Suivez-nous

Accueil > S’informer > Articles et traductions > Relations ambiguës entre Europe et (...)

Relations ambiguës entre Europe et Israël

Europe’s Ambiguous Relationship With Israel

, par Alternative Information Center , SMITH Carolin

Résumé en français : Officiellement l’Union européenne juge les colonies israéliennes illégales en vertu du droit international, y compris à Jérusalem-Est, et les considère comme un obstacle à la paix ; mais, quand il s’agit de prendre des mesures concrètes contre l’occupation, son rôle est bien faible et limité.
En cause l’implication indirecte des entreprises européennes : l’Union Européenne est le principal partenaire commercial d’Israël. Elle est, après les États-Unis, le plus grand acheteur de produits israéliens dont certains sont produits dans les colonies illégales. De plus, bon nombre des 507 sociétés qui profitent de l’occupation – construction d’infrastructures, offre de services, etc. - sont européennes : l’entreprise allemande Siemens, le groupe belge Dexia, la société française Veolia Environnement…

Zone industrielle de Mishor Adumim
Après les Etats-Unis, l’Europe est le plus grand acheteur de produits israéliens, dont certains sont fabriqués dans les colonies illégales

Lire l’article en anglais sur le site de l’AIC

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

  • Pour l’interopérabilité des géants du Web ! Lettre commune de 45 organisations

    La Quadrature du Net, soutenue par 45 organisations dont Ritimo, demande au gouvernement et au législateur d’agir pour que les grandes plateformes (Facebook, Youtube, Twitter…) deviennent interopérables avec les autres services Internet.

  • Contre le G7, pour un autre monde ! mobilisations du 19 au 26 août à Hendaye-Irun

    Du 19 au 26 août, des initiatives alternatives sont organisées au Pays Basque. Communiqué des plateformes nationale et basque.

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles