert, contestataire de l’élection truquée d’Ahmadinejad en 2009 ? L’étude de ce Mouvement est intéressante pour évaluer la dynamique protestataire de la population et comprendre ce qui a changé dans la société iranienne. Les relations entre l’Iran et les Etats-Unis pourraient se normaliser après plus de trente de confrontations, certaines conditions sont réunies pour, mais il reste de nombreux obstacles.

Les paradoxes de l’Iran
ADELKHAH, Fariba - PARIS : LE CAVALIER BLEU, 2013.- 237 P.
L’auteure est une anthropologue dont les recherches portent sur les transformations sociales et les mutations politiques en Iran, son pays d’origine. Elle déconstruit une vingtaine d’idées reçues sur l’économie et la politique iraniennes, la place des femmes, de la religion, etc. Elle s’appuie sur l’observation des pratiques sociales des Iraniens pour nous faire entrer dans la réalité de ce pays.

Iran
NAHAVANDI, Firouzeh - BRUXELLES (BELGIQUE) : DE BOECK SUPERIEUR UNIVERSITE, 2013.- 128 P.
Etat des lieux de l’Iran au moment où le nouveau président iranien Rouhani prend la tête d’un pays de plus en plus isolé sur la scène internationale en raison de la crise du nucléaire et de la question syrienne. L’auteure décrit les forces et les faiblesses de l’Iran à un moment où l’impact des sanctions internationales se fait de plus en plus sentir sur la population et sur l’économie iranienne.

Politique économique

Les relations pétrolières et gazières après l’accord sur le nucléaire iranien
APPERT, Olivier - In : CONFLUENCES MEDITERRANEE, Printemps-Eté 2016, N°97, P. 131-141
Article du dossier "Iran/Arabie Saoudite : une guerre froide".
Sur le plan économique, l’accord sur le nucléaire iranien va affecter les marchés mondiaux du pétrole et du gaz. Mais le retour de l’Iran sur la scène internationale prendra du temps du fait des contraintes politiques internes comme des perturbations géopolitiques. Au sein de l’OPEP, le rôle des deux puissances régionales est important, celles-ci ayant toutefois des approches différentes des pays importateurs.

Une économie en attente de réformes substantielles
COVILLE, Thierry - In : QUESTIONS INTERNATIONALES, 01/01/2016, N°77, P. 68-79
Cet article fait partie du dossier "Iran : le retour". Cartes, tables, graphiques.
Alors que des élections législatives sont prévues en février 2016, les autorités iraniennes tentent de relancer le plus rapidement possible la croissance afin de prévenir toute vague de contestation. L’économie iranienne est en effet dans une situation paradoxale, minée par l’effondrement des cours du pétrole mais portée par l’espoir né de l’accord sur le nucléaire et la levée des sanctions internationales.

Iran : le désastre écologique
NAHAPETIAN, Naïri - In : ALTERNATIVES ECONOMIQUES, octobre 2015, N° 350, P. 62-64
L’Iran est menacé par la dégradation de son environnement. Les villes sont parmi les plus polluées au monde. Le pays souffre de graves sécheresses dues surtout à une mauvaise gestion des ressources hydrauliques : politique de grands barrages, pompage à outrance dans les nappes phréatiques et gaspillage énorme lié à des fuites dans la distribution. De fréquentes tempêtes de sables dévastent des territoires en relation avec une désertification aggravée par une déforestation, conséquence de l’extension urbaine liée à une forte croissance démographique. A cela s’ajoutent un carburant de mauvaise qualité et très bon marché et un trafic routier avec de vieux véhicules très polluants.

Le modèle des Pâsdârân-Artesh : préoccupations internes et défis externes dans le cadre du printemps arabe
GARDUNO-GARCIA, Moises - In : MAGHREB-MACHREK, Hiver 2012 (16/05/2013), N° 214, P. 71-84
Au moment de la chute du shah, l’Iran disposait d’une armée régulière (artesh) expérimentée et dotée d’armes lourdes. Le gouvernement de l’ayatollah Khomeiny créa parallèlement de nouvelles forces révolutionnaires nommées "sepâh pâsdârân (Gardiens de la révolution), formées de jeunes gens animés d’un fort nationalisme et prêts au martyre idéologique. Les pâsdârân ont fini par accumuler beaucoup de pouvoir, non seulement militaire mais aussi, et surtout, en matière politique, économique et culturelle. On apprend ici comment ils ont acquis ce pouvoir et comment ils l’ont utilisé contre leurs ennemis internes et externes. Leur influence a profondément modifié leur rapport avec l’armée régulière dans le cadre du processus connu sous le nom de "printemps arabe".

Les PME iraniennes : un potentiel à l’exportation inexploité
COVILLE, Thierry - In : REVUE TIERS MONDE, juillet-septembre 2012, N° 211, P ; 205-222
La question du développement des exportations des PME iraniennes est essentielle pour l’économie du pays. Un des problèmes économiques essentiels de l’Iran est sa dépendance excessive vis-à-vis des exportations pétrolières. Plus généralement, l’économie iranienne souffre d’un manque de compétitivité sur le marché mondial. Dans ces conditions, le développement à l’international des PME iraniennes apparaît comme une des solutions à ces difficultés.

Iran : un système à bout de souffle
NAHAPETIAN, Naïri - In : ALTERNATIVES ECONOMIQUES, 01/02/2011, N° 299, P. 42-44
Encadrés : "Les syndicats, maillon faible du mouvement vert" et "Le paradoxe iranien".
Avec un secteur pétrolier qui représente 85 pour cent des exportations et 60 pour cent du budget de l’Etat, le pouvoir iranien est fragilisé. Cela se traduit par la constitution d’oligarchies rentières qui freine le déploiement d’une démocratie politique et la mise en place d’une fiscalité moderne. Cependant, la république islamique est pérennisée grâce à un relatif contrôle de la rente pétrolière. Ces trente dernières années, une part significative des revenus du pétrole a été investie dans l’industrie et les infrastructures. La santé et l’éducation n’ont pas été oubliées avec notamment le contrôle des naissances et l’accès des femmes à l’université.

Géopolitique

Géopolitique de l’Iran : Les défis d’une renaissance
HOURCADE, Bernard - PARIS : ARMAND COLIN, 2016/05, 335 P.
A la faveur de la signature historique de l’accord nucléaire et de la levée des sanctions économiques, l’Iran revient sur la scène internationale. Ce livre référence présente une analyse étayée et complète d’un pays qui a beaucoup changé depuis la révolution islamique en 1979. L’Iran a de nombreux atouts : une population instruite, du pétrole, du gaz et d’autres ressources naturelles, un patrimoine culturel, etc. Dans un contexte géopolitique agité (guerres en Syrie, au Yémen, émergence des djihadistes, crises en Irak et dans d’autres Etats environnants), il devra relever plusieurs défis pour poursuivre son ouverture à laquelle aspirent les Iraniens : redynamiser son économie et lutter contre l’inflation et le chômage élevé, normaliser ses relations avec les Etats-Unis, apaiser celles avec l’Arabie Saoudite, assurer sa propre stabilité, etc.

Iran/Arabie Saoudite : une guerre froide
LEVALLOIS, Agnès, Coordinateur ; THERME, Clément, Coordinateur – In : CONFLUENCES MEDITERRANEE, Printemps-Eté 2016, N° 97, P. 9-153.
Les relations irano-saoudiennes, très tendues depuis janvier 2016, témoignent de leur rivalité pour le leadership régional, particulièrement dès les années 70 avec l’implication de ces deux États dans les conflits au Yémen, en Irak, en Syrie et au Liban. Ce dossier vise à décrypter l’évolution de la position de l’Arabie saoudite après l’accord de Vienne (14 juillet 2015) sur le nucléaire iranien, les enjeux – multiples : politiques, économiques, sociaux, religieux, culturels - dans les positions bilatérales irano-saoudiennes et leurs conséquences pour la stabilité régionale.

L’Iran et le monde arabe : une rivalité dépassée ?
HOURCADE, Bernard - In : HERODOTE, mars 2016, N°160-161, P. 337-363
Carte 1 : De l’Empire safavide aux frontières actuelles,
Carte 2 : Bipolarisation et conflits au Moyen-Orient.
La rivalité entre Iraniens et Arabes, ou l’opposition sunnite/chiite, est souvent donnée comme un facteur explicatif majeur de la géopolitique du Moyen-Orient. La guerre Irak-Iran (1980-1988) fut la première confrontation directe entre l’Iran et ses voisins arabes depuis le VIIe siècle. Les populations iranienne et arabe entretiennent des relations de bon voisinage dans le golfe Persique (Dubaï) ou en Irak (Najaf). Du Maghreb à Oman, les relations entre États sont diverses et fondées sur la politique. L’Iran, craignant d’être encerclé, a toujours voulu disposer d’une zone d’influence au-delà de ses frontières. Depuis la révolution de 1979 l’Iran a été marginalisé, mais les États de la péninsule Arabique se sont imposés comme les nouveaux acteurs dominants de la région, les nouveaux « gendarmes du Golfe ». La rivalité n’est pas ethno-religieuse entre l’Iran et le monde arabe, mais plus globale, entre deux puissances émergentes : la République iranienne et les monarchies pétrolières. (Résumé de la revue).

L’Arabie Saoudite, un Etat à risque
DA LAGE, Olivier - In : HERODOTE, mars 2016, N°160-161, P. 177-193
Carte : les enjeux pour la monarchie saoudienne, bibliographie.
Le titre de cet article résume parfaitement la situation du royaume saoudien. Le nouveau roi Salman arrivé en janvier 2015 a de quoi être préoccupé. Entre la chute des prix du pétrole, la signature d’un accord sur le programme nucléaire de l’Iran, l’ennemi chiite, la progression de l’Etat islamique et la guerre contre les Houthis au Yemen sans oublier les tensions avec Washington, l’Arabie Saoudite traverse une période tendue.

Iran : la nouvelle puissance régionale ?
DJALILI, Mohammad-Reza KELLNER, Thierry - In : QUESTIONS INTERNATIONALES, 01/01/2016, N°77, P. 4-21
Cet article fait partie du dossier "Iran : le retour"
L’accord du 14 juillet 2015 sur le nucléaire signé entre l’Iran et le Conseil de Sécurité de l’ONU est porteur d’un optimisme international et pose la République islamique en nouvelle grande puissance régionale par sa situation géographique avantageuse, son potentiel économique et son poids démographique. Mais de nombreux défis et des résistances des milieux les plus conservateurs en Iran rendent la situation toujours complexe et incertaine.

La fin d’un bras de fer avec la communauté internationale ?
NICOULLAUD, François - In : QUESTIONS INTERNATIONALES, 01/01/2016, N°77, P. 22-33
Cet article fait partie du dossier "Iran : le retour"
Douze années de négociations ont été nécessaires pour parvenir à l’accord du 14 juillet 2015. Cet accord encadre les ambitions de l’Iran sur le nucléaire et a été signé par l’Iran et le Conseil de Sécurité de l’ONU. Mais la bonne application de l’accord reste subordonnée aux bonnes volontés et aux évolutions politiques américaines et iraniennes.

Perturbation ou stabilisation ?
BURDY, Jean-Paul – In : QUESTIONS INTERNATIONALES, 01/01/2016, N°77, P. 44-55
Cet article fait partie du dossier "Iran : le retour". Cartes, encadrés.
Face à un Moyen-Orient déjà nucléarisé, l’accord du 14 juillet 2015 entre l’Iran et le Conseil de Sécurité de l’ONU ouvre la levée des sanctions internationales et bloque la prolifération. Mais l’accord ne détermine ni les relations bilatérales de l’Iran avec ses voisins ni n’offre de réponses aux conflits en cours en Irak et en Syrie.

Quelles sont les ambitions de l’Iran ?
in : 30 questions pour comprendre les tensions dans le monde musulman MENS, Yann - PARIS : LES PETITS MATINS, 2016, P. 105-109
En quoi l’Iran peut-il prétendre à jouer un rôle sur la scène internationale ? L’auteur évoque l’influence grandissante de ce pays dans l’ensemble du Moyen-Orient (Irak, Syrie, Liban, etc.) qui inquiète les monarchies du Golfe.

Géopolitique du Moyen-Orient
BALANCHE, Fabrice - PARIS : DOCUMENTATION FRANÇAISE, 2014, 63 P.
Ce document se donne pour objectif de mieux faire comprendre la région du Moyen-Orient. Il revient sur l’importance géopolitique de cette région : l’enjeu des ressources naturelles, de la religion, du commerce international, etc. Une partie de l’ouvrage est également consacrée au rôle des grandes puissances dans cette région.

Géopolitique de l’Iran : Puissance dangereuse ou pays incompris ?
ANQUEZ, Matthieu - PARIS : ARGOS, 2014, 167 P.
L’image de l’Iran véhiculée par les médias n’est pas toujours flatteuse et donne l’impression d’un pays dangereux. Dans son ouvrage concis, l’auteur apporte les éléments de compréhension nécessaires pour mieux saisir la complexité de ce pays diversifié et souvent méconnu. Il permet également d’appréhender l’importance du positionnement international de l’Iran dans le contexte régional actuel notamment avec la guerre civile en Syrie.

Iran : Crises, ambitions régionales et compromis avec l’impérialisme sur le dos des peuples
KIA, Babak - In : INPRECOR, novembre-décembre 2013, N°599-600, P. 27-30
Note générale : Voir aussi l’article "Les sanctions renforcent le régime et paupérisent les opprimés" publié en persan par la revue iranienne en ligne Praxis (http://praxies.org/iran-sanction-contre-les-opprimes/) et reproduit p. 30-32.
L’auteur analyse la situation politique en Iran après l’élection à la présidence de Hassan Rohani qui s’est imposé à la surprise générale et dès le premier tour, face aux candidats fondamentalistes proches du Guide Ali Khamenei, premier personnage de la théocratie iranienne.

La société iranienne

Quand l’Iran s’éveille
PIRZADEH, Mariam - PARIS : LA MARTINIERE, 2016/10, 154 P.
Cet ouvrage s’ouvre sur la liesse qui a parcouru le pays en ce 14 juillet 2015, date de la signature historique de l’accord nucléaire, convaincus qu’étaient les Iraniens que le temps des privations était terminé et que l’Iran allait s’ouvrir rapidement. Mais à ce jour, la déception a pris le dessus car la reprise économique n’est pas encore au rendez-vous. Sur un ton journalistique, l’auteure nous fait découvrir un Iran qui a beaucoup changé depuis la Révolution islamique et dont la population, après 12 années de privations dues à l’embargo international, a soif de progrès et d’ouverture. Elle nous emmène au cœur du quotidien des Iraniens et en particulier des jeunes et des femmes.

La féminisation des espaces publics en Iran
SAIDI-SHAROUZ, Mina – in Femmes, printemps arabes et revendications citoyennes GILLOT, Gaëlle MARTINEZ, Andrea - MARSEILLE : INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DEVELOPPEMENT (IRD), 2016, P. 185-194
L’espace public urbain est à la fois un lieu où se manifestent les politiques publiques d’une part et les dynamiques sociales d’autre part. Après la révolution islamique en Iran, Khomeiny a légitimé la présence des femmes dans l’espace public à condition qu’elles portent le hijab. Aujourd’hui, les Iraniennes ont une certaine liberté de circulation malgré les nombreuses contraintes qui leur sont imposées. L’une d’entre elles est de ne jamais rester statique dans un lieu public, mais de le traverser. L’auteure analyse comment le mouvement physique à l’extérieur de la maison permet une amélioration du statut de la femme iranienne même si elle reste sous la surveillance des hommes et des autorités.

Love story à l’iranienne
DEUXARD, Jane DELOUPY - PARIS : DELCOURT, 2016, 144 P.
Les jeunes Iraniens rêvent-ils encore d’en finir avec le régime ? Comment se rencontrer dans cette société qui ne le permet jamais ? Comment flirter ? Comment choisir sa femme ou son mari ? Malgré la tradition, malgré le régime ? Comment échapper à la police pour vivre sa love story ? Deux journalistes français ont interviewé clandestinement de jeunes Iraniens pour donner un éclairage politique et social à la vie amoureuse et sexuelle de la jeunesse iranienne et réaliser cette bande dessinée reportage. (D’après le résumé de l’éditeur).

Les Iraniennes ne désarment pas
BEAUGE, Florence - In : LE MONDE DIPLOMATIQUE, février 2016, N°743, P. 1, P. 12-13
Trente-six ans après la révolution islamique, en dépit d’une législation qui leur accorde moins de droits qu’aux hommes, les femmes jouent un rôle majeur en Iran. Elles sont présentes dans tous les secteurs, même si beaucoup de postes haut placés leur restent fermés en vertu d’une loi coranique étroitement interprétée. Leur statut familial reste encore inique. Les femmes iraniennes doivent donc lutter pour s’imposer, mais elles ne manquent pas de courage comme en témoigne ce reportage de l’envoyée spéciale du Monde Diplomatique.

Les nouveaux féminismes en Iran : Le mouvement des femmes de 1989 à 2009
KESHAVARZ, Nahid, KHOSROKHAVAR, Farhad - PARIS : L’HARMATTAN, 2015, 269 P.
Pour qui s’intéresse à l’histoire du féminisme en Iran entre 1989 et 2009, ce livre est un ouvrage essentiel. L’auteure s’est intéressée aux discours féministes, aux questions liées à l’identité de genre, à la mobilisation, à l’organisation et aux stratégies des mouvements de femmes. Comment le féminisme peut-il émerger dans une république islamique qui nie l’égalité entre les deux sexes ? Cette recherche apporte un éclairage sur les rapports entre islam et féminisme. Le mouvement féministe ne se positionne pas exclusivement sur le registre laïque, ni sur celui du féminisme au sens occidental.

La face féminine du mouvement vert iranien
NAJAFI, Modjtaba - PARIS : L’HARMATTAN, 2015, 171 P.
Depuis l’avènement de la République islamique en Iran, les femmes iraniennes ont perdu beaucoup de droits. Ce livre présente les luttes de ces femmes, leurs méthodes de combat contre les discriminations, leur utilisation d’internet pour reconquérir leurs droits. Le mouvement vert iranien, né de la contestation postélectorale contre la fraude électorale du gouvernement iranien en 2009, traduit cette interconnexion entre les réseaux sociaux et la société civile. Les femmes y ont été à l’avant-garde des protestations antigouvernementales.

Diasporas iraniennes
MOGHADAM, Amin, Coordinateur ; WEBER, Serge, Coordinateur - In : HOMMES ET MIGRATIONS, N°1312, octobre-novembre-décembre 2015, P. 6-99. Dossier.
L’Iran est sorti de son isolement et montre des signes d’ouverture après la signature le 14 juillet 2015 de l’accord sur le nucléaire. Les Iraniens installés à l’étranger se réjouissent de cette reprise du dialogue entre l’Iran et les pays occidentaux. La Révolution islamique en 1979 et la guerre Iran-Irak ont provoqué en leur temps une émigration iranienne importante. Mais l’Iran accueille aussi l’une des plus grandes populations de réfugiés (Afghans, Irakiens, etc.). Les articles de ce numéro apportent un éclairage sur la diaspora iranienne, son quotidien dans les pays d’accueil, ses aspirations et ses liens avec l’Iran qu’elle n’a jamais rompus.

Iran : politiques islamiques et femmes en quête d’égalité
HOODFAR, Homa SADR, Shadi – in : Religion et politique : Les femmes prises au piège HEINEN, Jacqueline RAZAVI, Shahra - PARIS : L’HARMATTAN, 2012/04, P. 47-67
Cet article examine la façon dont l’État religieux pèse sur les droits des femmes en tant que citoyennes, à la lumière des principales mesures étatiques relatives au genre, et de l’évolution des discours et contre-discours depuis 1979. Il offre aussi un aperçu des arguments novateurs en faveur de l’égalité des sexes mis en avant par des femmes (et par des intellectuels religieux libéraux) au sein même de l’univers islamique réduisant par là même l’écart entre les points de vue ’islamique’ et laïque/moderniste sur les droits humains. Théoriquement, cela aurait dû faciliter l’intégration des exigences de démocratie et d’égalité (qu’il s’agisse des rapports hommes/femmes ou d’autres minorités) dans l’idéologie, les instances et les programmes étatiques puisque l’État prétend détenir sa légitimité de la lecture du Livre. Toutefois, si ces efforts ont été largement payants auprès de l’opinion publique et pour rapprocher divers groupes religieux libéraux des forces démocratiques laïques, l’État islamiste n’y a en rien répondu de façon positive. Bien au contraire, les autorités se sont servies de leur toute-puissance pour adopter des mesures répressives, étouffant le débat et la contestation, y compris dans les interstices ’religieux’ autonomes qui existaient historiquement. (Extrait de l’introduction).

L’Iran a changé
ELOY, David - In : ALTERMONDES, septembre 2010 (01/09/2010), N°23, P. 22-23
Article faisant partie du dossier : "Osons l’engagement".
Les possibilités de militantisme sont restreintes sous les régimes autoritaires. Pourtant en Iran on découvre une société foisonnante impliquée dans de nombreuses activités malgré une répression forte. Le mouvement vert né de la contestation des élections présidentielles en est l’incarnation. L’Iran s’organise dans ses marges au sein d’associations de quartiers qui travaillent en réseaux et échangent de plus en plus sur le net.

Marche sur mes yeux : portrait de l’Iran aujourd’hui
MICHEL, Serge WOODS, Paolo - PARIS : GRASSET, 2010/05, 367 P.
En 46 chapitres courts, la plongée de deux Occidentaux dans la vie iranienne. Peinture d’un peuple vif et souvent drôle, d’un monde politique où se développe le mouvement vert qui incarne une opposition progressiste porteuse d’espoir dans cette république islamique, mélange improbable d’autoritarisme, de démocratie et de théocratie.

Droits de l’homme

Paris et Riyad : un "partenariat de référence" ?
LEVALLOIS, Agnès - In : CONFLUENCES MEDITERRANEE, hiver 2015-2016, N°96, P. 95-103
Article du dossier "La politique française au Moyen-Orient".
L’Arabie saoudite est tenue pour un partenaire important de la France malgré des retombées économiques en recul du fait de la chute du baril. La question du respect des droits de l’Homme reste délicate ainsi que celle d’un équilibre à trouver entre Riyad et Téhéran.

Abdul Rahman Ghassemlou : Un héritage incertain ?
BOULANGER, Philippe - In : MAGHREB-MACHREK, 4/2014, N° 222, P. 99-108
Abdul Rahman Ghasselmou était un dirigeant politique kurde, universitaire polyglotte et secrétaire général du Parti démocratique du Kurdistan iranien (PDKI). Il a été assassiné, à Vienne, en 1989 par les services secrets iraniens. Sa biographie est en même temps un panorama historique du mouvement national kurde iranien. C’est aussi une réflexion sur le rôle du chef dans un contexte irrédentiste, sur son analyse de la question kurde et son engagement en faveur du marxisme.

La réponse kurde
JAN, Sylvie ; TORRE, Pascal - PARIS : ASSOCIATION FRANCE KURDISTAN, 2014/09, 112 P
Les Kurdes appartiennent au rameau iranien des peuples indo-européens. Divisés en quatre entités étatiques après le traité de Lausanne (1923) avec des communautés en Arménie, Géorgie, Azerbaïdjan et une importante diaspora en Europe et en Amérique du Nord, les Kurdes bien que ne formant pas un groupe homogène ont une réelle conscience de son originalité ethnique et culturelle.
Avec cet ouvrage, qui part de l’assassinat de trois militantes kurdes à Paris en janvier 2013, l’association France-Kurdistan, « entend mieux faire connaître ce peuple pour que grandissent la solidarité et l’exigence de paix. » (Extrait de la 4ème de couverture).

Rencontre avec... Shirin Ebadi
In : FEMMES EN RESISTANCE, hiver 2013, N°5, P. 25-27
Le 10 décembre 2003, Shirin Ebadi devenait la première musulmane à recevoir le Prix Nobel de la paix. Juge puis avocate, pilier de la Ligue iranienne de défense des droits de l’Homme, arrêtée puis condamnée, aujourd’hui exilée au Royaume-Uni, elle s’est toujours engagée pour défendre les droits de toutes et tous, dans son pays et partout dans le monde. Elle répond sur les questions de la compatibilité de l’islam et de la démocratie, le régime iranien suite à l’élection de Hassan Rohani, la condition et les luttes des femmes en Iran mais aussi en Egypte et Tunisie, la situation en Syrie...

Une métamorphose iranienne
NEYESTANI, Mana - BUSSY-SAINT-GEORGES : CA ET LA, 2012, 199 P.
Cet ouvrage nous plonge dans le système totalitaire iranien à travers le cauchemar vécu par l’auteur à dater du jour de 2006 où il dessine une conversation entre un enfant et un cafard dans le supplément pour enfants d’un hebdomadaire iranien. Ce dessin sera le prétexte utilisé pour justifier son arrestation.

Au pays des Mollahs
Vassaf, Hamid Reza - [S.l.] : Même pas mal, 2011, 128 P.
A travers cet ouvrage, Hamid Reza Vassaf, dont les illustrations et ouvrages sont interdits en Iran, veut éclairer les lecteurs sur les certains événements méconnus qui se sont produits en Iran depuis 1979. Censure et intimidations transpirent dans cette histoire, qui met en scène deux personnages, un extrémiste islamiste, et un intellectuel iranien.

Documents en ligne

Le casse-tête iranien de Donald Trump
Vincent Boucher, 2017/02
Le président américain Donald Trump a qualifié l’accord nucléaire signé avec l’Iran de l’un des pires accords internationaux à ce jour. Alors qu’il souhaite mener une politique de rapprochement avec Israël, quelle diplomatie ce président novice mettra-t-il en place avec l’incontournable Iran ?
http://areion24.news/2017/02/28/casse-tete-iranien-de-donald-trump/

Iran 2016/2017 : Rapport d’Amnesty international
https://www.amnesty.org/fr/countries/middle-east-and-north-africa/iran/report-iran/

La République islamique d’Iran dans tous ses états
Yann Richard, 2016/10
Complété d’un schéma très utile sur le système politique iranien, cet article retrace les moments importants qui ont jalonné l’histoire politique de la République islamique d’Iran de 1979 à 2015.
http://areion24.news/2016/10/01/republique-islamique-diran-etats/

La place des femmes dans la société iranienne
Humans For Women, 2016/04
Cet article est le résumé de la conférence du 04 avril 2016 organisée par l’association Humans For Women à la Sorbonne. Partie I : la place des femmes dans l’économie iranienne et l’évolution des mentalités (Thierry Coville). Partie II : L’évolution des revendications des femmes Iranienne au fil du temps et ses différentes causes (l’occident, l’état, la religion) (Monika Mousavi). Partie III : L’exemple des femmes artistes : de quelle façon font-elles valoir leur propre expérience artistique, en affirmant leur désir d’espace de liberté et de créativité face à l’État et aux pesanteurs culturelles (Hanieh Ziaei).
http://www.humansforwomen.org/le-blog/la-place-des-femmes-dans-la-societe-iranienne

Les Kurdes au cœur de la tourmente
Zoom d’actualité RITIMO
CIIP, Catherine Grundwald, 2106/03/18
http://www.ritimo.org/Les-Kurdes-au-coeur-de-la-tourmente

En Iran, une jeunesse qui veut s’échapper
Dorian Prost, 2016/02/25 - Reportage Télérama
Parti étudier quelques mois en Iran, l’auteur a rencontré de jeunes Iraniens, Newsha, Arah, Hassan, Tara, etc. qui lui racontent leurs espoirs, leurs désirs et leurs rêves dans un pays dont ils n’ont connu que le régime théocratique.
http://www.telerama.fr/monde/portraits-iraniens,138512.php

La sécularisation par le bas en Iran : Femmes, familles et relations de genre
Marie Ladier-Fouladi, 2015/06/14
http://www.raison-publique.fr/article757.html

Iran : Continuité ou changement ? Théocratie ou démocratie ?
CIIP (Centre d’Information Inter-peuples) ; Iran Solidarités - 2013/11, dossier de 52 pages.
Juin 2013, élection présidentielle en Iran... l’occasion de donner une apparence démocratique à un régime théocratique et réactionnaire. En effet, le pouvoir du président iranien est limité et surveillé par les instances nommées et contrôlées par le guide de la révolution, en l’occurrence et depuis 1989, l’Ayatollah Khamenei. Mais l’élection de Hassan Rohani à la présidence a provisoirement mis le régime iranien à l’abri d’une révolte populaire ou d’une implosion due aux clivages entre ses différentes composantes : l’héritage politique, économique et social des huit années de présidence d’Ahmadinejad est catastrophique. Une menace non seulement pour la survie du régime islamique, mais aussi pour l’intégrité et l’indépendance du pays... Ce dossier de presse décrypte l’organisation des pouvoirs dans un système théocratique, la situation de l’Iran au cœur des conflits régionaux, les enjeux du nucléaire (civil ou militaire ?), la société iranienne en quête de changement et la culture iranienne (à travers la littérature et le cinéma) entre tradition et modernité.
http://www.ciip.fr/spip.php?article310

Iran : Résolution sur les violations des droits humains
Ligue iranienne des droits de l’Homme (LDDHI), 2013/08
Résolution sur les violations graves et systématiques des droits humains commises en Iran présentée par la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme
https://www.fidh.org/fr/regions/asie/iran/iran-resolution-sur-les-violations-des-droits-humains-13751

Vidéos en ligne

Iran, tous unis contre Trump
WOLFENSBERGER, Marc - France : ARTE JOURNAL, 2017/02/10, en ligne, 2 mn 27
Le 38ème anniversaire de la Révolution islamique est fêté dans la rue comme chaque année. La différence par rapport aux années précédentes est l’unanimité des centaines de milliers de personnes présentes contre Donald Trump.
http://info.arte.tv/fr/iran-tous-unis-contre-trump

Iran : cache-cache avec les mollahs
MASSE Mylène, MADI Reza – France : ARTE GEIE / PREMIERES LIGNES, 2017, en ligne, 24 mn.
Au-delà de l’étroit contrôle religieux imposé par le puissant régime des Mollahs, la jeunesse de Téhéran contourne régulièrement les interdits et les lois islamiques pour bâtir son propre espace de liberté.
Reportage d’une journaliste française partie à la rencontre de jeunes Iraniens et Iraniennes à Téhéran. Ils bravent les interdits dans une société sous contrôle religieux avec le risque d’être arrêtés, fouettés, voire pire, pendus.
http://info.arte.tv/fr/iran-cache-cache-avec-les-mollahs

En Iran, la presse demeure bâillonnée
DÄSLLER Ulricke – FRANCE : ARTE JOURNAL, 2015/07/15, en ligne, 2 mn 27.
http://info.arte.tv/fr/en-iran-la-presse-demeure-baillonnee

Vidéos

Forbidden voices
MILLER, Barbara - BERNE (SUISSE) : FILMS POUR UN SEUL MONDE, 2012, 1 DVD, 92 mn.
A Cuba, en Iran et en Chine, des bloggeuses dénoncent la répression de leur gouvernement totalitaire et luttent pour les droits de l’homme. Se fondant sur leurs témoignages et sur des enregistrements clandestins, le film suit l’itinéraire dangereux, plein de privations, de Yoani Sánchez, Zeng Jinyan et Farnaz Seifi. Leurs voix sont étouffées, interdites et censurées, mais ces résistantes modernes font chanceler le monopole de l’information de l’Etat grâce à leurs blogs et suscitent des échos dans le monde entier.

Fragments d’une révolution
BORDEAUX : L’ATELIER DOCUMENTAIRE, 2011, 1 DVD, 55 mn.
Réalisé grâce aux images amateures filmées durant les grandes manifestations de 2009 en Iran, qui dénonçaient une fraude massive aux élections présidentielles, ce film témoigne et raconte une histoire de la "révolution verte", l’une des plus grandes contestations populaires qu’ait connues l’Iran.

Emissions de radios

A qui a profité l’accord sur le nucléaire iranien ?
GARDETTE Hervé - FRANCE, FRANCE CULTURE, émission « Du grain à moudre » diffusée le 12 janvier 2017, 40 mn.
Un an après l’entrée en vigueur de l’accord et à 5 mois de l’élection présidentielle iranienne, quels impacts a eu la levée des sanctions sur l’Iran et ses partenaires ? Avec les intervenants suivants : Thierry Coville (Chercheur associé à l’IRIS et professeur à Novancia), Fatiha Dazi-Héni (politologue spécialiste de la péninsule arabique), Bernard Hourcade (géographe spécialiste de l’Iran, directeur de recherche émérite au CNRS).
 https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/qui-profite-laccord-sur-le-nucleaire-iranien

Iran, où en est l’ouverture ?
FALEZ Nicolas – FRANCE, RFI, émission « Grand reportage » diffusée le 28 novembre 2016, rediffusée le 29 décembre 2016, 19 mn30.
Aujourd’hui en Iran, la plupart des sanctions internationales ont été levées, depuis l’accord qui a mis fin en 2015 à la crise du nucléaire iranien. Cet accord, le président américain élu Donald Trump a promis de le « déchirer » durant sa campagne, ce qui fait planer une nouvelle incertitude sur l’avenir de l’Iran après les années de sanctions...
http://www.rfi.fr/emission/20161229-iran-nucleaire-ouverture-donald-trump

Conférence en ligne

Iran : les défis d’une renaissance
Conférence de Bernard HOURCADE, Géographe, directeur de recherche émérite au CNRS, François NICOULLAUD, Ancien ambassadeur de France à Téhéran (2001 – 2005), modérateur – FRANCE, FRANCE CULTURE, enregistrée en septembre 2016, à l’IREMMO (Institut de Recherche et d’Etudes Méditerranée Moyen-orient), 1 h 18 mn.
Accord historique sur le programme nucléaire en 2015, levée des sanctions économiques internationales en 2016… l’Iran revient sur la scène internationale et affronte une nouvelle page de son histoire. Bernard Hourcade revient sur la nouvelle édition de son livre « Géopolitique de l’Iran : Les défis d’une renaissance » (A. Colin, 2016/05).
https://www.franceculture.fr/conferences/iremmo/iran-les-defis-dune-renaissance